Fibre optique : forte hausse du nombre de clients

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000002421912-photo-fibre-optique.jpg
L'Arcep, l'Autorité de régulation des télécoms, vient de publier son tableau de bord du marché de l'accès Internet à très haut débit dans l'Hexagone. Il en ressort que le nombre de clients abonnés à des offres de fibre optique a fortement augmenté au premier semestre. Mais il reste encore très faible.

Le nombre d'abonnés au très haut débit fixe a augmenté de 35% sur un an pour atteindre 230 000 au 30 juin dernier. Si l'Arcep estime que plus de 4,5 millions de foyers se situent à proximité d'un réseau en fibre optique, seuls 650 000 foyers sont éligibles à des offres en fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH), même si la progression reste ici encore importante (+50% en 6 mois).

L'Autorité déplore que la mutualisation de la fibre optique dans les immeubles peine à se généraliser, avec seulement 200 abonnés sur 5000 foyers éligibles pouvant en bénéficier. Mais ce nombre devrait « croître très fortement après l'adoption par l'Autorité de son projet de décision relatif aux modalités de l'accès aux lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique, prévue avant la fin de l'année 2009 », précise l'Arcep.

Au 30 juin 2009, 21% des abonnements, soit environ 50 000 clients, pouvaient bénéficier de la fibre jusqu'à leur domicile. Les 180 000 clients restants bénéficient d'une offre de très haut débit en fibre optique avec terminaison en câble coaxial (via Numericable donc).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Réseaux sociaux : RIM travaillerait sur un client Twitter natif
Ecomax : Bouygtel lance une gamme de forfaits sans mobile associé
IE & Microsoft vs Bruxelles : nouveaux rebondissements
Qnap TS-410 : un NAS
Acer AOD 250 : un PC portable sous Android et Win XP
L.A Mail, MS vs Google pour un contrat de $7,25 millions
  Super Street Fighter IV  officiellement confirmé
NVIDIA publie ses premiers pilotes OpenCL
Hadopi 2 : le Conseil constitutionnel a été saisi
Bruxelles n'hésitera pas à interdire la vente d'iPhone
Haut de page