CES 2012 : Ferrari se lance dans la course… aux casques et docks !

Aurélien Audy
14 janvier 2012 à 11h00
0
Beaucoup d'analystes s'accordent à dire, chiffres à l'appui, que l'audio est un secteur en plein boom : de plus en plus de gens sont prêts à débourser de plus en plus d'argent pour s'équiper. De quoi nourrir les appétits d'une multitude de constructeurs, parfois totalement étrangers à l'univers de l'audio. Et parfois des entreprises à l'abri du besoin comme c'est le cas ici avec Ferrari !

0064000004877280-photo-ferrari6.jpg
Ferrari voulait apparemment faire de l'audio depuis longtemps. Eh bien la Scuderia a finalement signé un partenariat avec la firme britanique Logic3, fondée en 1977 et spécialisée dans l'équipement audio portable et les accessoires gamer. Etrange comme association... on aurait plus imaginé Ferrari céder sa licence à de réels grands noms de l'audio. Mais ça y est, le prestigieux constructeur italien vient de lancer sa marque, Ferrari by Logic3.

Celle-ci se découpe en deux collections (chez Ferrari on ne parle pas de gamme mais de collection...) : Cavallino à l'image luxueuse des voitures de grand tourisme, et Scuderia, s'inspirant du côté racé de la compétition sportive. La question qui vous brule les lèvres, c'est combien tout cela va-t-il coûter ? La réponse est cher... mais pas autant qu'on aurait pu l'imaginer. L'« entrée de gamme » commence à 119 €, pour les intra-auriculaires Scuderia S100. Ils renferment des drivers de 10 mm, couvre la plage de fréquence 20 Hz -20 kHz et intègrent une télécommande/micro à trois boutons pour iPhone. Suivent les Cavallino T150 à 179 €, identiques mais avec une finition plus classe (enrobage de cuir).

0190000004877274-photo-ferrari3.jpg
Les S100, entrée de gamme de Ferrari by Logic3


Pour un casque, il faudra débourser au minimum 179 € pour le Scuderia P200. Très typé compétition (fibre de carbone, chrome, rouge pétant...), le casque embarque des transducteurs de 50 mm avec technologie H.A.S. (High Audi-Scene, pour un effet 3D et des basses renforcées) et il est supposé couvrir la plage 20 Hz - 23 kHz. On grimpe progressivement en gamme pour arriver au Cavallino T350 à 359 €, un casque avec réduction active du bruit.

0000009604877272-photo-ferrari2.jpg
0000009604877276-photo-ferrari4.jpg
0000009604877278-photo-ferrari5.jpg

Le P200, le T250 et le T350


Côté docks, pas de répit ! Ferrari by Logic3 attaque d'emblée à 479 € avec le Scuderia FS1, un ensemble 2.1 Bluetooth de 120 watts, avec une réponse en fréquence annoncée de 20 Hz - 22 kHz. Pour culminer avec le Cavallino GT1 Air à 719 €. Là, on est sur un ensemble 2.2.1 avec subwoofer de 6,5 pouces délivrant 250 watts ! L'appareil est Bluetooth et AirPlay.

00C8000004877270-photo-ferrari.jpg
00C8000004877282-photo-ferrari7.jpg
00C8000004877284-photo-ferrari8.jpg

Le FS1 et le GT1 Air, des deux côtés


Si les finitions des produits vus sur stand étaient toutes d'excellente qualité, nous n'avons en revanche pas pu tendre l'oreille sur aucun des produits, ceux présentés n'étant pas fonctionnels. Si ces produits s'en sortent aussi bien dans le domaine de l'audio que les voitures sur le bitume, il y a des chances pour que Ferrari by Logic3 parviennent à conquérir les amateurs du Cavallino Rampante.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top