Google dévoile un langage de programmation pour Android

29 juillet 2009 à 07h36
0
01812950-photo-google-code-logo.jpg
Lundi dernier, Google a levé le voile sur un nouveau langage de programmation baptisé Simple et fondé sur le langage BASIC. Cette initiative vise à encourager les développeurs à créer des applications pour la plateforme mobile Android, laquelle se retrouve pré-installée sur de plus en plus d'appareils électroniques divers (smartphones, baladeurs, MID...)

Initialement développé dans le courant des années 60, le BASIC fut particulièrement populaire pour sa simplicité d'apprentissage et sa polyvalence. La firme de Mountain View souhaite ainsi repopulariser ce langage qui fut à l'origine d'un boom d'applications dans les 1980-1990. Sur le blog officiel de Google Code, le développeur Herbert Czymontek explique : « Simple est un dialecte de BASIC pour développer des applications Android. Il convient particulièrement aux programmeurs amateurs (tout en restant puissant). Simple permet aux développeurs d'écrire rapidement des applications Android en utilisant les composants fournis par le moteur d'exécution ».

Google met également à disposition quelques exemples de développements possibles avec le code intégral de trois applications : deux jeux (Tetris, Ecran Magique) et un système de numérotation rapide. Reste à savoir si cette initiative permettra à Android de se doter un catalogue de titres bien fourni capable de rivaliser avec l'AppStore d'Apple tout en faisant de l'ombre aux nombreuses applications écrites en Java.

02326314-photo-simple-android.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top