MSN Web Messenger ferme ses portes le 30 juin

29 juin 2009 à 10h53
0
0050000001845354-photo-logo-messenger-2009.jpg
Après avoir annoncé la fermeture de MSN Encarta et MSN Money Plus, Microsoft, qui s'interroge aussi sur le modèle de MSN Video, annonce par le biais de l'un de ses blogs la fermeture prochaine de MSN Web Messenger.

Lancé en 2004, ce service Internet permet de se connecter à son compte Windows Live et de chatter avec ses contacts du logiciel de messagerie instantanée sans avoir à installer le client dédié Windows Live Messenger, par exemple dans un cyber-café. L'équipe explique qu'à partir du 30 juin, il ne sera plus possible de s'y connecter. Cette initiative vise à migrer les utilisateurs du service directement sur Windows Live People ; MSN Web Messenger étant l'un des derniers services web à conserver la marque MSN.

Notons également que depuis le début de cette année, cette fonctionnalité est directement intégrée au sein du service de messagerie Hotmail et autorise une connexion supplémentaire à son compte Windows Live afin d'éviter les coupures automatiques lorsqu'un utilisateur connecté au logiciel vérifie sa boite d'Hotmail.

02273034-photo-windows-live-people.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top