Microsoft cite pour la première fois son "Cloud PC" dans des documents publics, confirmant la rumeur

26 novembre 2020 à 07h30
25
Windows 10

En faisant référence à son projet Cloud PC, sa technologie de bureau à distance centralisée sur les serveurs Azure et destinée aux entreprises, Microsoft confirme les rumeurs de Windows-as-a-Service qui circulent sur la Toile depuis quelques mois.

Après tout, si Microsoft a fait de sa suite Office un abonnement, pourquoi ne pas faire de même avec Windows ? L'idée, en revanche, ne serait pas de louer une licence en installant un système sur votre machine, mais d'en profiter via un utilitaire d'accès à distance.

Une nouvelle référence à Cloud PC

Un « ordinateur Cloud », ce sont les propos de Microsoft qui apparaissent dans une page de support décrivant des interfaces de programmation. Cette mention est visible sur son site depuis la semaine dernière, preuve que la firme de Redmond ne cache plus vraiment ses intentions.

Précédemment, la société avait tout simplement publié une offre d'emploi en expliquant : « Microsoft Cloud PC est une nouvelle offre stratégique qui s'appuie sur le bureau virtuel de Windows pour offrir un bureau en tant que service ». De toute évidence, Windows-as-a-Service prend forme et Microsoft devrait en dévoiler les détails dès l'année prochaine.

CLoud PC

Des tests en cours

La société est actuellement en train de tester son Cloud PC en interne. Une page de connexion est même disponible sur cloudpc.microsoft.com. mais en s'y connectant avec un compte professionnel Office 365, un message nous informe que le service n'est pas encore disponible pour notre entreprise.

Trois formules de serveur virtuel seraient aujourd'hui envisagées pour ces instances hébergées de Windows :

  • Lite : 2 vCPU 4GB RAM 96GB SSD
  • Standard : 2 vCPU 8GB RAM 96GB SSD
  • Advanced : 8 GB RAM, 3 vCPU, 40 GB SSD

À noter qu'au mois de mars 2021, Microsoft tiendra la seconde partie de sa conférence Ignite… L'occasion de faire des annonces sur ce fameux Cloud PC ?

CLoud PC

La solution ultime pour le télétravail ?

Une version de Windows 10 hébergée sur Azure, d'accord, mais pourquoi faire ? Les usages seraient en fait assez nombreux. En cette période de crise sanitaire, le télétravail est mise à travers le monde. Alors plutôt que d'investir dans une flopée d'ordinateurs portables , les entreprises pourraient négocier avec leurs employés afin qu'ils utilisent leur propre machine pour retrouver un bureau professionnel à distance.

Le Cloud PC offrirait ainsi un environnement tout-en-un avec non seulement le système d'exploitation mais également toute la panoplie des applications Office ainsi que Microsoft Teams . Plus besoin de forcer les salariés à installer des outils spécifiques pour communiquer avec leurs collègues en somme.

Enfin Cloud PC assurerait à l'entreprise un télétravail conjugué avec la sécurité des données. Le système distant serait en effet contrôlé par un administrateur et permettrait donc d'empêcher la fuite de documents sensibles.

