TomTom, en pleine tourmente financière, renonce à lancer un logiciel GPS pour mobiles

01 juin 2018 à 15h36
0
00A0000000486000-photo-tomtom-cartes-2007.jpg
La situation économique mondiale n'aide pas le néerlandais à développer ses activités liées au domaine de la navigation GPS. Surtout que TomTom doit encore amortir le rachat du cartographe Tele Atlas et cela pèse de plus en plus lourd dans les finances de la société.

2008 : une année noire pour TomTom
Au quatrième trimestre dernier, TomTom a ainsi annoncé une perte de pas moins de 989 millions d'euros là où la société a connu un bénéfice net de 107 millions d'euros un an auparavant. Pour toute l'année 2008, TomTom a annoncé avoir connu une perte nette de 873 millions d'euros; un chiffre record pour le numéro mondial des GPS.

Baisse du pouvoir d'achat oblige et faible dynamisme du marché global des navigateurs GPS, TomTom a vu ses ventes de nouveaux terminaux s'effondrer de -17% en fin d'année. Surtout que le prix moyen d'un navigateur GPS ne cesse de baisser. Celui d'un produit de marque TomTom est passé à seulement 98 euros (-28%) de fin octobre à fin décembre.

Passage d'une stratégie produit à une stratégie service
En conséquence de quoi Harold Goddijn, le CEO de TomTom, a annoncé vouloir réduire ses investissements dans de nouveaux produits pour se focaliser plutôt sur de nouveaux services associés. TomTom a d'ailleurs annoncé à ce sujet avoir recruté 130 000 utilisateurs de son service d'information trafic « HD Traffic ».

25% des mobinautes néerlandais (premier pays à avoir accueilli le service il y a tout juste un an) qui ont essayé gratuitement le service ont ensuite renouvelé leur abonnement en passant à une offre payante. De quoi diversifier ses revenus en s'éloignant du seul modèle de vente de nouveaux terminaux. A l'inverse, son concurrent direct, Garmin, a choisi de rester sur ce modèle économique en s'alliant à Asus pour lancer une gamme de smartphones GPS sous la marque Garmin-Asus.

TomTom renonce à lancer un logiciel GPS pour mobiles et smartphones
Plus étonnant encore, alors que TomTom annonçait en novembre dernier vouloir lancer en début d'année 2009 un nouveau logiciel de navigation GPS pour mobiles et smartphones, il n'en sera finalement rien. Ce devait être au départ un logiciel de type off-board, cartes et itinéraires étant téléchargées par les airs, avec un modèle économique tourné vers une vente de licences auprès des opérateurs mobiles.

Mais Harold Goddijn préfère plutôt proposer une plateforme de cartographie mobile basée sur celle de Tele Atlas pour recruter de nouveaux clients. « Je ne pense pas que nous devons développer plusieurs applications mobiles pour les différents mobiles dotés de multiples form factor. Je ne pense pas que ce soit une bonne stratégie de tout faire nous-même et recruter une équipe de développement chargée de la mise au point d'applications spécifiques pour des mobiles très particuliers sur certains réseaux d'opérateurs », a-t-il déclaré lors d'une conférence téléphonique.

En revanche, TomTom souhaite rentrer dans les mobiles et chez les opérateurs via sa plateforme cartographique Tele Atlas licenciée à qui le veut bien. Ce sont les licenciés de la technologie TomTom/Tele Atlas qui pourront ensuite créer un logiciel ou un service de type LBS exploitant les données cartographiques de la marque.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nouveau patch et nouvelle promotion  Team Fortress 2
Insolite : l'Internet serait-il cancérigène ?
Gmail victime d’une panne d’un centre de données européen
iTunes Pass : pass saisonnier pour vos groupes préférés
Les ventes de serveurs ont baissé de 12% au T4 2008
Sedo s’offre un spécialiste américain du parking de noms de domaine
Les casinos de Las Vegas sur le point d'interdire l'iPhone ?
ECM : Ingres brise la glace avec Alfresco
La montre-téléphone de LG à £1000 chez Orange UK ?
Pluie d'images sur  Majesty 2 The Fantasy Kingdom Sim
Haut de page