Nokia replace le smartphone au coeur de sa stratégie

Guillaume Belfiore
Lead Software Chronicler
19 octobre 2009 à 12h59
0
00C8000000667728-photo-logo-nokia.jpg
La semaine dernière, le fabricant finlandais Nokia rapportait des résultats trimestriels plutôt décevants. En effet, la société a fait état d'une baisse de près de 20% de son chiffre d'affaires, celui-ci s'établissant désormais à 9,81 milliards d'euros ainsi que d'une baisse de la rentabilité de près de 60%. Nokia devrait ainsi repenser sa stratégie en se recentrant sur la fabrication de terminaux haut de gamme.

Si en mars 2002, Nokia affichait une part de marché de 35% outre Atlantique, cette dernière a chuté à 10% en 2008 et pour se retrouver à 7% cette année au mois de juin. Parmi les concurrents ayant rattrapé Nokia sur le marché de la téléphonie mobile il y a bien sûr l'iPhone d'Apple, mais également LG, Motorola, Samsung et Research in Motion. Plutôt que de se concentrer sur les consommateurs américains, la firme auraient en effet lancer une chaine de production globale afin d'en réduire les coûts ; une stratégie erronée selon plusieurs analystes.

Pour remonter la pente, Nokia a signé différents partenariats avec les gros opérateurs mobiles américains : AT&T, Verizon, T-Mobile et Sprint. A eux quatre ils contrôleraient 96% du marché de la téléphonie mobile aux Etats-Unis. Outre le netbook Nokia Booklet 3G, la firme entend compléter sa gamme de smartphones multimédias qui viendront s'ajouter au N97 et au N900. Une nouvelle division Smartphones complétera ainsi le département Mobile Phones et sera dirigée par Jo Harlow.

Guillaume Belfiore

Lead Software Chronicler

Lead Software Chronicler

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles...

Lire d'autres articles

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles des navigateurs web, aux nouveaux smartphones mais aussi aux systèmes d'exploitation, aux questions de sécurité ou à l'actualité e-business en général. Sinon je dois avouer que j'ai un faible pour tout ce qui touche au web design et c'est généralement le code source d'une page web que je lis en premier.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page