Le Jeu de la Dame : une série Netflix solide comme un roque

05 octobre 2021 à 16h14
22
Le Jeu de la Dame © Netflix

Intense du premier au dernier épisode, passionnante, qu'on aime ou non les échecs, profonde pour les nombreux sujets quelle aborde, la série Le Jeu de la Dame (The Queen's Gambit) de Netflix est l'une des meilleures nouveautés de cette fin d'année 2020. Tout simplement.

Le veilleur d'écran[s] S04E11 📺 : Le Jeu de la Dame (The Queen's Gambit)

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Le Jeu de la Dame : échec et mat en 7 coups

En dehors de quelques trop rares exceptions - parmi lesquelles l'incroyable Dispatches from Elsewhere , qui demeure ma nouvelle série préférée de 2020 -, les derniers mois ne m'auront pas vraiment convaincu en termes de nouveautés télévisuelles.

Certaines séries démontraient, certes, un réel potentiel sur le papier, voire durant leurs premiers épisodes (Snowpiercer, Raised by Wolves, Truth Seekers , Lovecraft Country…), pourtant leurs qualités indéniables et quelques sursauts d'intérêt par-ci par-là, n'ont pas suffit à ce que je ne m'y ennuie pas… Je n'ai même pas réussi à aller au bout de certaines d'entre elles (coucou, Avenue 5, Solar Opposites et surtout Space Force) !

Le Jeu de la Dame © Netflix

Heureusement, une poignée de séries, dont je vous parlerai probablement plus tard, ont réussi à faire mouche. Et dans cette poignée, la plus efficace est celle qui nous intéresse aujourd'hui.

Il y a quelques semaines, Netflix venait en effet me sortir de ma torpeur télévisuelle avec Le Jeu de la Dame. Ou The Queen's Gambit, en VO.

Une histoire de génie, servie sur un plateau

Pour vous le dire tout à fait franchement, par delà sa thématique des échecs, j'ai commencé à regarder la série par curiosité face à l'engouement qu'elle a rapidement suscité. Et grand bien m'en a pris, car tous les éloges que j'ai pu entendre à son sujet son amplement mérités.

Alors, de quoi ça parle, Le Jeu de la Dame, vous demandez-vous fort justement après cette introduction à rallonge ?

Basée sur le roman de Walter Tevis, cette mini-série s'intéresse, durant 7 épisodes, à l'américaine Beth Harmon. Il est question de suivre sa vie, à partir des années 1950, de son enfance à sa vie de jeune femme, en passant par son adolescence.

Le Jeu de la Dame © Netflix

Orpheline, l’héroïne incarnée par l'impeccable Anya Taylor-Joy (et la très convaincante Isla Johnston pour ses plus jeunes années), va très rapidement démontrer un talent inné pour les échecs, jusqu'à décider d'en faire sa carrière. Au cours de son ascension dans ce milieu très masculin, Beth Harmon fait tomber ses adversaires comme des mouches, en commençant par de petits tournois locaux pour finalement jouer dans des compétitions internationales dominées depuis des décennies par des Grands Maîtres.

La royale Anya Taylor-Joy est appelée araignée

Mais ce n'est assurément pas tout. Car si les échecs représentent logiquement une part importante des enjeux scénaristiques, le spot du show pose surtout sa lumière sur les nombreux problèmes rencontrés par Beth Harmon au-delà de ce jeu/sport, pour lequel elle fait office de véritable génie. Il est d'abord question de son enfance difficile, et d'expériences en orphelinat qui lui laisseront des séquelles aux nombreuses répercussions.

Le Jeu de la Dame © Netflix

De difficultés relationnelles aussi, dues notamment à sa personnalité abîmée, à son caractère atypique, et une forme d'incapacité sociale, qui peut régulièrement s'apparenter à de la prétention. À ces caractéristiques se mêlent aussi des soucis d'argent, des addictions variées et cumulées au fil des années, ou encore la difficulté de s'imposer en tant que femme (surdouée, qui plus est) dans une époque et une discipline où il faisait déjà meilleur être un homme… Autant vous dire que les obstacles sur la route du succès - et tout simplement de son bien-être personnel - sont nombreux.

