🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Salto : dissolution en vue pour la plateforme de streaming

17 janvier 2023 à 09h45
17
Salto © Shutterstock
© Shutterstock.com

Peu d'acteurs se bousculent pour reprendre la plateforme de streaming, qui pourrait cesser ses activités dans les prochains mois.

L'histoire de Salto a été longue et tumultueuse, mais son épilogue pourrait arriver plus rapidement que prévu.

France Télévisions pourrait signer la mort de Salto dans les prochains jours

Selon les informations du site Puremédias, un CSE (Comité Social Économique) aura lieu ce vendredi 20 janvier au siège de France Télévisions et sa dirigeante, Delphine Ernotte, pourrait se prononcer sur la dissolution de la plateforme et la cessation de ses activités.

Le groupe audiovisuel public ne s'était pas encore exprimé sur sa position concernant l'avenir de Salto. Les deux autres coactionnaires, TF1 et M6, avaient de leur côté indiqué plus tôt en novembre 2022 vouloir sortir du projet, après l'échec de leur fusion.

Les deux groupes privés ont dans le même temps présenté des offres de streaming payantes, MyTF1 Max et 6play max, qui sont des concurrents de Salto offrant la possibilité de retrouver certains programmes en avant-première ainsi qu'une collection d'émission, de films et de séries en replay.

Vers une vente à la découpe des différents actifs de la plateforme

Malgré un démarrage chaotique et les moqueries, Salto n'est pas un échec complet. La plateforme française afficherait environ 800 000 abonnés aujourd'hui, une performance honorable face aux mastodontes du secteur comme Netflix (13 millions d'abonnés), Amazon Prime Video ou Disney+.

Le média L'informé semblait savoir qu'une société espagnole, « Agile », était intéressée par un rachat. Les trois actionnaires ne se sont visiblement pas mis d'accord sur les conditions d'une telle opération. Delphine Ernotte était pourtant favorable à un projet de reprise. « Si demain il trouve un acquéreur, je n'aurai aucun problème à y laisser nos contenus », indiquait-elle en novembre dernier.

Deux options sont donc sur la table pour Salto. La première serait une dissolution avec cession des actifs, comme le portefeuille clients ou la plateforme technique, à plusieurs acteurs hexagonaux ou européens.

La deuxième serait une disparition pure et simple de la plateforme et la fin de l'aventure pour le service français.

La décision finale devrait être connue d'ici à la fin de semaine. Salto employait 250 personnes à la fin 2022, et l'entreprise a d'ailleurs connu de nombreux départs ces dernières semaines, signe que le vent semble définitivement tourner pour la plateforme de SVOD.

Salto
  • Accès à la programmation des groupes TF1, M6 et France Télévisions
  • Certains programmes disponibles avant leur diffusion
  • Quelques séries exclusives et différents classiques

Un peu plus de deux ans après son lancement, Salto est encore loin d'être un indispensable dans le paysage du streaming vidéo. Certains éléments manquent à l'appel et l'interface peut paraitre confuse au premier abord, tandis que le catalogue compte encore quelques manques et incohérences.

La plateforme, parfaitement fonctionnelle techniquement, demeure cependant une alternative intéressante pour les amateurs de productions françaises. Salto a même du potentiel au-delà, et pourrait devenir une solution complémentaire sympathique en allant piocher davantage chez ses voisins.

Un peu plus de deux ans après son lancement, Salto est encore loin d'être un indispensable dans le paysage du streaming vidéo. Certains éléments manquent à l'appel et l'interface peut paraitre confuse au premier abord, tandis que le catalogue compte encore quelques manques et incohérences.

La plateforme, parfaitement fonctionnelle techniquement, demeure cependant une alternative intéressante pour les amateurs de productions françaises. Salto a même du potentiel au-delà, et pourrait devenir une solution complémentaire sympathique en allant piocher davantage chez ses voisins.

