En rupture de stock, le Nexus 4 inonde eBay

14 novembre 2012 à 15h56
0
En rupture de stock chez Google en quelques minutes seulement, le smartphone Nexus 4 se retrouve sans grande surprise sur des sites de revente tels qu'eBay. Mais si les prix affichés sont exorbitants, c'est en partie parce que les internautes se rebiffent.

300 euros, 600 euros, 5000 euros : les Nexus 4 pullulent sur la version française d'eBay, tout comme sur la version britannique ou américaine. En pratique, les vendeurs de ces terminaux n'ont même pas l'appareil en main, puisque Google a lancé la commercialisation de ce smartphone « low cost » sur Google Play mardi matin. Un succès fulgurant puisque les stocks se sont écoulés en quelques minutes seulement.

Dès mardi après-midi, l'un des exemplaires en vente atteignait même la somme folle de 10 000 euros... mais l'enchère a depuis disparu du site. Il s'avère en effet que de nombreux enchérisseurs, agacés par cette pratique qui consiste à acheter un produit pour le revendre ensuite à prix fort en profitant de sa rareté, font gonfler artificiellement la note en ayant aucune intention de la payer. Un constat qui se vérifie notamment sur un exemplaire qui dépasse les 5000 euros à l'heure où ces lignes sont écrites : les enchères les plus folles sont réalisées par des utilisateurs nouvellement inscrits sur le site. On note tout de même que l'enchère à 1000 semble avoir été réalisée par un acheteur sérieux.

01F4000005517287-photo-ench-res-nexus-4.jpg

Le site Geek.com, qui surveille le phénomène outre-Manche, a constaté que des enchères réalisées pour des sommes conséquentes ont été retirées sur certains produits, faisant redescendre les prix. Un client britannique chanceux explique quant à lui avoir reçu deux Nexus 4 alors qu'il n'en avait commandé qu'un seul : il vend donc son exemplaire supplémentaire... pour la bagatelle de 1200 livres sterling, soit environ 1500 euros. A un tel tarif de départ, personne n'a encore fait d'offre.

01F4000005517285-photo-ench-res-nexus-4-uk.jpg

La démarche rappelle beaucoup celle engendrée par la vente massive de tablettes Touchpad, bradées l'année dernière par HP. Un ultime lot vendu sur eBay avait d'ailleurs paralysé le site outre-Atlantique, mais il s'agissait là de produits vendus directement par l'entreprise : des acheteurs ayant eu la main heureuse m'avaient pas hésité à remettre leur tablette aux enchères à peine l'achat effectué.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La France va mener une réflexion sur la fiscalité des géants américains
Google TV reçoit une mise à jour avec la reconnaissance vocale
GeekGet Episode 60 : l'objectif photo longue focale pour iPhone 4/4S !
3DMark : un benchmark pour comparer du smartphone à l'ordinateur multi-GPU
Elliptic Labs développe la reconnaissance gestuelle sous Windows 8, mais sans Kinect
Le directeur financier de Zynga rejoint les rangs de Facebook
Panasonic étudie un nouveau plan visant à supprimer 8000 postes
Mises à jour mensuelles Microsoft : du neuf pour Windows RT / Surface
Virgin Mobile aligne sa Série limitée Web sur la concurrence
Intel et Qualcomm pourraient injecter 378 millions de dollars dans Sharp
Haut de page