« Avec Le Jeu de la Dame j'ai été happé et pleinement investi de la première à la dernière seconde »

Comme le dit fort justement l'actrice principale elle-même : « The Queen's Gambit n'est pas vraiment à propos du jeu des échecs, c'est à propos du prix du génie ». Car si la maîtrise des échecs par Harmon lui apporte satisfaction, argent et renommée, il y a de nombreux revers à la médaille, que je vous laisserai pleinement découvrir par vous-même.

Le Jeu de la Dame © Netflix

Mais revenons aux échecs si vous le voulez bien. Tout d'abord, je tiens à souligner qu'un véritable effort a été opéré par la production pour que les amateurs de cette activité ne s'arrachent pas les cheveux. Des consultants, comme l'ancien champion Garry Kasparov - rien que ça -, sont intervenus pour s'assurer que tout était réaliste et plausible.

Pas de panique pour les néophytes cela dit, il est tout à fait possible de profiter pleinement de la série sans rien connaitre aux échecs. Le show pourrait d'ailleurs bien créer des vocations, qui sait.

Le Jeu de la Dame © Netflix

Une réalisation de fou et un rythme bien cavalier

Ensuite, si Le Jeu de la Dame est solide dans son propos, elle l'est tout autant par son luxueux enrobage. Entre ses décors d'époque grandioses et ses costumes sublimes, qui raviront les amateurs de mode, la réalisation intégralement assurée par le co-créateur du show Scott Frank (qui a déjà signé l'excellente série western Godless pour Netflix) est à se damner.

La mise en scène, la photo, les lumières : tout est divin, tant dans les plans les plus lents et posés, que dans les scènes plus rythmées et intenses lors des matchs d'échecs, tout aussi brillantes. Grâce à un savant sens du montage, un jeu d'acteurs impeccable et une remarquable bande-son, tout en piano, vents et cordes, signée Carlos Rafael Rivera (qui a lui aussi travaillé sur Godless), le moindre affrontement au dessus d'un plateau est un régal d'intensité, de tension et de suspens malgré l'aspect statique du jeu d'échecs.

Le Jeu de la Dame © Netflix

C'est bien simple, avec Le Jeu de la Dame j'ai été happé et pleinement investi de la première à la dernière seconde. Il s'agit sans nul doute de l'une des meilleures séries originales de Netflix depuis un moment, et une de mes œuvres favorites de 2020. À tel point que j'en ai ressorti mon échiquier des placards avant même de voir le générique final. Une petite partie ?

Cette série est pour vous si :
- Vous aimez les échecs ou voulez en apprendre un peu plus
- Vous cherchez une série courte et intense
- Vous appréciez les séries bien réalisées, mises en scène et en musique
Cette série n'est pas pour vous si :
- Les sujets comme l'addiction, la solitude, le génie ou le féminisme ne vous plaisent pas
- Vous préférez les séries un peu plus longues
- Vous n'aimez vraiment pas les échecs

