La Défense américaine valide un smartphone Android

29 décembre 2011 à 13h37
0
010E000004846970-photo-dell-venue.jpg
Le département de la Défense des Etats-Unis vient d'officialiser le premier terminal sous Android à destination des représentants du gouvernement américain.

Au mois de septembre nous rapportions que les services secrets américains étaient en train de concevoir un smartphone très sécurisé capable d'accéder aux dossiers confidentiels lorsque les agents sont en mission. De la NSA au département de la Défense en passant par les différentes branches gouvernementales, le smartphone en question, d'apparence très banale, serait proposé à tous les employés ayant accès à des données sensibles. L'agence Reuters rapportait alors que si le gouvernement dispose déjà de téléphones sécurisés, ces derniers sont cependant limités à la fonction d'appel. D'après un représentant de l'état, trop frustrés, les généraux auraient finalement changé pour revenir sur leur smartphone personnel dans le cadre de leur travail.

Jusqu'à présent, seuls les smartphones Blackberry de Research in Motion ainsi que la version 6.5 du système Windows Mobile avait obtenu l'approbation de la Défense américaine. Il semblerait cependant que les autorités se soient intéressées au niveau de sécurité des systèmes Android et iOS. Un premier smartphone a été approuvé, il s'agit du Dell Venue sur lequel une version spéciale d'Android 2.2 est greffée.

Couplé à un serveur distant, l'appareil offrirait ainsi les outils nécessaires pour la gestion des réseaux, des restrictions d'accès à l'appareil photo dans certaines situations, des fonctionnalités de synchronisation, un pare-feu ou encore des outils permettant de bloquer l'accès en cas de perte ou de vol. Dans un document mis à disposition du public, le département de la Défense précise que tous les smartphones Android susceptibles d'être retenus devront restreindre l'accès de l'utilisateur seulement aux applications mobiles préalablement approuvées par le département. Par ailleurs les applications commerciales devront pouvoir être hébergées sur un serveur central. Notons également que la connexion Internet devra être filtrée via un proxy.

Rappelons qu'en avril 2011 l'armée américaine avait choisi des smartphones Android pour équiper ses soldats. Un premier prototype, baptisé « Joint Battle Command-Platform », avait été mis au point par la société MITRE avec un kit de développement (Mobile/Handheld Computing Environment) mis à disposition cet été. L'écosystème ouvert d'Android semble d'ailleurs avoir été la principale raison de ce choix.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top