Les FAI US vont-ils se substituer à la police ?

20 février 2009 à 10h43
0
00472744-photo.jpg
Les fournisseurs d'accès internet et gestionnaires de bornes WiFi aux Etats-Unis seront-ils dans l'obligation de conserver 2 ans les données utilisateurs ? Des parlementaires républicains ont déposé jeudi une proposition de loi en ce sens (Internet Safety Act).

L'objectif ? Faciliter le travail d'investigation de la police, au risque d'empiéter sur les libertés fondamentales et de considérer que tout internaute est un suspect en puissance. Outre les opérateurs, seraient concernés les hôtels, les cafés, les boutiques et autres établissements équipés de bornes d'accès à l'internet sans fil.

L'initiative des parlementaires républicains n'est pas sans rappeler une tentative menée il y a trois ans par Alberto Gonzales, alors Attorney General. Aujourd'hui, le discours reste le même. Lors d'une conférence de presse, le sénateur texan John Cornyn, a déclaré : « alors qu'internet a généré de nombreux changements positifs dans la façon dont nous communiquons et faisons des affaires, sa nature sans limite offre l'anonymat. Cela a ouvert les portes aux criminels qui cherchent à nuire aux enfants innocents... Protéger nos enfants requiert de la coopération en famille, aux niveaux local, fédéral et national. »

En France, le gouvernement s'est récemment déclaré favorable au filtrage des contenus par les FAI et à la mise en place d'une liste noire des sites pédopornographiques.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dell veut conserver le terme
Asus : des GeForce GTX 285 fortement overclockées
Insolite : Microsoft fait la promo de Snow Leopard ?
Microsoft.com, Live, MSN incompatibles avec IE8
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
<b>Joyeux Noël</b>
Musique : l'UMP est accusé de contrefaçon !
Meetic acquiert l'activité européenne de Match.com
MWC : Microsoft se fait voler un prototype WM 6.5
Vie privée : Google Street View remporte son procès
Haut de page