Nokia s'intéresse aux technologies "sans contact" NFC

Jérôme Bouteiller
05 novembre 2004 à 00h00
0
Déjà défenseur de bluetooth, Nokia intègre la technologie NFC dans son téléphone 3220 et participe à un pilote de passe sans contact dans les bus de Frankfort

Le principe de la carte "sans contact" bien connu des usagers du métro parisien pourrait être intégré dans les téléphones mobiles. En effet, après DoCoMo au Japon et ses tests autour de la technologie Felica, c'est au tour du constructeur finlandais Nokia de dévoiler ses produits basés sur la technologie "NFC".

Développée par Philips, la technologie NFC (Near Field Communication) utilise un petit champs magnétique pour échanger des données entre deux appareils. Contrairement à bluetooth ou WiFi, un récepteur NFC n'est pas forcément alimenté en énergie et réagit simplement au champs magnétique d'une borne faisant office de lecteur. Ce type de technologie "sans contact" est ainsi utilisée dans les transports en commun (à Paris par exemple) mais peut également servir à ouvrir une porte ou encore à réaliser des paiement, une fois couplée à une carte à puce.

Nokia a ainsi présenté une version "NFC" du 3220, un téléphone mobile d'entrée de gamme mais désormais équipé d'une coque spéciale, légèrement plus épaisse que la coque originelle, et intégrant une puce NFC. Ce téléphone d'un nouveau genre sera d'ailleurs utilisé par une compagnie de bus de Frankfort pour se substituer aux traditionnels tickets.

En intégrant NFC dans un téléphone d'entrée de gamme, Nokia démontre en tout cas son intérêt pour une technologie potentiellement capable d'être intégrée à l'ensemble de sa gamme de terminaux. En attendant un éventuel standard dans les transmissions sans-fil de ce type, le téléphone mobile démontre que, après avoir absorbé le baladeur ou l'appareil photo, il pourrait s'attaquer au portefeuille voire au trousseau de clef.
Modifié le 20/09/2018 à 15h40
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top