Licence 3G : France Telecom prépare sa stratégie "anti-Free"

Par
Le 30 octobre 2009
 0
00c8000001521362-photo-logo-france-telecom-marg.jpg
Alors que Free Mobile est le seul candidat à la 4ème licence 3G, France Telecom se prépare déjà à son éventuelle arrivée sur le marché. Sans même attendre la décision de l'Arcep quant à son attribution définitive.

A l'occasion de la publication des résultats financiers du groupe, France Telecom, s'est laissé aller à quelques indiscrétions sur sa nouvelle stratégie pour barrer la route au nouvel entrant. Premièrement, France Telecom confirme vouloir porter plainte auprès des autorités européennes dans le but de contester le prix de la licence, proche des 240 millions d'euros.

Ensuite, France Telecom compte développer ses offres d'opérateurs mobiles virtuels, ou MVNO, pour recruter de nouveaux clients. « Cela fait partie de la stratégie du groupe de miser sur les partenaires MVNO pour se préparer à l'arrivée d'un quatrième entrant sur le marché mobile français », précisait hier Gervais Pellissier, le directeur financier de France Telecom. Le premier opérateur français comptait 2,1 millions d'inscrits à des offres MVNO à la fin septembre, soit une hausse de 25% sur un an.

Enfin, c'est en segmentant davantage son offre que le groupe compte rester le leader français des mobiles, via sa filiale Orange, avec 43% de parts de marché hors MVNO et 46,6% avec ces derniers. « Il y a une évolution de la segmentation de notre clientèle entre la catégorie à forte valeur et le segment à moindre valeur, là aussi en préparation de l'arrivée d'un quatrième entrant », finissait-il par ajouter.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41

Les dernières actualités

scroll top