Source : Microsoft

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
13
Pi_upi_u
8 giga de ram pour la meilleur offre … ça me parait leger pour beaucoup de job.
cyrano66
Ça signe la fin progressive du logiciel et de l’achat de ses droits d’utilisation.<br /> J’entends par la que MS va vendre du service.<br /> Avec très probablement un abonnement.<br /> Tu paye plus d’abonnement…Ben t’as plus accès à tes données.<br /> Et comme MS est incontournable en appli bureautique dans 99,9% des entreprises ça fleure bon l’abus.<br /> Et je parles même pas du stockage à distance dans un pays étranger de données d’entreprises.<br /> Données sécurisées peut être mais sous quelle législation ?<br /> Elle est belle et bien vendue la mariée mais faut pas trop regarder sous son jupon.
carinae
Oui enfin ce n’est pas nouveau. Ça fait 15 ans qu’on en parle ou tout au moins quelques choses de très approchant. Déporter le poste de travail sur des serveurs a distance peux avoir beaucoup d’avantages. Faut effectivement voir le coût. Quant au BYOD…la encore c’est très courant même si ça contrevient totalement aux règles de sécurité les plus élémentaires
smover
Voilà qui risque de booster …les ventes de Chromebooks en entreprise si Microsoft sort son App dessus !<br /> Pour le reste : Microsoft est à fond sur un business modèle de services (Microsoft 365, Azure, Azure AD, etc.) et Windows est logiquement la prochaine étape. Cela permettra enfin d’avoir n’importe quelle machine cliente qui pourra servir au perso (tout ce qui est local) et au pro (CloudPC); comme ce que la majorité des gens fond déjà avec leur smartphone pro.<br /> C’est surtout la fin d’une grand partie des réseaux d’entreprises dédiés avec VPN &amp; Cie pour y accéder, et là ça va faire du bien !!
Proutie66
Même si nous sommes attachés à la notion de service, on aime également disposer de «&nbsp;jolis&nbsp;» et «&nbsp;puissants&nbsp;» appareils :<br /> Voir la réussite des TV/téléphone/consoles «&nbsp;premium&nbsp;».<br /> A mon avis, le service est pas incomptable avec un pc «&nbsp;physique&nbsp;».<br /> Il y a même des avantages…
cyrano66
C’est pas parce que peu à peu on tend vers ça, Ou que ça a démarré y’a 15 ans que c’est vachement bien.<br /> C’est la généralisation et à terme probablement l’impossibilité de faire autrement qui pose question.<br /> Au delà de l’aspect vachement pratique, Moi J’y vois surtout une montagne de question d’ordre juridique et économique.<br /> Et ça pose encore une fois la question de la position dominante de MS pour laquelle il se fait régulièrement taper sur les doigts.
Beko
«&nbsp;Pi?upi?u : 8 giga de ram pour la meilleur offre … ça me parait leger pour beaucoup de job.&nbsp;»<br /> Au contraire, ça suffit largement pour la majorité des jobs.<br /> «&nbsp;cyrano66 : Et je parles même pas du stockage à distance dans un pays étranger de données d’entreprises. Données sécurisées peut être mais sous quelle législation ?&nbsp;»<br /> Les serveurs Azure (pour les français) sont en France. J’ai reçu un mail l’année dernière me signalant que toutes nos données aller êtres migrés automatiquement vers la France, sauf si je m’y opposait.<br /> «&nbsp;smover : Voilà qui risque de booster …les ventes de Chromebooks en entreprise si Microsoft sort son App dessus !&nbsp;»<br /> L’application est déjà disponible sur Windows depuis 20 ans et est maintenant proposé dans le Windows Store dans une version un peu plus moderne. Elle existe également sous MacOS, iOS et Android.<br /> «&nbsp;carinae : Déporter le poste de travail sur des serveurs a distance peux avoir beaucoup d’avantages. Faut effectivement voir le coût&nbsp;»<br /> J’ai passé les 300 ordinateurs, répartis sur 4 sites dont 1 à l’étranger de ma société sous ordinateurs virtuels (ferme RDS avec client léger). Sauf que les serveurs sont en local et non chez Azure.<br /> Je peux te dire que juste le fait de ne plus avoir à changer d’ordinateur tous les x années, ne plus à avoir à déployer les nouveaux programmes sur des centaines d’ordinateurs, ne plus avoir besoins de VPN, pouvoir se connecter depuis n’importe où, même un smartphone à son ordindateur… c’est très vite rentabilisé.
SupaBenji
C’est ce que propose Shadow non ?
Zorglub
On revient sur le modèle d’il y a 25 ans avec des terminaux et des mainframes…
cirdan
C’est le travail d’entreprise qui est visé, la bureautique, pas le jeu online. C’est largement suffisant.
bellenic
