En rupture de stock, le Nexus 4 inonde eBay

En rupture de stock chez Google en quelques minutes seulement, le smartphone Nexus 4 se retrouve sans grande surprise sur des sites de revente tels qu'eBay. Mais si les prix affichés sont exorbitants, c'est en partie parce que les internautes se rebiffent.

300 euros, 600 euros, 5000 euros : les Nexus 4 pullulent sur la version française d'eBay, tout comme sur la version britannique ou américaine. En pratique, les vendeurs de ces terminaux n'ont même pas l'appareil en main, puisque Google a lancé la commercialisation de ce smartphone « low cost » sur Google Play mardi matin. Un succès fulgurant puisque les stocks se sont écoulés en quelques minutes seulement.

Dès mardi après-midi, l'un des exemplaires en vente atteignait même la somme folle de 10 000 euros... mais l'enchère a depuis disparu du site. Il s'avère en effet que de nombreux enchérisseurs, agacés par cette pratique qui consiste à acheter un produit pour le revendre ensuite à prix fort en profitant de sa rareté, font gonfler artificiellement la note en ayant aucune intention de la payer. Un constat qui se vérifie notamment sur un exemplaire qui dépasse les 5000 euros à l'heure où ces lignes sont écrites : les enchères les plus folles sont réalisées par des utilisateurs nouvellement inscrits sur le site. On note tout de même que l'enchère à 1000 semble avoir été réalisée par un acheteur sérieux.

01F4000005517287-photo-ench-res-nexus-4.jpg

Le site Geek.com, qui surveille le phénomène outre-Manche, a constaté que des enchères réalisées pour des sommes conséquentes ont été retirées sur certains produits, faisant redescendre les prix. Un client britannique chanceux explique quant à lui avoir reçu deux Nexus 4 alors qu'il n'en avait commandé qu'un seul : il vend donc son exemplaire supplémentaire... pour la bagatelle de 1200 livres sterling, soit environ 1500 euros. A un tel tarif de départ, personne n'a encore fait d'offre.

01F4000005517285-photo-ench-res-nexus-4-uk.jpg

La démarche rappelle beaucoup celle engendrée par la vente massive de tablettes Touchpad, bradées l'année dernière par HP. Un ultime lot vendu sur eBay avait d'ailleurs paralysé le site outre-Atlantique, mais il s'agissait là de produits vendus directement par l'entreprise : des acheteurs ayant eu la main heureuse m'avaient pas hésité à remettre leur tablette aux enchères à peine l'achat effectué.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Les meilleures applications Twitter pour Android
Test Samsung Galaxy S21 : peu de nouveautés, mais un smartphone très abouti
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Forfait mobile : quels sont les offres les plus compétitives du moment ?
Bookeen Notéa VS Likebook P10 : duel au sommet pour la lecture grand format
Ant Group réfléchit à comment se séparer de Jack Ma, pour calmer Pékin
Haut de page