Fibre : les principes d'un déploiement concurrentiel sont fixés

0
00DC000000497491-photo-fibre-optique.jpg
Iliad se réjouit ! Dans une recommandation publiée vendredi, le régulateur invite les opérateurs a passé des accords de mutualisation incluant « l'ensemble d'entre eux », et permettant de tester les différentes solutions techniques « à l'échelle de quelques grandes agglomérations ».

Par ailleurs, l'Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep) préconise que l'opérateur (premier installé) de l'immeuble propose aux opérateurs tiers « de poser pour leur compte des fibres surnuméraires sur la partie terminale ». Enfin, l'Autorité a publié une convention type permettant aux copropriétaires et aux bailleurs de désigner un unique opérateur en charge des opérations de fibre à l'intérieur de l'immeuble (du point de mutualisation à la prise de l'abonné).

Concurrent d'Orange et de Neuf Cegetel, Free (groupe Iliad) a déclaré « adhérer totalement » aux recommandations de l'Autorité pour « un déploiement équilibré et concurrentiel du FTTH ». Dans le respect de ces recommandations et de la LME (loi de modernisation de l'économie), Free invite « les opérateurs à se rapprocher pour formaliser l'accord qui permettra d'apporter au plus vite la fibre optique aux foyers français ».
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page