Tests peu concluants pour les routeurs Pre-802.11n

18 septembre 2018 à 15h02
0
Comme vous avez pu le voir dans nos colonnes, plusieurs fabricants ont annoncé ces dernières temps des produits réseaux WiFi basés sur les pré-spécifications ou « brouillon » de la norme 802.11n. Pour rappel, les spécifications du standard 802.11n n'ont pas encore été finalisées. Cependant la publication au mois de janvier dernier des « pré-spécifications » de la norme ont permis aux fabricants de proposer des produits baptisés « Pre-N ».

Aujourd'hui, deux groupes (le Fairpoint Group et le magazine américain eWeek) ont publié des tests de produits « Pre-N » et leurs conclusions sont assez éloquentes. Les deux groupes déconseillent ainsi d'acheter des produits « Pre-N » pour le moment.

Le standard 802.11n devrait être finalisé cette année et permettra de profiter de vitesses de transfert améliorées (allant de 100 à 540 Mbit/seconde). On parle aussi d'une portée plus importante que l'actuel 802.11g / MIMO. Malheureusement, pour le moment les produits « Pre-N » seraient loin d'offrir de telles prestations.

Ainsi, d'après les tests publiés par le Fairpoint Group, le Linksys SRX400 (qui exploite la technologie 802.11g MIMO troisième génération de Airgo) serait plus puissant et rapide que les produits « Pre-N ».

Selon eWeek, les produits « Pre-N » seraient plus rapides sur des petites distances que les produits 802.11g MIMO. Par contre, sur de longues distances (à partir de 15 mètres) les produits « Pre-N » seraient bien moins performants que les produits 802.11g MIMO Aigo troisième génération.

00297991-photo-eweek-pre-n.jpg
Test de porté réalisé par eWeek, en bleu le routeur « Pre-N »


Interrogé à propos de ces tests, le responsable de Broadcom (fabricant de l'un des principaux chips 802.11 Pre-N) affirme que le véritable atout de ces produits « Pre-N » se situe au niveau de l'interopérabilité. Des propos remis en cause par le Fairpoint Group qui a été incapable de faire fonctionner ensemble des produits « Pre-N » et Buffalo. Deux versions différentes de produits Netgear « Pre-N » n'auraient, elles aussi, pas fonctionné.

Le porte-parole de Broadcom s'insurge à ce propos : « je peux vous garantir qu'il y a des problèmes avec leurs tests. J'ai testé cela moi-même, chez moi, tout fonctionne ». De son côté, le Fairpoint Group assure que « Broadcom exagère à propos des possibilités offertes par les produits Pre-N. Tout ceci n'est que marketing pour le moment, c'est du marketing incontrôlé ... D'autant plus que ces produits n'ont pas été vérifiés par la WiFi Alliance ».

Il faudra donc attendre d'autres tests ou au pire, les produits certifiés 802.11n avant de pouvoir éventuellement profiter d'une technologie plus avancée que l'actuel 802.11g MIMO.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page