Windows 8 : qu'attendre de la conférence Microsoft Build ?

12 septembre 2011 à 19h02
0
Microsoft ouvrira mardi les portes de la conférence Build à Anaheim, Californie, lors de laquelle il devrait dévoiler les principales nouveautés du futur Windows. A 24 heures des premières annonces officielles, Clubic revient sur les sujets à suivre tout au long de la semaine, aussi bien sur le volet grand public que du côté des développeurs, à qui s'adresse en priorité l'évènement.

00B4000004566810-photo-http-www-microsoft-com-presspass-imagegallery-images-events-2011-build-event-buildfulllogo-web-jpg.jpg
Confidence pour confidence.... on admet sans trop l'admettre chez Microsoft que la communication qui a entouré les développements associés à Windows Vista et Windows 7 a connu quelques ratés. Ces dernières années, l'éditeur s'est ainsi parfois laissé à dévoiler un peu trop vite des nouveautés qui finalement n'ont jamais été intégrées aux produits finaux, engendrant par là une certaine incompréhension, doublée parfois d'une légère frustration. Pour Windows 8, il a choisi de procéder de façon bien plus méthodique, en n'autorisant qu'au compte goutte les révélations, d'ailleurs orchestrées directement par le directeur de la division Windows, Steven Sinofsky.

Conséquence de cette omerta : à 24 heures de l'ouverture de la conférence Build, les milliers de développeurs qui ont fait le déplacement jusqu'à Anaheim, Californie, prennent tout juste connaissance du détail des dizaines de sessions techniques qui leur seront réservées tout au long des quatre jours que dure l'évènement. La presse aura quant à elle la primeur des exclusivités promises lors de la Build, mais devra tenir sa langue jusqu'à mardi matin, heure de Californie, et le keynote inaugural de la Build, dont on suppose qu'il sera animé par Steven Sinofsky. Début des hostilités : mardi, 18h00 heure de Paris, avec une retransmission vidéo via le site dédié à l'évènement.

S'il a choisi de verrouiller étroitement la communication autour du futur Windows, Microsoft a tout de même lâché quelques bombes ces derniers mois, à commencer par l'annonce de la prise en charge, au sein du système, des terminaux équipés de puces reposant sur une architecture ARM, en plus des processeurs x86 traditionnels dans le monde Windows. Entre bribes d'information distillés de temps à autres et découvertes effectuées au sein des premières versions de test leakées sur Internet, il est possible de se faire une idée des sujets qui seront discutés tout au long de la semaine. En voici quelques-uns.

Une interface Metro pour Windows 8

Pour accompagner la montée en puissance des tablettes tactiles, Microsoft a intégré à Windows 8 une interface dédiée, dite « Metro », qui repose sur un système de « tuiles » similaire à ce que propose l'OS mobile Windows Phone 7. On sait d'ores et déjà que cet environnement cohabitera avec le Bureau traditionnel. Reste à savoir comment, et quels seront les scénarios d'usage. Il se murmure depuis plusieurs semaines que des démonstrations devraient être effectuées au moyen d'une nouvelle tablette développée par Samsung.

Un micro-noyau hérité de Minwin ?

Microsoft planche depuis des années sur le concept de micro-noyau via le projet Minwin, mais n'a pour l'instant jamais vraiment franchi le pas. Windows 8 pourrait enfin être l'occasion, si l'on en croit les très nombreuses allusions à Minwin retrouvées au sein des premières versions de test de Windows 8 ayant fuité sur Internet. En très bref, l'idée est ici de rompre avec l'idée d'un noyau à tout faire et réunissant de très nombreux éléments dépendant les uns des autres, pour réduire le coeur du système à sa plus simple expression. La virtualisation, dont on sait maintenant qu'elle jouera un rôle clé au sein de Windows 8, pourrait être l'une des clés de ce nouveau modèle.

AppX, Jupiter, un nouveau modèle de développement d'applications ?

Au sein de l'interface Metro, Microsoft devrait favoriser le développement d'une nouvelle génération d'applications reposant sur les technologies Web, HTML et JavaScript en tête. Pour ce faire, l'éditeur devrait logiquement fournir un certain nombre d'outils dédiés. Sont notamment évoqués Jupiter, un modèle de développement associé à une bibliothèque d'éléments d'interface utilisateurs dédiés, et AppX, un format de compilation et de mise à disposition similaire à ce qui se fait aujourd'hui pour Windows Phone 7. L'ensemble reposerait largement sur l'approche XAML (langage déclaratif permettant la description d'objets structurés). Reste à savoir dans ce contexte quelle sera la place réservée à Silverlight et WPF (Windows Presentation Foundation) et si les nouveautés induisent, comme le pensent déjà certains, que les applications Windows Phone 7 pourront fonctionner sur un appareil équipé de Windows 8. Cette logique ouvre par ailleurs la voie à la mise en place d'un App Store au sein de Windows 8.

Trident, le moteur de rendu d'Internet Explorer

Windows 8 inaugurera vraisemblablement une nouvelle version d'Internet Explorer. Cet IE10 pourrait embarquer un nouveau moteur de rendu tirant un trait sur l'héritage Trident, pensé pour tirer pleinement parti des avancées évoquées précédemment. Microsoft devrait à n'en pas douter l'évoquer tout au long de la semaine. S'il sous-tend l'exécution d'applications au sein de l'interface Metro, il sera intéressant de voir comment sera réalisée l'implémentation. L'éditeur reviendra-t-il à une approche de type Active Desktop ?

Protogon : un nouveau système de fichiers ?

A l'époque de Vista, Microsoft avait promis l'arrivée d'un nouveau système de fichiers, WinFS, dont la particularité était de reposer sur une structure ordonnée comme une base de données, avec un classement par tables devant faciliter la recherche des fichiers et les transactions les impliquant. Le projet est finalement resté lettre morte, mais il pourrait signer son retour avec Windows 8 sous un nouveau nom de code, Protogon. Si l'hypothèse est avérée, il faudra voir comment cette nouvelle approche s'accommodera de l'existant, incarné par NTFS.

.NET, Redhawk, Visual Studio 2012 ?

Impossible d'aborder un évènement développeurs d'une telle ampleur sans envisager le framework .NET et la prochaine version de Visual Studio, dont on suppose qu'elle s'appellera « 2012 ». Depuis plusieurs mois est évoqué un projet du nom de « Redhawk » qui viserait à pallier aux lacunes actuelles de .NET. Rappelons qu'à la différence des logiciels écrits en code natif, une application .NET suppose que le code soit transformé en un code intermédiaire, exécuté ensuite au sein du CLR (Common Language Runtime), la machine virtuelle de .NET, qui compile en langage natif. Redhawk pourrait se présenter comme un nouveau langage susceptible d'être traduit aussi bien vers du x86 que vers du ARM.

Bien que la plupart des éléments évoqués ici soient pour l'instant à prendre au conditionnel, il parait clair que Microsoft s'apprête à infléchir de façon sensible sa stratégie pour mieux répondre à la montée en puissance des tablettes, à la logique d'environnement unifié mis en place par Apple et à l'essor des applications hébergées en ligne. La semaine devrait à n'en pas douter se révéler passionnante. Rendez-vous est donc pris dès mardi, 18 heures, pour de nouveaux éléments, bien concrets cette fois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top