AppStore et iPhone : la FCC interroge Apple et AT&T

03 août 2009 à 14h49
0
00C8000002335126-photo-fcc.jpg
Mardi dernier nous apprenions qu'Apple avait annulé l'entrée de l'application Google Voice au sein de son AppStore. Cette décision n'est pas passée inaperçue et Apple et AT&T ont été interrogés par la FCC, la commission fédérale des communications américaine. La firme de Cupertino et l'opérateur mobile devront alors s'expliquer les motivations de cette décision. C'est ainsi que le président de la FCC, Julius Genachowski, affirme que son agence gouvernementale : « a pour mission de développer la compétition sur le marché des communications sans fil, de protéger et de donner plus de droits aux consommateurs et de promouvoir les innovations et les investissements. De récents rapports d'actualités soulèvent ainsi plusieurs questions sur le marché de la téléphonie mobile ».

Rappelons que Google Voice est basé sur la technologie de GrandCentral et n'est pour l'instant disponible qu'aux Etats-Unis. Cette application de communication unifiée regroupe l'ensemble de ses lignes téléphoniques en attribuant un numéro unique à l'utilisateur. Directement à partir de l'application il est également possible de consulter une transcription par email d'un message vocal. Sean Kovacs, l'auteur de la version iPhone de cette application, explique dans un billet sur son blog : « Richard Chipman d'Apple vient juste de m'appeler. Il m'a dit qu'ils retiraient GV Mobile de l'App Store dans la mesure où elle dupliquait certaines fonctionnalités intégrées à l'iPhone. Il n'a pas précisé lesquelles, mais je suppose que ça concerne l'application en général. Il n'enverra pas d'email de confirmation - trop peur sans doute que je le publie ».

Google Voice permet en effet, d'envoyer gratuitement des SMS mais aussi d'effectuer des appels non déduits de son forfait AT&T. Au mois d'avril, l'opérateur T-Mobile interdisait à ses clients d'installer l'application de voix sur IP Skype sur leur iPhone permettant d'effectuer des appels via le réseau 3G, l'opérateur allait jusqu'à menacer les réfractaires de couper leur ligne téléphonique. Finalement Skype a été modifié afin que les appels puissent être effectués mais seulement au travers d'une connexion WiFi. Cette enquête devrait donc permettre de mieux cerner la politique d'Apple, ses relations avec les opérateurs mobiles en ce qui concerne l'iPhone et les limites des positions abusives sur le marché de la téléphonie.

000000FA02335108-photo-google-voice.jpg
000000FA02335110-photo-google-voice.jpg

Crédits : Gizmodo et Geeekq
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Comparatif disques SSD: 2 modèles OCZ ajoutés (Màj)
Intel dément la rumeur d'exclusivité de l'Atom série Z
Apple achète le silence d'une fille dont l'iPod a explosé
Eric Schmidt quitte le conseil d'administration d'Apple
Concur acquiert Etap-On-Line pour mieux gérer frais et déplacements professionnels
  Mothership Zeta  : le dernier DLC pour  Fallout 3
Centres d'appel à domicile : Easycare lève 1,65 million d'euros
Une nouvelle offre d'essai gratuit pour  Crysis Wars
Friendster chercherait un repreneur en Asie
Windows 7 E n'est plus, mises à jour finalement prévues
Haut de page