Ebook : Sony prône finalement un format ouvert

0
00C8000002338948-photo-sony-reader-sony-reader-pocket-and-touch.jpg
L'ouverture, comme moyen de voler la vedette au Kindle d'Amazon ? Tel semble être le parti pris par Sony, qui vient d'annoncer qu'il ferait bientôt passer sa bibliothèque de livres numériques au format ouvert et interopérable ePub. Dans le même temps, le géant nippon confirme que ses futurs lecteurs seront bien compatibles avec ce format, et invite les autres acteurs du secteur à faire le même choix.

Amazon, qui règne pour l'instant en maitre sur le marché américain des livres électroniques, fait appel à des technologies propriétaires, fermées et incompatibles avec les solutions concurrentes. Sony, qui a lancé ses premiers lecteurs en 2008, faisait jusqu'ici de même. Inconvénient de cette situation : en l'absence de standards ouverts et utilisables par tous, le secteur s'expose à voir un acteur s'imposer de telle sorte que les autres s'en trouvent étouffés.

Un raisonnement que l'exemple d'Apple dans le domaine de la musique en ligne conforte : en liant, par l'intermédiaire d'un format de fichiers protégé par DRM exclusif à ses appareils, la firme de Cupertino a réussi à rapidement s'arroger la place de numéro un, place que la firme a su garder même après la démocratisation des offres interopérables à base de MP3.

En position de challenger, Sony souhaite donc éviter qu'Amazon prenne un tel ascendant. Mis au point par l'International Digital Publishing Forum, qui réunit les principales maisons d'édition américaines, le format ePub se veut justement dénué de ces contraintes. Les livres distribués au format ePub devraient donc pouvoir être lus par tout appareil compatible, sans qu'il soit nécessaire de s'affilier à l'un ou l'autre des fabricants. La situation n'exclut toutefois pas le recours à des dispositifs de protection contre la copie. Sony a ainsi fait savoir qu'il utiliserait un mécanisme de gestion des droits numériques (DRM) fourni par Adobe.

Aujourd'hui, trois principaux acteurs se partagent le marché du livre électronique aux Etats-Unis : Amazon bien sûr, puis Sony, mais aussi Barnes & Noble, premier réseau de librairies physiques outre-Atlantique qui vient de lancer sa propre offre, soutenue par un lecteur produit par Plastic Logic. Aujourd'hui, ces trois kiosques utilisent un système propriétaire. D'ici la fin de l'année, Sony passera à l'ePub. Aurait-on retenu les leçons de l'aventure Betamax ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Radeon HD 4650 en AGP chez XFX aussi
  L'Entraîneur 2010  dès à présent en démo jouable
Radiohead abandonne les albums, adopte le numérique
RockMelt, le nouveau navigateur du fondateur de Netscape
Clubic Week : iPhone explosif et arnaque à l'Orange
Le Zune HD en détails : formats supportés et autonomie
Nouvelles rumeurs sur le smartphone Dell sous Android
Autonomie record de 12 heures pour le netbook LG X130
Une montre Blackberry Bluetooth en préparation chez RIM ?
Opera 10 bêta 3 débarque en français
Haut de page