CyberPunk 2077 Edgerunners : bientôt la série animée, exclusive à Netflix

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
26 juin 2020 à 09h42
2
Cyberpunk 2077 Comics

Dans le cadre de l'évènement Night City Wire, CD Projekt RED a confirmé une série animée CyberPunk 2077 : Edgerunners.

Une série mise au point par la société nippone Studio Trigger, et co-produite par le géant Netflix .

Une série animée pour CyberPunk 2077

Outre une bande-dessinée à la rentrée, CyberPunk 2077 va également être décliné en une série animée, exclusive à la plateforme de streaming Netflix. Une série sous-titrée Edgerunners, qui ne sera toutefois pas disponible avant 2022.

Au total, la série CyberPunk Edgerunners s'étalera sur dix épisodes, et permettra de suivre les (més)aventures d'un enfant des rues, qui tente de survivre dans une ville futuriste obsédée par les technologies et les modifications du corps humain.

En ce qui concerne le jeu vidéo CyberPunk 2077, ce dernier sera disponible sur PS4, Xbox One et PC le 19 novembre prochain.

CD Projekt RED a d'ores et déjà confirmé que les acheteurs du jeu pourront bénéficier, gratuitement, des versions PS5 et Xbox Series X.

Source : Cyberpunk.net

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Urleur
Ils ont intérêt à pas louper le jeux, car il est vraiment attendu par rapport à tous les autres cette année 2020.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un boîtier UV pour
Beyond a Steel Sky sort sur Apple Arcade et le mois prochain sur PC
L’iPhone 12 pourrait être livré avec un chargeur rapide 20W
Night City Wire : Cyberpunk 2077 fait le plein de vidéos et captures, DLSS en prime
Lordstown annonce l'Endurance, un pick-up électrique prévu à près de 47 000 euros
Le Sénat place le numérique au cœur de son plan de relance de l'économie, avec des propositions radicales
Waymo et Volvo s'associent pour construire des robots-taxis électriques
IBM lance COVID notebooks, une base de données open source autour du coronavirus
Google va payer certains éditeurs de presse pour leurs contenus
RGPD : quel bilan après 2 ans ?
Haut de page