Pousse-toi, je vois rien sur ton écran LCD !

Vincent
12 décembre 2003 à 18h23
0
00FA000000062344-photo-nec-moniteur-lcd2080ux-bk.jpg
Alors que les fabricants de moniteurs recherchent depuis des années comment augmenter l'angle de visibilité des écrans LCD, Toshiba vient de faire une annonce surprenante dans ce domaine.

Le géant nippon a décidé de développer une technologie qui permettra à l'utilisateur de définir soit même l'angle de visiblité de son écran. Ainsi, l'utilisateur pourra par exemple définir un angle de vue afin que l'image projetée sur son écran ne soit pas visible par des personnes qui sont dans la même pièce que lui. Cela peut, par exemple, être pratique si vous travaillez en open-space et que votre manager se trouve à quelques mètres de votre bureau ;-).

Cette technologie qui nécessitera un filtre spécial pour fonctionner jouera sur l'alignement des pixels pour produire l'angle de vision désiré. Une carte vidéo également compatible (apparemment une simple mise à jour des pilotes suffira) avec cette nouveauté sera obligatoire.

Toshiba produira les premiers écrans compatibles avec cette technologie à partir du premier semestre 2004. Le fabricant annonce que ces écrans LCD seront environ 140$ plus chers (pour un modèle 15 pouces) que les écrans LCD "classiques".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top