L'application de messagerie Signal se pare d'une nouvelle option pour flouter automatiquement les visages

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
04 juin 2020 à 15h30
0
Blur Signal

L'application de messagerie Signal se pare d'un nouvel outil permettant flouter rapidement les visages.

« Une chose semble claire dans l'immédiat : 2020 est une assez bonne année pour se couvrir le visage », expliquent les créateurs de l'application.

Une nouvelle fonction « Blur » pour la messagerie Signal

Adoptée notamment par celles et ceux qui se soucient de la sécurité de leurs données , l'application de messagerie Signal se pare d'une nouvelle fonction : « Blur ».

Blur est un outil permettant, via un simple bouton, de flouter automatiquement tous les visages présents sur un cliché. Signal affiche ainsi la ferme ambition (entre autres) de protéger l'identité des personnes qui manifestent actuellement aux Etats-Unis.

Signal Blur

Pour ce qui est de la confidentialité, Signal précise que tout le processus est géré directement sur le smartphone, et que l'outil permet à l'utilisateur de rectifier un floutage un peu balbutiant ou de masquer manuellement certaines parties d'un cliché si nécessaire.

L'option est actuellement en cours de déploiement sur les versions iOS et Android de l'application.

À télécharger :
Signal

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Séduit par la supercar électrique Lotus Evija ? Découvrez son configurateur en ligne
PSA et Punch Powertrain officialisent une nouvelle co-entreprise pour développer des moteurs hybrides
Northvolt et Hydro s'associent en Norvège sur le recyclage des batteries de voitures
Un PC portable Asus 15
Gaia-X : on en sait désormais plus sur le fonctionnement du futur Cloud européen
SpaceX : le lanceur Falcon 9 fête ses 10 ans avec un nouveau succès
Rivian dépose le nom de deux nouveaux véhicules
Snapchat étend ses
HP fait grimper sa gamme de SSD portables jusqu’au téraoctet
Le vice-président de Samsung ciblé par un mandat d’arrêt sud-coréen
Haut de page