Netflix : une série "live action" One Piece en cours de préparation

30 janvier 2020 à 17h04
4
One Piece : Pirate Warriors 3

C'est officiel, Netflix va diffuser sur sa plateforme une série tirée du manga One Piece. Celle-ci ne sera pas un anime, mais du live-action, tourné avec des environnements et acteurs bien réels.

La première saison de la série comportera dix épisodes, annonce Netflix, ouvrant ainsi la porte à de potentielles autres saisons en cas de succès. Il s'agit d'une collaboration avec la maison d'édition japonaise Shueisha et Tomorrow Studios, le studio déjà en charge de réaliser Cowboy Bebop, autre anime qui s'apprête à débarquer sur Netflix en live-action.


Eiichiro Oda sera co-producteur

« Je sais que j'ai annoncé la production de ce projet en 2017, mais ces choses prennent du temps ! Les préparatifs progressent lentement dans les coulisses, et il semble que je puisse enfin faire la grande annonce », a réagi Eiichiro Oda, auteur de One Piece et déjà impliqué dans les animes et films de la saga. À cette époque, Netflix ne faisait pas encore partie des plans.



Pas d'information sur le casting ou une date de sortie pour le moment, bien que l'on sache que le rôle de showrunner a été confié à Steven Maeda (Lost, The X-Files). Matt Owens (Luke Cage, Agents of S.H.I.E.L.D.) fait aussi partie du projet, à l'écriture et en tant que producteur exécutif.


Les échecs Dragon Ball et Death Note

Cette annonce a de quoi surprendre au regard des expériences passées peu réjouissantes en matière d'adaptation de mangas en live-action. Les fans de Dragon Ball sont encore traumatisés par le pitoyable film Dragon Ball Evolution, considéré par beaucoup comme une insulte à l'oeuvre d'Akira Toriyama. À noter que circulent d'ailleurs des rumeurs quant à la sortie d'un autre film live-action dans l'univers de Dragon Ball, cette fois-ci produit par Disney (qui détient les droits depuis le rachat de la Fox).

Plus récemment, Netflix s'était essayé à un long-métrage Death Note en live-action. Là encore, l'adaptation essuyait un échec cuisant avec une avalanche de retours négatifs, aussi bien de la part de la critique que des spectateurs. En France, la série live-action de Code Lyoko avait également été loin de faire l'unanimité après le succès du dessin animé.


Il est donc étonnant que la plateforme de SVOD retente le coup avec One Piece, l'un des mangas les plus populaires du monde, et qui semble, avec son univers de pirates à super-pouvoirs, être encore plus compliquée à adapter qu'un Death Note. On a tout de même hâte de voir le résultat, bien qu'il faille peut-être mieux ne pas trop en attendre sous peine d'être déçu...

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
Koin-Koin
Une petite imprecision c’est glissée dans cette news : Cowboy Bebop est un Animé (ou Anime pour les puristes) et non un Manga (toutefois il y a bien eu une adaptation en Manga).
FrAxXx
L’argent c’est le pouvoir ! Tu fais tout ce que tu veux avec. Tu peux même détruire des mangas en faisant des lives actions…
Halsh
Exact, c’est en cours de rectification, merci pour ta vigilance
gouryell
Si ça leur fait plaisir de tenter une alternative a l’anime… Je suis curieux de voir à quoi ça va ressembler. Mais dans tous les cas ça n’aura aucune incidence c’est net, à part pour Netflix s’il se plante !!!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La Nintendo Switch continue de cartonner avec ses 52 millions d'unités vendues
Chiffrement : les smartphones Android seraient désormais plus durs à craquer que les iPhone
Souris sans fil Bluetooth HPZ5000 à -70% pendant les soldes Amazon
Impuissante, la communauté spatiale observe deux anciens satellites se frôler en orbite basse
Le Xiaomi Mi 10 Pro aurait 16 Go de RAM et 512 Go de stockage
Résultats financiers de Microsoft : le jeu vidéo en nette perte de vitesse
Facebook a enfin lancé son bouton de suppression de données... qui ne supprime rien du tout
Cette photo ne représente pas du pop-corn : elle montre notre soleil en très haute résolution
Adieu les connecteurs ATX 24-pin ? FSP prépare son FSP500-30AKB, la première alimentation 12 V en 10-pin
Haut de page