RIM lance BlackBerry 10, les smartphones Z10 et Q10 et change de nom !

30 janvier 2013 à 17h35
0
Research in Motion (RIM) vient de lancer en grande pompe BlackBerry 10, au cours d'une conférence de lancement qui s'est tenue simultanément dans plusieurs villes du monde, et notamment à Paris. Le fabricant , malmené sur le marché des smartphones, promet « un nouveau design et une nouvelle technologie » pour un « nouveau départ ». Symboliquement, il adopte le nom de sa gamme de terminaux vedette : BlackBerry.

RIM fut longtemps l'un des principaux acteurs du marché de la téléphonie mobile, avant de perdre d'importantes parts de marché au profit d'Apple mais aussi et surtout d'Android. Il y a deux ans, au creux de la vague, RIM avait accumulé trop de retard. Il aurait pu nouer un partenariat avec un éditeur tiers, comme l'a fait Nokia, mais il a plutôt choisi de repartir de zéro.

Un nouveau départ plein de promesses



Ce nouveau départ concerne aussi la marque : Research in Motion n'est plus, désormais BlackBerry est à la fois le nom du fabricant, celui du système d'exploitation qu'il édite et celui d'une gamme de terminaux.

L'ensemble constitue une nouvelle « BlackBerry Experience », qui inaugure une « toute nouvelle expérience utilisateur » promettant de « mieux connecter à la fois les personnes, les appareils, les contenus et les services ». BlackBerry 10 continue naturellement à répondre aux fondamentaux de son prédécesseur, il reste donc « socialement hyper connecté » et adapté à une utilisation tant personnelle que professionnelle.

0190000005688172-photo-conf-lancement-blackberry-10.jpg

BlackBerry 10, une approche innovante


BlackBerry Hub



Pour ce faire, la plateforme BlackBerry 10 inaugure de nombreuses nouvelles fonctionnalités. À commencer par un « BlackBerry Hub », qui centralise et intègre toute la communication sociale. L'email, le calendrier, Facebook, Twitter et LinkedIn y sont totalement accessibles, sans recourir l'installation des applications dédiées qui sont également proposées.

BlackBerry Flow


« BlackBerry Flow » mise sur la productivité. Le nouvel OS offre un véritable multitâche : les applications ne sont pas mises en veille lorsqu'elles sont en arrière-plan. Cette conception permet par exemple, lorsque la fameuse diode rouge alerte de l'arrivée d'un email, de faire un geste du bas de l'écran vers le haut, puis vers la droite, pour afficher partiellement et temporairement le client email, sans interrompre l'activité précédente, fusse-t-elle une vidéo.

BlackBerry Balance


D'un geste du haut de l'écran vers le bas cette fois, « BlackBerry Balance » permet de basculer entre l'univers personnel et professionnel. C'est principalement le lanceur d'application qui change, mais une même application peut cohabiter, avec des comptes et des paramètres de sécurité distincts.

BlackBerry Messenger


Le fameux « BlackBerry Messenger » offre sensiblement les mêmes fonctionnalités, si ce n'est qu'il accueille la visiophonie et le partage d'écran.

000000F005692926-photo-page-d-accueil-blackberry-10.jpg
000000F005692928-photo-peek-sur-blackberry-10.jpg
000000F005692930-photo-blackberry-browser.jpg
000000F005692932-photo-blackberry-appworld.jpg

Photo, vidéo et musique


Sur le plan multimédia, nouveau crédo de BlackBerry, le nouvel OS accueille pour commencer une toute nouvelle application appareil photo. Celle-ci offre notamment une fonction « time shift », qui réalise une rafale puis permet de sélectionner un cliché pour l'arrière-plan et éventuellement un autre pour chacun des visages de la photo.

Dans la même ligne, le « BlackBerry World », qui remplace le catalogue d'applications, accueille un catalogue riche de films et de musique.

BlackBerry Z10 et BlackBerry Q10, avec ou sans clavier physique ?



La nouvelle plateforme BlackBerry 10 se concrétisera dans un premier temps sur deux terminaux.

0000014005692920-photo-blackberry-z10.jpg
0000014005692924-photo-blackberry-z10.jpg

BlackBerry Z10


Le BlackBerry Z10 arbore un « superbe écran » LCD de 4,2 pouces affichant une résolution de 356 pixels par pouce. Il inaugure donc un nouveau clavier tactile promettant la même expérience qu'avec le réputé clavier physique des précédents BlackBerry. Il offre principalement une fonction de prédiction permettant, selon le PDG de BlackBerry, « d'écrire sans taper ». Celle-ci peut basculer d'une langue à une autre à la volée, sans aucune intervention de l'utilisateur. Un geste vers la gauche permet en outre d'effacer un mot entier.

Animé par un processeur double coeur (Snapdragon S4) cadencé à 1,5 GHz et accompagné par 2 Go de mémoire vive, le Z10 embarque 16 Go de stockage extensibles via microSD et dispose d'une sortie micro HDMI et d'une batterie 1800 mAh, pour un poids donné à 137,5 grammes. Il adopte un capteur photo 8 mégapixels, doublé d'un second (2 mégapixels) en façade.

Le BlackBerry Z10 sera mis en vente en France dès le mois de février, notamment associé aux offres 4G des principaux opérateurs. Bouygues Telecom a d'ores et déjà annoncé que le Z10 sera disponible à la précommande le 1er février, avec un tarif subventionné fixé à 99,90 pour tout nouveau client qui souscrirait le forfait Eden 5 Go. Orange le référence pour sa part dans sa boutique, mais n'a encore rien révélé des formules associées. Enfin, le terminal nu devrait être proposé à 580 euros.

0000014005696950-photo-blackberry-q10.jpg
0000014005696952-photo-blackberry-q10.jpg

BlackBerry Q10


BlackBerry a par ailleurs maintenu la conception historique des BlackBerry avec le Q10, qui dispose d'un clavier physique en plus d'un écran LCD tactile de 3,1 pouces à 360 pixels par pouce. Le dos de ce modèle est dans un verre spécialement conçu pour lui. Il n'y a pas d'information commerciale sur ce modèle, sur lequel BlackBerry semble moins miser.

70 000 applications au lancement, grâce aux portages depuis Android



Enfin, BlackBerry a bien compris l'importance d'un catalogue d'application riche et a noué des partenariats avec de nombreux éditeurs. Le BlackBerry World accueillera ainsi 70 000 applications dès son ouverture, ce qui en ferait « de loin » le plus gros catalogue dès un lancement. En particulier, les 1000 applications les plus populaires des autres plateformes seraient disponibles. BlackBerry peut en fait exécuter des applications Android. Après un portage en quelques clics, si les éditeurs ou développeurs d'applications ne constatent pas d'incompatibilité, ils peuvent les référencer sur le catalogue d'applications.

Pêle-mêle, Skype, Amazon Kindle, WhatsApp, SAP, Angry Birds, Where's my Water, Gameloft, Sega, Facebook, Twitter, Foursquare, LinkedIn, Rdio, SoundHound ou encore Box.net ont été cités.

Sur le papier, BlackBerry dispose donc de solides arguments pour revenir sur le devant de la scène. Reste à déterminer si l'implémentation des nombreuses promesses tient la route. Une vidéo de prise en main publiée dans quelques heures tâchera de commencer à répondre à cette question.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top