Citrix Winframe sous WinNT3.51, NT4 TSE, Metaframe, XenDesktop, W2000 et 2003 TSE, 2008/2012/2016/2019 RDS, VMware View, puis Horizon, Systancia Applidis… les solutions de publication de bureau ou de poste de travail à distance ne manquent pas dans le monde professionnel depuis plus de 30 ans. Plus récemment et concernant Windows 10, Microsoft propose déjà plusieurs offres au catalogue, dont Windows Virtual Desktop, qui est… une offre de PCs Win10 en abonnement et hébergés sur Azure. En quoi cette annonce est elle nouvelle (excepté peut être sur l’aspect packaging commercial et nom marketing de l’offre)?
bellenic
Juste pour corriger un peu:<br /> -Microsoft a déjà basculé depuis belle lurette sa suite bureautique en abonnement (Office365). Les 3/4 des entreprises françaises y souscrivent déjà (et je ne crois pas que quelqu’un ne les aient torturé pour le faire)<br /> -Microsoft propose déjà Window10 en abonnement (via Microsoft365/EMS/INTUNE…) et en exécution à distance (https://azure.microsoft.com/fr-fr/services/virtual-desktop/)<br /> -Microsoft possède des datacenters en France, agréé ISO27001, HADS, etc… et sauf demande contraire, l’ensemble des clients cloud Microsoft français ont leur données localisées en France (données qui ne se baladent pas toutes seules d’un datacenter à un autre).<br /> Alors certes, on peut regretter cet état de fait, avoir des craintes légitimes concernant des législations telles que le cloud Act, mais pas raconter n’importe quoi
bellenic
C’est déja le cas (client citrix, client remote desktop, client VMware Horizon, etc…)
Pi_upi_u
Alors je ne parlais absolument pas de jeux. Rien qu’en tant que dev sur 8g de ram, Visual studio met du temps à compiler (je n’imagine même pas avec android studio). On peut aussi parler des graphiste, architecte ou même juste de personnes qui sont dans des bureaux d’études qui ont besoin d’utiliser autocad. Et je suis très loin de connaitre les besoins de tout les métiers.<br /> Autant pour les gammes Surface ont paie la qualité et les finitions du produit.<br /> La, on parle de serveur, est-ce que la ram sera partager entre les différents hôtes ? si c’est le cas, il me semble que niveau de la protection des données, c’est bidon. Tu peux très bien aller regarder ce qui a en ram et récupérer des infos comme ça (mes connaissances sont vieilles de 2 ou 3 ans). Et c’est sans parler de l’espace de stockage… il faut 20 à 40 giga pour windows si je ne me trompe.
cyrano66
bellenic:<br /> , mais pas raconter n’importe quoi<br /> Ou est-ce que j’ai raconté n’importe quoi ?<br /> Je ne fait que souligner qu’insidieusement MS continue à déployer sa stratégie de contrôle qu’il a initié il y a des années dans l’indifférence générale.<br /> Tant mieux pour vous si vous trouvez MS vertueux, gentil, génial et bienveillant.<br /> Ça n’est pas mon cas
cirdan
On peut faire confiance à Microsoft pour rectifier le tir si nécessaire, ils en ont les moyens.
carinae
Ha bon ? Moi j’y vois surtout l’aspect pratique.et technique aussi notamment en terme de sécurité.<br /> Tu penses à quoi sur les aspects juridiques ?<br /> Pour moi économiquement parlant je ne vois pas trop ce que ça va changer…<br /> Ce qui est peut être plus moyen c’est leur intégration Android par contre. Parce que derrière l’aspect compatibilité logiciel va se poser la question de l’intégration de certains équipements et je pense notamment à de la visio🤔
Beko
Oui mais les dev, les designer etc ne représentent qu’une infime partie des personnes travaillant sur un ordinateur. Sachant que la puissance est modulable d’un seul click, si on a des besoins spécifiques.<br /> La RAM est effectivement partagés sur les hôtes. Pour mon cas, nous avons 8 serveurs dans notre ferme, avec 24Gb de RAM par serveur pour 300 utilisateurs et ça suffit largement, on est même en surcapacité.<br /> Pour le stockage, tu l’installe qu’une seule fois. Ce n’est pas par utilisateur.
cyrano66
