Espace SFR : le cap des 800 franchisés dépassé en France

Par
Le 30 décembre 2008
 0
00c8000001841404-photo-espace-sfr.jpg
Des « Espace SFR », vous en trouvez aujourd'hui partout, ou presque, dans l'Hexagone. Et pourtant, derrière ces enseignes aux couleurs du second opérateur français se cachent quelques 800 franchisés en plus de 271 boutiques en propre.

Dès 1988, SFR a effectivement choisi de gérer son propre réseau de distribution de mobiles et d'abonnements associés tout en s'ouvrant aux franchisés en 1996. Dès lors, les entrepreneurs motivés ont pu créer leur propre « Espace SFR » et bénéficier de formations, de conventions nationales et régionales, du suivi par un ingénieur commercial dédié et enfin d'un soutien promotionnel permanent. Il s'agissait alors d'un contrat de distribution sélective, qui est proche de la franchise mais qui tient compte des spécificités du métier.

012c000001841424-photo-espace-sfr.jpg
A l'inverse, ces entrepreneurs, pour avoir le droit d'ouvrir une telle enseigne, doivent verser un droit d'entrée de 10 000 euros, bénéficier d'un apport personnel de 150 000 euros et disposer d'une surface commerciale d'au moins 80 m2. Après avoir compté 600 magasins en 2004 contre plus de 750 de 2004 à 2007, le réseau dispose aujourd'hui de plus de 800 magasins.

Mais tout n'est pas rose pour autant, SFR devant faire face depuis le mois dernier à un nouveau cas de jurisprudence, la justice ayant reconnu à un franchisé indépendant le statut de « salarié ». Car SFR souhaiterait en effet privilégier désormais son propre réseau de salariés pour gérer ses « Espace SFR » plutôt que de les proposer à des franchisés indépendants.

C'est d'ailleurs pour cela que Pascal Wagner, un gérant de six « Espace SFR », s'est vu notifier la résiliation de son contrat par SFR, sa société ayant de ce fait été obligée de déposer le bilan. Et après avoir saisi le conseil des prud'hommes, ce dernier a remporté son procès devant la cour d'appel de Paris même si SFR souhaite se pourvoir en cassation. Selon LePoint, ce sont d'ailleurs une quinzaine d'autres procès qui seraient en cours dans plusieurs régions de France.

SFR devra sans doute faire le point sur cette situation avant de recruter davantage d'entrepreneurs souhaitant ouvrir leur « Espace SFR ». D'autant plus que ces points de ventes proposent aujourd'hui bien plus que des simples abonnements mobiles, SFR commercialisant entre autres des abonnements ADSL et prévoyant de s'ouvrir vers des solutions domotiques en 2009.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top