Uber entre en bourse à hauteur de 100 milliards de dollars (rien que ça)

Mathieu Grumiaux Contributeur
11 avril 2019 à 11h16
0
Uber
InFootage / Shutterstock.com

La société de VTC pourrait valoir près de 100 milliards de dollars lors de son entrée en Bourse et lever immédiatement 10 milliards de dollars. L'opération devrait s'effectuer au début du mois de mai.

C'est ce jeudi 11 avril que les investisseurs devraient pouvoir se pencher sur les documents officiels présentés par Uber en vue de son introduction en Bourse (IPO). Cette entrée du titre sur les marchés pourrait être l'une des plus importantes réalisée par une société tech aux Etats-Unis.

Une valorisation malgré tout prudente pour ne pas effrayer les investisseurs


Le spécialiste du véhicule avec chauffeur espère lever pas moins de 10 milliards de dollars lors de son entrée en Bourse, et atteindre une valorisation comprise entre 90 et 100 milliards de dollars. C'est moins qu'en espéraient les journalistes et les analystes, qui l'estimaient à 120 milliards de dollars. Uber aurait préféré jouer la prudence et faire preuve de réalisme quant à ses perspectives de croissance.

SI Uber a annoncé un chiffre d'affaires annuel de près de 11 milliards de dollars en 2018, il a subi également une perte nette de 3,3 milliards de dollars, un chiffre qui pourrait refroidir les ardeurs des investisseurs. Les réservations brutes de trajets se sont quant à elles élevées à un montant de 50 milliards de dollars.

L'IPO de Lyft a déçu le marché


Ces derniers ne manqueront pas de lire en détail les différents éléments comptables publiés par la société, afin de comprendre plus finement la stratégie du groupe. Uber exerce aujourd'hui dans les domaines de la location de vélos et de scooters, de transport de fret et de livraison de nourriture avec Uber Eats.

Les investisseurs pourraient aussi être frileux après l'IPO de Lyft, qui n'a pas eu le succès escompté. Le concurrent d'Uber est entré en Bourse le 29 mars, et a vu le cours de son action baisser à 67,44$, contre 72$ lors de son introduction. Le marché a sanctionné un manque de rentabilité et pourrait attaquer Uber pour les mêmes raisons.

Source : Bloomberg
Modifié le 11/04/2019 à 11h25
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top