'Ariane' mutualise les fichiers de police et de gendarmerie

Par
Le 13 novembre 2006
 0

Né de la loi pour la sécurité intérieure, le projet Ariane devra assurer en 2007 la mutualisation des fichiers de police STIC et de gendarmerie JUDEX.

Né de la loi pour la sécurité intérieure, le projet Ariane devra assurer en 2007 la mutualisation des fichiers de police STIC et de gendarmerie JUDEX.

"Ariane" (application de rapprochements d'identification et d'analyse pour les enquêteurs) participe à la mutualisation des ressources de la police et de la gendarmerie nationales.

Né de la loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure du 29 août 2002, le projet a été lancé le 9 novembre 2006 avec l'objectif de mutualiser, d'ici la fin 2007, les systèmes de police (STIC - système de traitement des infractions constatées) et de gendarmerie (JUDEX - système judiciaire de documentation et d'exploitation).

Il s'agit de faciliter l'accès aux informations judiciaires, d'améliorer les capacités d'analyse criminelle du pays et de lutter contre "des personnes qui, au mieux, ignorent les frontières administratives et territoriales entre et gendarmerie ou, au pire, qui en jouent", a indiqué Michel Gaudin, directeur général de la police nationale.

Le pilotage du projet Ariane sera assuré par un "comité stratégique" commun à la police et à la gendarmerie, et se réunira deux fois par an.

Le projet Ariane est évalué à 15 millions d'euros. La mutualisation offerte par cet outil est censée permettre de "réduire les coûts globaux de mise en œuvre et de fonctionnement des systèmes d'information la police et de la gendarmerie, notamment par un partage de l'exploitation et de la maintenance."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top