Accord Yahoo-Microsoft : pas de problème pour l'UE

00C8000002328852-photo-deal-microsoft-yahoo-steve-ballmer-carol-bartz.jpg
Si Yahoo! et Microsoft ont conclu un accord l'été dernier (voir Yahoo! et Microsoft s'allient pour dix ans !), aucune trace pour l'instant des effets de ce partenariat. Deux raisons à cela : la première est d'ordre technique, puisque la migration du moteur de recherche de Yahoo! vers celui de Microsoft, Bing, devra être finalisée d'ici l'été 2011.

La seconde est d'ordre judiciaire, puisqu'un tel accord ne se fait pas sans le consentement des autorités antitrust américaines et européennes. Les deux protagonistes le savent d'autant plus qu'en 2008, Microsoft s'était opposé à un accord conclu entre Yahoo! et Google. Le deal avait été rompu de manière concertée par les deux groupes sous la pression du département de la Justice américaine.

Si ce dernier se réserve encore quant à sa décision quant à l'accord conclu entre Microsoft et Yahoo!, l'Union Européenne ne devrait pas tarder à rendre son verdict que les services de la concurrence devraient donner d'ici la fin de la semaine. Selon Reuters, des sources proches du dossier semblent déjà apporter quelques éléments concernant cette décision, qui devrait permettre à Microsoft et Yahoo! de finaliser leur accord « sans condition ».

L'Union Européenne ne verrait en effet pas dans cette opération d'entrave à la concurrence. Les experts estiment en effet que la domination de Google est telle que l'accord conclu entre les deux américains ne nuira pas au marché. Selon les dernières données de l'AT Internet Institute de décembre dernier, les parts de marché de Google dans les quatre grands pays européens que sont la France, l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume Uni représentaient en moyenne près de 91,5 % contre seulement 2,4 % pour Bing et 2,1 % pour Yahoo!.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pas de version PC pour  Alan Wake  (MàJ)
Les Etats-Unis testent leur système informatique
Asus Eee PC T101MT : le Tablet PC adopte Pine Trail
Albatron décline le GeForce G210 en PCI-Express 1x
MWC : 3 nouveaux téléphones chez Sony Ericsson
Insolite : Barbie devient ingénieur informaticien
MWC : le Samsung Wave et Bada font boom
En vidéo : Withings, une balance connectée à Internet
Vidéos : téléphone pare-balles et moustiques au laser
Live Japon - Télécoms, pas de place pour les petits
Haut de page