Kdevelop 2.0 : Le developpement C++ gratuit

16 juillet 2001 à 15h49
0
00FA000000049057-photo-kdevelopp.jpg
La première beta de Kdevelop 2.0 est sortie il y a quelques jours ce qui annonce une version finale pour les mois à venir.

Kdevelop est un Integrated Development Enviroment (environnement de développement intégré) C/C++ pour Linux qui n'a rien à envier aux énormes Borland C++ et autre Visual C++. Disposant d'une interface claire et pratique, Kdevelop permet de ne pas se perdre dans tous les fichiers lors de la création de gros logiciels.

Il a été développé avec le toolkit graphique Qt, conçu par Trolltech. Qt est très puissant (plus que Gtk+) mais a une license qui ne plait pas à tous les linuxiens bien que celle-ci soit en Gpl pour Linux depuis la version 2.3. L'avantage de Qt est qu'étant compatible Windows (et encore d'autres Os) il facilite grandement le portage d'application d'un système à un autre. Profitons en pour dire que la version 3.0 de Qt est sorti.

Mais revenons en à Kdevelop 2.0 lui même. Kdevelop 2.0 a été développé spécialement pour KDE 2.2. Mise à part les traditionnelles corrections de bug Kdevelop propose plusieurs nouveautés intéressantes:
-L'interface graphique a été totalement refaite
-On peut accéder directement aux pages de manuel depuis Kdevelop et les documentations Qt et Kde ont été agrandies et améliorées
-Kdevelop supporte maintenant les sons Kde
-Plusieurs outils facilitant le développement d'interface graphique Kde/Qt ont été intégrés

Plus d'informations sur http://www.kdevelop.org
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel baisse ses prix
Black&White : lisez dans la pensée des villageois
Philips : perte nette de 770 millions d’euros au 2e trimestre
De la publicité déguisée sur les moteurs de recherche ?
Vivendi peut désormais porter sa part dans USA Networks à 50,1%
Les cartes mères SiS735
ATI Radeon 2 : SMARTSHADER
Toshiba se lance dans les PDA
AOL sous Linux: C'est possible!
Les Etats-Unis souhaitent un règlement rapide du dossier Microsoft
Haut de page