En rupture de stock, le Nexus 4 inonde eBay

14 novembre 2012 à 15h56
0
En rupture de stock chez Google en quelques minutes seulement, le smartphone Nexus 4 se retrouve sans grande surprise sur des sites de revente tels qu'eBay. Mais si les prix affichés sont exorbitants, c'est en partie parce que les internautes se rebiffent.

300 euros, 600 euros, 5000 euros : les Nexus 4 pullulent sur la version française d'eBay, tout comme sur la version britannique ou américaine. En pratique, les vendeurs de ces terminaux n'ont même pas l'appareil en main, puisque Google a lancé la commercialisation de ce smartphone « low cost » sur Google Play mardi matin. Un succès fulgurant puisque les stocks se sont écoulés en quelques minutes seulement.

Dès mardi après-midi, l'un des exemplaires en vente atteignait même la somme folle de 10 000 euros... mais l'enchère a depuis disparu du site. Il s'avère en effet que de nombreux enchérisseurs, agacés par cette pratique qui consiste à acheter un produit pour le revendre ensuite à prix fort en profitant de sa rareté, font gonfler artificiellement la note en ayant aucune intention de la payer. Un constat qui se vérifie notamment sur un exemplaire qui dépasse les 5000 euros à l'heure où ces lignes sont écrites : les enchères les plus folles sont réalisées par des utilisateurs nouvellement inscrits sur le site. On note tout de même que l'enchère à 1000 semble avoir été réalisée par un acheteur sérieux.

01F4000005517287-photo-ench-res-nexus-4.jpg

Le site Geek.com, qui surveille le phénomène outre-Manche, a constaté que des enchères réalisées pour des sommes conséquentes ont été retirées sur certains produits, faisant redescendre les prix. Un client britannique chanceux explique quant à lui avoir reçu deux Nexus 4 alors qu'il n'en avait commandé qu'un seul : il vend donc son exemplaire supplémentaire... pour la bagatelle de 1200 livres sterling, soit environ 1500 euros. A un tel tarif de départ, personne n'a encore fait d'offre.

01F4000005517285-photo-ench-res-nexus-4-uk.jpg

La démarche rappelle beaucoup celle engendrée par la vente massive de tablettes Touchpad, bradées l'année dernière par HP. Un ultime lot vendu sur eBay avait d'ailleurs paralysé le site outre-Atlantique, mais il s'agissait là de produits vendus directement par l'entreprise : des acheteurs ayant eu la main heureuse m'avaient pas hésité à remettre leur tablette aux enchères à peine l'achat effectué.

Audrey Oeillet

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques...

Lire d'autres articles

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques, sans oublier les gadgets et autres actualités insolites liées à l'univers du hi-tech. Et comme il n'y a pas que les z'Internets dans la vie, j'aime aussi les jeux vidéo, les comics, la littérature SF, les séries télé et les chats. Et les poneys, évidemment.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page