La saison 1 du Jeu de la Dame est disponible sur Netflix.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
18
rsebas3620
je n’attendez rien de cette serie mais alors vraiment rien… je l’ai dévoré… amateur d’action a la 24h passer votre chemin… le reste c’est juste une des meilleures séries que j’ai vu depuis tres longtemps…pas gore ni trop vulguaire le juste milieu meme si vous n’aimez pas les echecs cette serie ne vous laissera pas indifferent…
Fata
Nâdiya approuve le jeu de mot du titre de l’article ^^
fox-idcom
hello les amis<br /> je confirme , découvert totalement par hasard , j’attendais rien de plus (en plus je précise que je ne suis pas forcément féru des échecs) , et franchement , comme rsebas3620 , j’ai littéralement dévoré la série en 3 jours ! franchement excellent , j’en redemande !
fg03
Le jeu de la dame… c’aurait été mieux de garder le terme Gambit qui correspond à une ouverture classique des échecs.<br /> Je vais me laisser tenter, j’aime bien les échecs et j’avais également bien aimé le livre de Stefan Zweig, «&nbsp;Le joueur d’échecs&nbsp;»
moa
Excellente série, impossible de ne pas la finir… rapidement.
aGa
J’ai la chanson en tête depuis des jours, je n’en peux plus…
Gh0st_D0g
Sublime série. Histoire riche et émouvante.<br /> L’actrice principale est parfaite et magnifique <br /> Un vrai plaisir visuel.
wackyseb
J’ai adoré mais juste le titre aurait du rester the queen’s gambit pour le lien avec un célèbre coup aux échecs.<br /> Là je ne comprend pas le lien avec les dames si ce n’est que l’actrice est une femme.<br /> Merci Netflix et vivement la prochaine pépite de ce genre.
stephe2defr2
que ca soit clair j’aime pas ce genre de serie mais la chapeau !!! suivant les conseils d’un collegue de boulot je l’ai regarder et franchement j’ai adore , tout dans cette serie a ete tres bien realise , les acteurs sont parait dans leurs roles . bon c’est pas tout ca mais je vais la regarder une seconde fois
Olivier22
Une top série à regarder sans modération !
AtomosF
Géniallisime !
dapoussin
Superbe et passionnante série, je l’ai dévorée
RaoulTropCool
Série magnifiquement réalisée avec deux actrices bluffantes. Et pour une fois, Netflix ne fait pas du féminisme moraliste et risible mais le traite pas mal. Même si le poids de l’histoire est diminué par le fait que ce soit une fiction romanesque, le récit reste crédible et passionnant. On croirait suivre une version alternative de Gaprindashvili, qui a d’ailleurs essuyé dans sa vie plus de sexisme à haut niveau que Beth Armon dans cette série.<br /> L’article parle au passé en indiquant «&nbsp;qu’il faisait meilleur d’être un homme dans cette discipline&nbsp;», c’est toujours d’actualité même si aujourd’hui la raison est plus une histoire de statistiques que de raisons sociales. D’où les tournois réservés aux femmes (les tournois réservés aux hommes n’existent pas).<br /> La série est vraiment accessible à tous. A part quelques passages avec du name-dropping d’ouvertures pour impressionner ou les passages où on observe au maximum 4 à 5 coups d’une partie (pas forcément clé en plus et avec quelques erreurs notables) ; rien de rebutant ou bloquant pour un néophyte. Au contraire, j’imagine que ne pas connaitre ces ouvertures ou ne pas savoir lire l’échiquier en quelques secondes mets le spectateur dans les chaussures de la plupart des gens proches d’elle au début.<br /> J’ai juste une interrogation sur certains maux qui rongent l’héroïne, je ne suis pas certain que c’était nécessaire à l’histoire. Mais c’est peut être dans le roman tout simplement ?
jeanlucesi
Dantesque !!
wawa911
Le titre original aurait été plus approprié: «&nbsp;Le Gambit de la Reine&nbsp;»<br /> J’avais cru au jeu de dames au début! C’est en lisant le tire en anglais que j’avais compris!
wawa911
D’ailleurs je ne comprends pas qu’au 21 ème siècle il y ai deux fédérations aux échecs, une pour les hommes et une pour les femmes!<br /> Les femmes seraient moins intelligente?
RaoulTropCool
