Antennes-relais : Maires et opérateurs font cause commune

0
65% des maires interrogés par tns-sofres pour l'AMF et l'AFOM, estiment que les antennes-relais "ne représentent pas un danger pour la santé".

Un an après la signature du "Guide des bonnes pratiques" sur l'installation des antennes-relais, l'AFOM et l'AMF font cause commune... Suspect ?

Un sondage de la tns-sofres rendu public le 25 mai 2005, agacera les sceptiques quant à l'impact des antennes-relais sur la santé, autrement dit l'exposition des individus aux champs électromagnétiques.

A la demande de l'Association française des opérateurs mobiles (www.afom.fr) et de l'Association des maires de France (www.amf.asso.fr), le sondage a été réalisé par tns-sofres "auprès d'un échantillon de 400 maires représentatif de l'ensemble des communes de France".

Selon l'institut, la perception des maires est "plus positive que négative" et "peu liée à la santé".

Sur le papier : 65% des maires interrogés estiment que les antennes-relais "ne représentent pas un danger pour la santé des personnes vivant à proximité", 11% ne s'expriment pas sur le sujet, 24% pensent qu'elles font peser une menace sur la santé publique.

Que dire de ces pourcentages, quand on sait que la téléphonie mobile est un des principaux pourvoyeurs de croissance et de désenclavement en France avec l'Internet haut débit ?

89% des maires concernés par le sondage tns-sofres estiment que les antennes-relais sont "un élément très utile de l'aménagement du territoire" et, pour 73% d'entre eux, de développement économique local.

Les relations entre les maires de France et les trois opérateurs historiques mobiles métropolitains (Orange, SFR et Bouygues Telecom) en revanche, sont loin de faire le plein des voix :

58% des maires se déclarent satisfaits de leurs relations avec les opérateurs. 16% ne se prononcent pas - on ne sait jamais... - et 26% se déclarent "non satisfaits".

Tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Non, si l'on en croit Etienne CENDRIER, porte-parole de l'association "Robin des toits", poursuivi en justice par l'opérateur mobile Bouygues Telecom pour propos diffamatoires...
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page