Alcatel et Philips atteignent les 200 kb/s sur un réseau GSM/EDGE

Par Ariane Beky
le 19 novembre 2003 à 00h00
0

L’équipementier français et la division semi-conducteurs du groupe néerlandais enregistrent des débits supérieurs à 200 Kbit/s sur un réseau EDGE.

L'équipementier français et la division semi-conducteurs du groupe néerlandais enregistrent des débits supérieurs à 200 Kbit/s sur un réseau Edge.

L'UMTS est-il vraiment nécessaire ? Alcatel, équipementier télécoms/réseaux français (www.alcatel.com), et Royal Philips Electronics, division semi-conducteurs du groupe néerlandais (www.semiconductors.philips.com), ont annoncé mercredi le succès de leurs tests d'interopérabilité basés sur la technologie EDGE.

EDGE (Enhanced Data for GSM Evolution), est une évolution du GSM (Global System for Mobile communications) actuel. Développé par l'ETSI (European Telecommunications Standards Institute), EDGE utilise la même gamme de fréquences que le GSM, la techno est adaptée au multimédia mobile.

Bouygues Télécom, qui a importé l'i-mode en France, décrit EDGE comme un
« accélérateur moyen débit des services de données GPRS ».

Le GPRS (Global Packet Radio Service) peut atteindre un débit six fois plus important que le GSM et ses 9,6 Kbit/s.

EDGE, de son côté, peut enregistrer un débit maximal d'environ 380 Kbit/s, ce qui reste nettement moins rapide que l'UMTS (débit maximal annoncé 2Mbits/s), dont le développement commercial en France reste à venir...

Alcatel et Philips ont donc testé en ce mois de novembre 2003 l'interopérabilité de leurs solutions respectives, Evolium intégrant la technologie EDGE, côté réseau, et Nexperia Cellular System, côté terminal.

Les tests réalisés sur un terminal de référence « ont permis le téléchargement ininterrompu de 30 Mo à 220 kbit/s ». Les deux partenaires affirment par ailleurs qu'il s'agit là « du plus haut débit jamais atteint dans un environnement EDGE opérationnel ». Peut-être, en attendant on est encore loin des 380 Kbit/s...

En septembre dernier, Martin BOUYGUES, Président du groupe du même nom, a signalé que « les terminaux GPRS Edge allaient être disponibles dès 2004 ».
Modifié le 18/09/2018 à 14h31
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
Le serveur test de PlayerUnknown's Battlegrounds arrive sur consoles
Télescope : ce qu’il faut savoir pour débuter et choisir un modèle
42 pays adoptent des normes pour une IA plus
Pourquoi installer un antivirus ou une suite de sécurité pour Mac ?
Skoda lance la CITIGO-e iV, une toute électrique à moins de 20 000 $
Apple lancera bien trois nouveaux iPhone en septembre prochain
Londres : les utilisateurs du Wi-Fi public du métro seront trackés dès cet été
Rotten Tomatoes va (enfin !) vérifier si vous avez vu un film avant de le noter
Mars 2020 : la NASA propose d'envoyer son nom sur la planète rouge
scroll top