Comme je l’évoquais dans mon commentaire, c’est une histoire de statistique et non de compétence.<br /> Notez que des compétitions sont réservées aux femmes mais que les autres sont ouvertes à tout le monde. Ces compétitions réservées aux femmes n’ont pas pour but de séparer par compétence mais de permettre à la compétition féminine de haut niveau d’exister. En attendant que plus de femmes s’intéressent à cette discipline.<br /> Il faut donc promouvoir les échecs pour les filles (ce que fait cette série j’en suis certain) et s’assurer que le sexisme ne soit pas un frein une fois entrées dans cette discipline (frein peu présent aujourd’hui sauf cas rares contrairement, par exemple, au monde du jeu-vidéo compétitif).
AtomosF
Oui cette traduction est mauvaise car trompeuse.
KaspOu
Le problème des statistiques provoque de fait un déséquilibre des compétences dans l’absolu malheureusement.<br /> Sinon oui cette série traite justement du féminisme très bien en montrant des vrais modèles !<br /> Ca montre un vrai modèle de mec normal, ni trop macho, ni celui qui va offrir une bague à une nana qu’il connait pas, et ça c’est super important !!
manu_XP
J’ai adoré cette série. L’actrice est incroyable.
Bombing_Basta
La dame c’est aussi la reine aux échecs Dame (échecs) — Wikipédia<br /> C’est aussi une, sinon la, pièce maitresse du jeu.<br /> Donc «&nbsp;le jeu de la dame&nbsp;» fait à la fois référence à cette caractéristique de pièce maitresse, tout comme au fait que l’héroine en a fait son jeu, c’est une maitresse des échecs.<br /> Bref, un titre jeu de mots qui est bien trouvé et parle à un bien plus large public qu’un terme anglophone que seuls ceux qui jouent aux échecs connaissent.
Bombing_Basta
Ce n’est pas une traduction + voir mon commentaire au dessus.<br /> Encore une fois cette série s’adresse à tout le monde, et pas qu’aux afficionados connaisseurs des termes techniques anglophones.
wackyseb
Ok, certainement. Je ne joue pas aux échecs ni aux dames d’ailleurs.<br /> Juste que c’est une excellente série et que j’aimerais qu’on arrête de franciser les titres des films.<br /> Ça aiderait peut-être les marmots à apprendre à parler anglais
Palou
Bombing_Basta:<br /> La dame c’est aussi la reine aux échecs<br /> et le roque fait aussi partie des échecs (le grand roque et le petit roque)
Bombing_Basta
Oui, par contre je ne vois pas pourquoi tu me précises ça je n’ai rien dit à ce propos.<br /> wackyseb:<br /> Ça aiderait peut-être les marmots à apprendre à parler anglais<br /> Si les «&nbsp;marmots&nbsp;» pouvaient déjà un minimum maitriser le français avant ça serait pas mal non plus, car là le niveau général est juste calamiteux.
wackyseb
Bombing_Basta:<br /> Oui, par contre je ne vois pas pourquoi tu me précises ça je n’ai rien dit à ce propos.<br /> Tout comme je n’ai pas spécialement demandé une explication sur le titre français.<br /> J’avais très bien compris la Dame, la reine etc…<br /> Mais juste que le titre américain est bon et ne nécessite pas d’être traduit.<br /> Sinon on traduit tous les titres de films, de séries comme au canada.<br /> +1 pour les gamins qui devraient déjà parler français correctement <br /> Problème ils écoutent beaucoup de « RAP » ces jeunes et ça n’aide pas
Bombing_Basta
wackyseb:<br /> Tout comme je n’ai pas spécialement demandé une explication sur le titre français.<br /> J’avais très bien compris la Dame, la reine etc…<br /> Sauf que cette partie de mon commentaire, qui est une réponse directe à Palou, s’adresse à Palou mais c’est pas grave <br /> Là je ne comprend pas le lien avec les dames si ce n’est que l’actrice est une femme.<br /> Et sinon quand tu comprends quelque-chose, alors ne dis pas «&nbsp;je ne comprends pas&nbsp;» ça évitera que quelqu’un essai de t’expliquer.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Retour de la Smart TV 4k Philips The One 50
Volkswagen dépose le nom ID. Junglezz, peut-être pour un 4x4 extrême
Quand le pape invite à prier pour que l'IA et les robots
Surfshark VPN casse les prix et lance une offre VPN pour le Black Friday 🔥
Wario Land : troisième (et dernier) acte pour la saga Super Mario Land sur Game Boy
Blade Runner 2049 : les androïdes, l'avenir de l'Homme
Pour certains médecins, les ondes électromagnétiques (3G, 4G, 5G) causeraient des cancers du cerveau
Bon plan VPN pas cher : CyberGhost frappe fort avec son offre VPN à 2€/mois
Des robots loups pour effrayer des ours bien réels, ça fonctionne !
Après ceux de son pick-up R1T, Rivian révèle les prix du SUV R1S
Haut de page