Windows 10 : le système anti-triche TruePlay arrive

20 octobre 2017 à 15h56
0
Le déploiement de la dernière mise à jour de Windows 10, la Fall Creators Update, a commencé le 18 octobre 2017. Elle lance officiellement la nouvelle stratégie de Microsoft, qui consiste en une double mise à jour majeure de son OS chaque année. Parmi les nouveautés qu'elle apporte, l'une d'entre elles va surtout intéresser les joueurs de jeux-vidéo. Les tricheurs, en particulier.

Le système s'appelle TruePlay et il pourrait empêcher, à terme, la triche sur les jeux-vidéo les plus courants, notamment les jeux en ligne.

TruePlay : le système anti-cheat associé au UWP de Microsoft



Valve, développeur de Steam, a déjà son propre système anti-cheat pour les jeux disponibles sur sa plateforme. L'éditeur publie régulièrement les résultats des sessions de ban des joueurs, souvent en amont d'une nouvelle sortie ou d'une mise à jour majeure. Microsoft, de son côté, n'avait pas encore de système de ce type alors qu'il a plusieurs jeux disponibles sur sa plateforme dédiée UWP (Universal Windows Plateform).

Cette plateforme est également utilisée par la Xbox, ce qui permet par exemple aux joueurs de Xbox et de PC de jouer ensemble. Sauf que les joueurs de PC peuvent parfois installer des systèmes de triche que les joueurs de Xbox ne peuvent pas utiliser. Voulant un environnement de jeu unique et, surtout, sécurisé, Microsoft a inséré son système anti-triche TruePlay dans la dernière version de Windows 10, la Fall Creators Update.

01F4000008761160-photo-windows10fallrect.jpg


Un processus protégé et un contrôle des comportements



Tous les jeux n'auront pas accès au système TruePlay : il faut qu'ils s'y inscrivent et donc que les développeurs passent par Microsoft pour y avoir accès. Naturellement, les jeux développés par le géant de Redmond en feront partie. TruePlay rendra la triche quasiment impossible.

Lorsqu'un jeu utilise TruePlay, le processus sera protégé et sera exécuté dans un environnement sous contrôle. Microsoft va collecter les données des sessions de jeu et notamment les comportements de jeu. Si le système identifie des comportements similaires aux comportements des tricheurs, comme le passage au travers de murs ou un système de visée automatique, des alertes seront lancées. Il y a fort à parier qu'après une mise en garde, les tricheurs seront définitivement bannis.

TruePlay, déployé avec la Fall Creators Update, semble pour l'instant désactivé. Microsoft a rendu l'API accessible aux développeurs et va probablement activer le système dès lors qu'un nombre suffisant de jeux l'aura adopté.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top