Bien sûr que c’est plus pratique j’en conviens.<br /> Mais ça peut poser une certains nombre de contraintes :<br /> Dans la situation antérieure l’acquisition d’une licence permettait de rester maître et propriétaire de ses données. Charge à l’utilisateur de gérer comme il veut, de faire les mise à jour ou pas. Dans tout les cas il pouvait toujours avoir accès à ses vieux fichiers sur son vieux matos.<br /> Demain ça sera différent, la tendance va à la prestation de service, la location pour une durée fixe d’un format de donnée propriété du loueur.<br /> Hors fondamentalement si MS est propriétaire du contenant (le format du fichier) qu’il loue il n’est pas prioritaire du contenu (données d’entreprise).<br /> Donc déjà problème. Si un jour je veux quitter MS et son « Magic cloud,365, tout en un que c’est trop génial » je fais comment pour récupérer mon contenu (mes données) ?<br /> Faut que je me tape la migration de chaque fichier vers un autre format, parce que MS lui s’en bat les roudoudous. De joyeuses nuits en perspective.<br /> Le problème est le manque totale de liberté et l’asservissement à ce que voudra bien vendre MS. Si demain ils doublent leur tarif ? Que faire ? Tu leur à tout donner.<br /> D’autant qu’il sont suffisamment malins pour que les fichiers soient de plus en plus difficilement rétro lisibles sur des versions plus anciennes dont tu détiendrais une licence.<br /> Donc en apparence c’est TOP toujours à la pointe, pratique, la dernière version Et patati patata,<br /> Jusqu’au jour où sa m3rdoi et là tu pleure.
Beko
Le format «&nbsp;docx/xlsx/pptx…&nbsp;» datent d’il y a 13 ans maintenant et est toujours en vigueur.<br /> Et il n’est pas absolument pas bloqué, on peut l’ouvrir chez Google par exemple.<br /> Et pour récupérer ton contenu, on est en plus en 97, tous les fournisseurs de services proposes une migration automatisée et sont même obligés de la proposer :<br /> RGPD : "Le droit à la portabilité offre aux personnes la possibilité de récupérer une partie de leurs données dans un format ouvert et lisible par machine. Elles peuvent ainsi les stocker ou les transmettre facilement d’un système d’information à un autre, en vue de leur réutilisation à des fins personnelles. "
cyrano66
Beko:<br /> la possibilité de récupérer UNE PARTIE de leurs données<br /> Ouf ! me voilà vachement rassuré<br /> Merci
Beko
Tu ne dois pas être du métier pour avoir autant de mauvaise foie.<br /> J’ai assisté à plusieurs migrations :<br /> Office OnPremise vers O365<br /> O365 vers GSuite<br /> Gsuite vers O365<br /> On a toujours pu tout migrer sans soucis.
cyrano66
Beko:<br /> Du ne dois pas être du métier pour avoir autant de mauvaise foie.<br /> Que je sois du métier ou pas n’a pas à rentrer en ligne de compte.<br /> Ça fait belle lurette que l’informatique et le numérique n’est plus exclusivement l’affaire de spécialistes ou de geek illuminés.<br /> Ces domaines ont tellement envahis nos vies et nos espaces de travail que les contraintes induites doivent être prise en compte dans la définition de l’environnement.<br /> Le fil de ma réflexion est très clair, je me met à la place du pur utilisateur lambda.<br /> D’entreprises petites, moyennes ou grosses, de la gestion de liens contractuels et commerciaux entre MS et ses utilisateurs ainsi que du droit à la propriété intellectuelle.<br /> Parce que ces domaines dépassent l’expertise des domaines des technologies de l’information, les DSI d’entreprises feraient bien de s’appuyer sur l’expertise de ceux qui savent de quoi il parle.<br /> Je me répète cette évolution a des atouts indéniables mais aussi une potentielle source à problème.
FrosT74
«&nbsp;Je me répète cette évolution a des atouts indéniables mais aussi une potentielle source à problème.&nbsp;»<br /> Oui mais c’est comme tout dans l’IT : il n’y a pas de modèle parfait<br /> Le mieux (comme d’habitude) sera de garder un modèle «&nbsp;hybride&nbsp;»
orionb1
pour tout ce que j’ai testé en virtuel, c’était détesté par les utilisateurs car souvent pas assez fluide, il y a des bugs, … je n’y crois pas trop<br /> l’histoire des PC portables, ben, la plupart des entreprises s’y mettent déjà quand il y a du télétravail comme ça tu as le même PC à la maison et au bureau<br /> l’abonnement Office est intéressant car tu as les nouvelles versions qui s’installent en continu. Mais pour Windows, c’est pas vraiment la même chose.<br /> Et pour le télétravail, être encore plus dépendant de la fiabilité de la connexion pour pouvoir travailler ne parait pas forcément une bonne idée. Vas-y travailler dans le train avec un windows virtuel.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Une baisse de prix (déjà) pour l'extension de stockage Seagate pour Xbox Series X|S
L'excellent Xiaomi Redmi Note 8 Pro 64 Go profite d'une belle promotion chez Amazon
6 bons plans high-tech à saisir pour Noël chez Cdiscount
Le PC portable gamer Lenovo Ideapad 17
FIFA 21 sera moins riche sur PC que sur consoles, EA s'explique
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page