Source : PureMédias

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
17
Iceslash
Mort né !
falcon007
Tellement pourri que personne n en veut… C est dire !
Nath_NAEL
J’ai tenté de m’abonner pour profiter de 1 mois gratuit mais on dirait qu’ils ont désactivé l’option.
ayaredone
quelqu’un y croyait vraiment ?
dapoussin
C’était couru d’avance… Et combien de dizaines de millions d’euros d’argent public ont été engloutis dans ce projet par le Léviathan étatique ?
Loposo
D un côté les gens en ont marre d avoir que de l américain qui paye pas les impôts. mais après quand l état investit car un gros truc de streaming va pas apparaître avec quelqu un qui a juste un livret A pleins ça gueule.<br /> Le gros problème est que les pays européens se voient toujours en compétition entre eux donc pas une grosse infrastructure européenne qui pourrait nogocier les prix des gros studio car c est presque 500 million d habitants donc énorme marché pour les studios.<br /> Et ça demanderait aussi aux européend un « protectionnisme » arrêter son Netflix et zutres
wackyseb
Tellement vrai. Notre argent
wannted
j’ai pas compris le concept de payer 2 fois.<br /> Une fois avec la redevance, l’autre avec un abonnement.<br /> Quelqu’un pour m’éclaircir ?
phil995511
Etant donné que ce type d’offres se limitent à la France et excluent le reste de la francophonie, l’intérêt est plutôt limité pour le public, donc le retour sur investissement ne peut être que limité lui aussi.<br /> Face à des entreprises comme Netflix and co, qui inondent le monde entier avec leurs applications, de petits groupes audiovisuels tel Salto, OCS and co n’ont pas beaucoup d’espoir de survie à terme…
dante0891
Je l’ai via mon abonnement internet et même si ce n’est pas le summum je trouvais quand-même quelques séries que j’ai découvert ou que j’aimais bien (avant la diffusion dessus) cependant à cause de TF1 max certaines nouvelles saisons n’étaient pas disponible alors qu’elles étaient en cours de diffusion sur les chaines… Ca devait être leurs points forts…
dante0891
Il faut arrêter avec la redevance TV.<br /> La redevance TV sert pour les chaines de France Télévision, les radios ainsi que les archives INA.<br /> Donc non, on ne paie pas 2x.
baazul
Y avait une super application qui est Molotov dans lequel ils auraient pu investir mais ils ont préféré faire bande à part. Du coup, nous avons Molotov qui a été racheté par les Américains et Salto qui va sombrir.<br /> Merci aux chaines d’avoir tout détruit.
gaadek
Un salto et puis s’en va…
Smap
Le problème principal, c’est surtout d’avoir gardé en parallèle les applis et les offres de streaming des chaines TF1, FranceX et M6. S’il y avait eu une seule appli pour (dans les ténèbres) les lier, c’était gagné et l’adhésion aurait été incroyable.<br /> Pourquoi aller payer alors qu’en installant l’appli gratuite de la chaine le service était équivalent ? Pfff, dommage
brice_wernet
J’aurais aimé y croire, j’avais bien aimé.
cmoileena
Euh il n’y a plus de redevance tv maintenant.
gdemonta
Vraiment dommage, j’ai découvert plein de super séries avec Salto. Hors de question que je m’abonne à chaque chaîne séparément, donc ça va être retour au hum hum pour moi… bravo les chaînes françaises qui n’ont rien compris au marche
dapoussin
Pourtant Spotify (entreprise suédoise) y arrive dans la musique… Le problème ici c’est que Salto est (était) un machin franco-français piloté par des entreprises concurrentes. Et pour couronner le tout, l’une d’entre elles est entre les mains du pire des actionnaires, l’Etat.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Wi-Fi à la maison : qui est le roi des débits (selon nPerf) ?
Les VPN bradent leurs prix : jusqu'à -82% de réduction !
Meta Quest 3, vers une version
Une nouvelle vague de malwares déferle sur l'Ukraine
Et hop ! Au tour d'Instagram de vous facturer pour... une certification
La voiture d'un côté, la batterie de l'autre... cet accident d'Audi e-tron n'est pas rassurant du tout
La Xbox Series X de retour en solo chez Amazon
Petit prix soldé sympathique pour le casque gamer SteelSeries Arctis 3 pour consoles
Les bots humoristiques sur Twitter, c'est bientôt fini
PS5 : fin de pénurie et résultats records pour Sony PlayStation !
Haut de page