Kosciusko-Morizet serait-elle censurée par Matignon?

01 juin 2018 à 15h36
0
01994384-photo-nkm-figaro.jpg
La secrétaire d'Etat au numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, serait-elle invitée par Matignon à ne pas s'exprimer sur le projet de loi création et internet (Hadopi) ? LePost a rapporté mardi, à la suite d'Electron Libre, que l'entretien de la ministre mis en ligne le 20 mars 2009 sur LeFigaro.fr aurait été tronqué.

Dans cette interview relue et corrigée, NKM répond à l'attaque de la direction de Dailymotion et déclare « le vrai sujet, c'est la question du financement des contenus dans l'industrie du numérique. » Electron Libre propose, pour sa part, une version qualifiée de « vraie interview de NKM », dans laquelle la secrétaire d'Etat prend ses distances vis-à-vis du ministère de la culture, initiateur du très décrié projet de loi création et internet.

Nathalie Kosciusko-Morizet déclare alors : « Cette loi a été préparée avant que j'arrive à ce poste. Mon ministère n'a à aucun moment été associé à sa conception. Depuis, on m'a dit de manière constante qu'elle relevait exclusivement du ministère de la culture, qui peut avoir une très grande susceptibilité quant à son champ d'action. Il faut comprendre que les arbitrages de la loi ont lieu dans des réunions auxquelles je ne suis pas invitée. Ce qui ne veut pas dire que je me désintéresse du débat. Je passe beaucoup de temps à faire de la veille sur internet. La discussion à l'Assemblée ne se fait pas dans de bonnes conditions. Le monde de la création y a sa part de responsabilité, comme les politiques. »

NKM ajoute à propos de l'application de la loi en devenir, loi qui préconise notamment le blocage de l'accès internet pour ceux qui auront téléchargé sans autorisation des fichiers protégés par le droit d'auteur, « il y aura évidemment des gens assez forts pour masquer leur adresse IP et échapper aux contrôles. Moi-même je sais comment faire ! »

Interrogé par LePost, Samuel Laurent, l'un des journalistes du Figaro.fr qui a interrogé Nathalie Kosciusko-Morizet, estime que « l'interview est passée par les ciseaux de Matignon » le 20 mars entre 13h, à l'issu de l'entretien, et 18h, lorsque les propos de NKM, relus et corrigés, ont été rapportés à la rédaction. Le journaliste ajoute : « la conseillère de NKM nous a dit que Matignon est passé par là. Nathalie Kosciusko-Morizet avait déjà eu des problèmes avec les OGM. Depuis, elle est sur la sellette » Qui est à l'origine de la diffusion de l'entretien dans sa version initiale ? A qui profite la fuite ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le logiciel P2P Vuze s'attaque à tous les écrans
Canon EOS 500D : un concurrent au Nikon D90
VoIP : Skype propose une version 3 bêta pour smartphones Windows Mobile
Le Blackberry Internet Service passe en version 2.6
La Nasa et Microsoft font espace commun
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
AlloCiné se renforce outre-Rhin
Sécurité : INL lève 2 millions d’euros
Samsung lance le smartphone C6625 sous Windows Mobile 6.1 en France
Portails web : Et Voila le nouveau Voila.fr
Haut de page