Les Européens semblent apprécier la qualité des services publics en ligne

Par
Le 02 décembre 2003
 0

Selon les résultats d'une enquête réalisée pour la Commission européenne, 80% des utilisateurs émettent « un avis positif » sur la qualité des eServices publics

Mardi, l'exécutif européen a rendu publics les résultats d'une étude sur la qualité et l'utilisation des services publics électroniques par les citoyens et les entreprises.

Réalisée cette année dans le cadre du plan eEurope2005, l'enquête a été menée auprès de 28 114 internautes de 18 pays européens. « Malgré la petite taille de l'échantillon, les résultats sont néanmoins intéressants », a affirmé Bruxelles.

L'enquête recense les services publics en ligne « actuellement utilisés par les citoyens et les entreprises dans les pays participants ». L'étude tente de préciser dans quelle mesure ces services correspondent aux besoins et aux attentes des utilisateurs européens (qualité des services proposés, degré d'utilisation des services publics de base, etc.)

Près de 80% des personnes interrogées émettent « un avis positif » sur la qualité des services administratifs en ligne, et plus de la moitié se disent « très satisfaits ».

Ils sont encore 80% à se déclarer prêt « à recommander ces services à d'autres personnes ».

L'utilisation des services administratifs sur Internet revêt différents avantages, les plus fréquemment cités sont le gain de temps (84%) et la flexibilité accrue (65%).

Les auteurs de l'étude estiment pour conclure, que le succès de l'administration en ligne passe par « l'optimisation des flux de travail, la simplification des processus et l'amélioration des modalités de réutilisation et de partage des informations entre les administrations ».

Quant à Erkki LIIKANEN, commissaire européen chargé des entreprises et de la société de l'information, il a déclaré que les résultats de cette enquête « vont être très utiles aux administrations publiques désireuses de généraliser leurs services en ligne et d'en améliorer la qualité ».

Axée sur l'opinion des utilisateurs plutôt que sur celle des fournisseurs, cette étude a utilisé la nouvelle approche d'évaluation comparative des services publics en ligne préconisée par la Commission, et récemment citée dans les conclusions du Conseil sur « le rôle de l'administration en ligne (eGovernment) pour l'avenir de l'Europe ».

Une enquête du même type sera réalisée en 2004.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top