Tele2 offre les appels fixes locaux passés le dimanche

01 décembre 2004 à 00h00
0
Parallèlement à ses ambitions "mobiles", Tele2 France propose à ses clients ayant opté pour la présélection les appels fixes locaux passés le dimanche.

A l'heure des négociations pour un accord qui lui permettrait de proposer des services de téléphonie mobile en tant qu'opérateur virtuel (MVNO), la filiale française du groupe télécoms suédois Tele2 poursuit son offensive dans la téléphonie fixe.

La période des Fêtes de fin d'année est celle des promotions en tout genre. De France Télécom à Cegetel, tous les opérateurs sont sur le pied de guerre commerciale.

Pour sa part, Tele2 France offre les appels fixes locaux passés le dimanche à ses clients ayant opté pour la présélection et ce jusqu'au 31 décembre 2006 minuit.

"Nos clients bénéficiaient déjà du meilleur tarif tous les jours de la semaine. Avec cette offre exceptionnelle, ils peuvent réaliser de nouvelles économies en toute liberté", a souligné Olivier ANSTETT, Directeur marketing de Tele2 France.

Pour bénéficier de cette offre à partir du 10 décembre prochain, les clients qui ont d'ores et déjà choisi la présélection doivent appeler le service clientèle de Tele2 France. Quant aux nouveaux souscripteurs, ils ont jusqu'au 27 février 2005 pour s'inscrire au service de présélection de l'opérateur.

Le reste de la semaine tous les clients e Tele2 France bénéficient de ses tarifs "avantageux " en local (1 cent la minute), au niveau national, à l'international ou vers les mobiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft Money 2005 disponible sur Pocket PC
Gilles SIMON, Navigon France :
Google regroupe ses applications téléchargeables
Bruxelles autorise l’aide
RSF s’inquiète du blocage de Google News en Chine
Microsoft Money 2005 disponible sur Pocket PC
Gilles SIMON, Navigon France :
Google regroupe ses applications téléchargeables
Bruxelles autorise l’aide
RSF s’inquiète du blocage de Google News en Chine
Haut de page