À Davos, V. Poutine remet en place Michael Dell

29 janvier 2009 à 11h11
0
Si Vladimir Poutine, aujourd'hui premier ministre russe, a plaidé à Davos pour une meilleure coopération au niveau international dans le but d'éviter que certains pays ne s'arrogent les places prépondérantes en matière de commerce, il n'entend pas pour autant se départir d'une certaine forme d'indépendance qui a valu à Michael Dell, fondateur et dirigeant de la société informatique du même nom, quelques propos cinglants.

A l'issue d'un discours d'une quarantaine de minutes, Vladimir Poutine s'est prêté, avec une apparente bonne volonté mais sans esquisser le moindre sourire, au jeu des questions réponses avec une série d'intervenants, dont le texan Michael Dell.

« Comment pouvons-nous vous aider ? », a demandé M. Dell à V. Poutine, évoquant la nécessité de dynamiser le secteur IT local pour tirer pleinement parti des « talents scientifiques et techniques » que recèle la Russie.

000000B401889320-photo-davos-poutine.jpg
000000B401889322-photo-davos-michael-dell.jpg


« Nous n'avons pas besoin d'aide. Nous ne sommes pas des invalides. Nous ne souffrons pas de capacités mentales limitées », a rétorqué Vladimir Poutine, avant d'affirmer que certains pays avaient besoin d'aide, mais que ce n'était pas le cas de la Russie, pays dans lequel de nombreuses initiatives visant à développer les infrastructures IT avaient été conduites.

Une longue tirade, exprimée d'un air impassible, devant une assistance manifestement sous le coup, qui s'est conclue par une dernière saillie : les scientifiques russes ne sont pas réputés pour leurs compétences en matière de hardware, mais pour leur talent dans le domaine du logiciel. Une façon élégante de signaler à Michael Dell que savoir assembler des PC ne relève pas du génie...

Retrouvez ci-dessous l'échange en vidéo (anglais).

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iSuppli : le Blackberry Storm coûterait plus cher à produire qu'un iPhone 3G
Plein d' images et de vidéos pour  Art Of Murder 2 et 3
La version finale d'Opera Mini 4.2 fait son entrée sur l'Android Market
Thomson : le C.A. baisse, le cours s’effondre
JasperSoft et Hyperic veulent séduire les DSI
6700 classic, 6303 classic et 2700 classic : Nokia lance une nouvelle gamme de mobiles
Neutralité du net : Google dévoile M-Labs
Compétitivité : la France se hisse au 16ème rang
Un cours axé sur StarCraft à Berkeley !
Hitachi H001 : les écrans 3D vont s'inviter sur les mobiles au printemps
Haut de page