Linn abandonne le lecteur cd pour le lecteur haut de gamme de fichiers numériques

0
Les concepteurs de systèmes audio à très haute fidélité ont tardé à négocier le virage du tout numérique par crainte de déplaire à une clientèle fortunée mais vieillissante. Au risque de se fourvoyer, le concepteur écossais Linn s'est lancé il y a six ans dans le développement de lecteurs de fichiers numériques (Digital Stream Players).

Ses premiers lecteurs numériques haut de gamme appelés à remplacer les lecteurs CD en 2010 ont été commercialisés en 2006. Entre audio de salon et informatique avancée, les revendeurs triés sur le volet sont dans l'obligation de s'adapter et, le plus souvent, d'intégrer à leurs équipes un audiophile passionné d'informatique, voire un informaticien. Plus largement, le revendeur Linn se doit d'équiper sa boutique d'un auditorium digne de ce nom et de proposer l'installation et le suivi de celle-ci à ses clients.

02635798-photo-majik-dsi.jpg


Et pour cause ! Les produits Linn conçus et fabriqués à Glasgow sont chers. Un produit d'entrée de gamme chez Linn, le Sneaky DS, par exemple, est facturé 1650 euros au détail. Tandis qu'un produit haut de gamme comme le Klimax DS coûte 15.000 euros. On est bien loin du produit grand public et de la logique du 'même pour tous'.

Si l'on en croit le revendeur parisien Audio-Synthèse interrogé jeudi par NetEco, les ventes de DS vont désormais bon train, et ce aussi bien parmi les foyers fortunés que chez les trentenaires prêts à casser leur tirelire pour s'offrir un DS. Pour qu'un tel système fonctionne, le DS doit être associé à un amplificateur (à moins d'opter pour du 'tout en un', comme le Majik DS-I) associé à des enceintes et à un réseau domestique : un modem routeur qui relie à l'internet haut débit le DS, l'ordinateur et le dispositif de stockage en réseau (NAS ou Network Attached Storage).

Sur le NAS les fichiers musicaux que l'on télécharge sur internet ou que l'on extrait de CDs depuis un PC, auront été stockés. A ce propos, l'amateur aura tout intérêt a opté pour une qualité Studio Master lors d'un téléchargement ou d'un format lossless, Flac par exemple, pour ripper un CD.

02637142-photo-linn-dynamik-power.jpg


Enfin, bien que les Linn DS et NAS de marque Qnap ou Synology utilisent un socle logiciel de type Unix (FreeBSD) ou Linux, Linn a conçu ses produits en pensant en priorité aux consommateurs équipés d'ordinateurs personnels sous Windows, système d'exploitation qui équipe près de 90% des PC à travers le monde.

Résultat, à ce jour, les utilisateurs de Mac et de PC sous Linux pourront connaitre quelques difficultés avant de profiter à plaisir de leur matériel numérique. A noter : d'autres marques européennes se sont lancées dans le lecteur numérique haut de gamme, dont l'anglaise Naim Audio née, comme Linn, dans les années 1970.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet