ERC : 2.5 millions d' € pour le développement de Minix

01 juin 2018 à 15h36
0
02047688-photo-erc-logo.jpg
Une université des Pays-Bas vient de faire un don auprès du Conseil Européen de la recherche (ERC) pour continuer pendant cinq ans le développement du noyau Minix et développer un système d'exploitation basé sur Unix plus stable et plus sécurisé que Linux ou Microsoft Windows.

En tout, 2,5 millions d'euros ont été versés afin que trois chercheurs et deux programmeurs se penchent sur le sujet. Pour assurer une meilleure stabilité, les experts souhaitent que l'ordinateur lui-même soit capable de corriger un bug lorsqu'il se présente.

Cette équipe devrait donc utiliser la base de Minix, un noyau initialement développé en tant qu'outil pédagogique par le professeur Andrew S. Tanenbaum. Minix est très basique et volontairement léger pour que son architecture puissent être enseignée en un semestre universitaire. D'ailleurs, c'est principalement à partir de Minix que Linus Torvald a développé Linux.

« Ca m'énerve lorsqu'un logiciel ne fonctionne pas », explique M. Tanenbaum, « c'est agaçant de devoir redémarrer son ordinateur. La véritable question est : "est-il possible de fabriquer un système qui fonctionne véritablement ? " ».

Le chercheur explique que si les bugs ont toujours existé, la manière dont Windows et Linux ont été développés n'est pas optimale. Par exemple, les pilotes nécessaires au fonctionnement du son ou des autres périphériques sont généralement embarqués directement au sein du système. De ce fait, en cas d'erreur, c'est la machine entière qui est inutilisable. De son côté, Minix traite les pilotes en tant qu'application traditionnelles, ce qui permet de ne pas monopoliser le système en cas de bug.

M. Tanenbaum conclut : « nous voulons développer du logiciel qui soit extrêmement stable ».

0226000002047686-photo-minix.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Rendre les PC somnambules pour économiser l'énergie ?
Thomson obtient un sursis de ses créanciers
Virgin Mobile se dit intéressé par la 4e licence 3G
Research In Motion ferme son application Blackberry Unite
Dead Rising 2, preview en direct du Captivate 09
Toujours plus de partenaires PhysX dans le jeu vidéo
Emmanuel Meriot, Autonomy:
Alcatel-Lucent signe pour 1,7 milliard de dollars de contrats en Chine
ASRock transforme les futurs Athlon II X3 en quad-core
  Simon The Sorcerer  cinquième du nom illustré
Haut de page