Yahoo! veut redéfinir la recherche sur Internet

01 juin 2018 à 15h36
0
0078000001698106-photo-logo-de-yahoo.jpg
Avec ses 9,6% de part de marché dans le secteur de la recherche sur Internet, Yahoo! se place en seconde position, mais relativement loin derrière le leader Google (81,38%). Si la situation de la firme de Sunnyvale semble mal en point, c'est aussi l'occasion de raviver l'innovation des technologies et, qui sait, de porter ses espoirs sur une refonte de son moteur.

Ainsi, hier, lors d'une conférence de presse baptisée « la fin des 10 liens bleus », Prabhakar Raghavan, à la tête du département des stratégies de Yahoo! Search, a présenté les futurs projets de la firme californienne. « Nous devons migrer d'un web de liens vers un web d'objets », explique l'ingénieur avant d'ajouter que lorsqu'un utilisateur effectue une requête pour Star Trek, il ne souhaite pas recevoir 10 millions de documents mais des informations sur les acteurs ou le programme de son cinéma de quartier. En ce sens, Yahoo souhaite rapprocher la recherche sur PC de sa version mobile, c'est-à-dire en retournant des résultats plus ciblés et de différentes natures.

00BE000002081694-photo-recherche-search-engine-logo.jpg
Depuis quelques temps Yahoo! travaille sur un tel moteur baptisé Search Monkey, une interface de programmation mise à disposition auprès des développeurs leur permettant d'écrire des composants que l'utilisateur pourra choisir d'activer au sein d'une galerie dédiée. Les résultats seront alors personnalisés avec une mise en exergue des modules de son choix, de Wikipedia à LinkedIn en passant par Digg ou Last.fm. Avec Search Monkey, le moteur de recherche de Yahoo! devient une « mashup » géante au sein de laquelle il est non seulement possible de visualiser un lieu géographique sur Yahoo! Maps mais aussi d'écouter directement en streaming les chansons d'un groupe de musique, d'obtenir les images de Flickr ou de mettre en évidence les résultats de ses flux préférés.

De leur côté, les développeurs semblent jouer le jeu et depuis le mois d'octobre 2008, le nombre de données identifiables selon leurs natures (RDF) aurait augmenté de 413% au sein de l'index de Search Monkey. Chaque jour, dans 23 pays, 70 millions de résultats optimisés par structuration de données sont visualisés sur Search Monkey.

L'année dernière, la firme a lancé en Inde le projet Yahoo! Glue ayant pour objectif de retourner sur une même page l'ensemble des résultats pertinents pour l'internaute. Prabhakar Raghavan conclut : « si l'on peut prédire les intentions des utilisateurs, cela porte évidemment un intérêt énorme pour les annonceurs publicitaires ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Albanel : Hadopi appliquée à la fin de l'année
Gmail traduit automatiquement vos emails
GOA vient de lancer son MMO gratuit  Warrior Epic
Dassault s'invite officiellement chez Thalès
Nokia 6600i Slide : 3G et 5 Mp au programme
HP déçoit, supprime 6400 postes supplémentaires
Microsoft complète les gammes BlueTrack et LifeCam
US : le Palm Pré à 549 dollars sans abonnement
Images et vidéo pour  Retour Sur L'Île Mystérieuse 2
Insolite : la clé USB Transformers
Haut de page