SFR va ouvrir un pôle informatique à Achères (78)

Par
Le 30 octobre 2002
 0

L’opérateur mobile SFR va implanter son nouveau site informatique dans les Yvelines à Achères, où Vivendi a remporté un contrat de traitement de l’eau.

SFR, filiale mobile du groupe Cegetel (Vivendi Universal), a annoncé mercredi qu'elle allait installer son nouveau site informatique à Achères dans les Yvelines (78), banlieue ouest de Paris desservie par la ligne A du RER.

Alain OUTREMAN (PC), actuel Maire d'Achères, et Paul CORBEL, Directeur du réseau mobile au sein de la branche réseau et systèmes de SFR, seront présents lors du lancement officiel des travaux, mardi 5 novembre.

Le pôle informatique installé dans la commune d'Achères sera principalement consacré "à la connexion du réseau SFR au réseau Internet et à la gestion du transport de données", précise la direction du groupe dans un communiqué.

Cette nouvelle implantation fait partie de la stratégie de développement du réseau de l'opérateur de téléphonie mobile.

Sa stratégie est centrée sur la réalisation d'aménagements techniques nécessaires à la mise en place des technologies de nouvelle génération : GPRS (global packet radio service) et UMTS (universal mobile telecommunications system).

Pourquoi cette installation dans les Yvelines, un département sans doute moins prestigieux pour une entreprise que les Hauts-de-Seine, où le groupe Cegetel et sa filiale sont déjà installés (Paris - La Défense) ?

Pour des questions techniques et financières sans aucun doute, mais aussi peut-être du fait des liens existants entre la municipalité achéroise et le groupe Vivendi, actionnaire majoritaire de Cegetel (opérateur privé de téléphonie fixe et maison mère de SFR.)

Achères abrite en effet la plus importante usine européenne de traitement des eaux, et récemment OTV (Vivendi Water Systems) a mis en place un système physico-chimique afin de doubler les capacités de cette station d'épuration.

Par ailleurs, les Echos ont signalé le 23 octobre dernier que Vivendi avait remporté un contrat en vue de la modernisation de cette station achéroise de traitement des aux usées. Un contrat qui représente un chiffre d'affaires global de 390 millions d'euros sur une période de 4 ans...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top