Test : 1 semaine avec le HP Ipaq 2210

12 octobre 2003 à 00h00
0
Le nouveau PDA de HP, l'ipaq 2210 possède un processeur Xscale à 400MHz, 64MB de RAM, le bluetooth intégré, le tout pour 145 grammes.

Le dernier PDA de , le Ipaq 2210 (successeur du 1940) est un véritable concentré de technologie. En effet, l'ipaq 2210 possède un processeur Xscale à 400MHz, 64MB de RAM, le bluetooth intégré, 1 port d'extension SD/IO et CompactFlash, un port infrarouge, le dernier système d'exploitation Windows Mobile 2003, le tout pour un poids 145 grammes.

L'écran est transflectif de 3,5 pouces et est très bien fini avec un joli rendu des 65 000 couleurs. En ce qui concerne l'encombrement, l'Ipaq 2210 est un des plus petits de sa catégorie avec des dimensions de 115.4 x 76.4 x 15.4 mm pour un poids à peine plus lourd qu'un smartphone.

Le joystick quant à lui est assez fonctionnel mais les contours de celui-ci attirent fortement la poussière. Dommage pour un produit de ce standing.

Le processeur Intel Xscale à 400MHz est suffisant pour regarder des vidéos en plein écran par l'intermédiaire de logiciels comme Pocket TV ou encore PocketMVP.

Le système d'exploitation Windows Mobile 2003 permet de mieux tirer parti des ressources réseaux du Pocket PC. Le bluetooth s'est "couplé" tout de suite dans nos tests avec un T68i et un T610 et la connexion GPRS via les téléphones bluetooth s'est faite sans problème.

Il faudra néanmoins faire attention en installant certains freeware sur l'ipaq qui auront tendance à "geler" le système d'exploitation. Le seul recours possible sera alors de faire un "soft reset" pour retrouver la main.

Au niveau des logiciels fournis en standard dans la mémoire du 2210, on retrouve Pocket Word, Excel, Outlook, Internet Explorer, MSN Messenger, Media Player 9 et Acrobat Reader. Sont ajoutés à celà : iTask (permettant de faire l'équivalent d'un "ALT + TAB" sous windows pour ensuite libérer de l'espace mémoire), iPAQ Backup (qui permet de faire un backup de toutes les fichiers de configurations du pocketpc sur l'Ipaq ou sur une carte mémoire), iPAQ Image Viewer et Nevo (permet de transformer l'Ipaq en véritable télécommande).

Au bout d'une semaine de test, il s'avère que l'autonomie avec le bluetooth activé ne dépasse pas 3 heures. Avec une carte CompactFlash Wifi insérée, l'autonomie s'abaisse alors à 2 heures avec une utilisation 100% web. En utilisation normale, l'autonomie théorique de la batterie (Lithium-lon 900 mAh) est d'environ 12 heures. Elle nous a permis de tenir 3 jours en utilisation standard : lecture de mail, accès à l'agenda et aux contacts, jeux.

Le HP Ipaq 2210 est disponible à la vente pour un prix d'environ 500€ TTC.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top