Microsoft se met à nu pour rassurer la Chine

Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint - Logiciels & Services
04 juin 2010 à 17h05
0
00E6000002233388-photo-chine-censure-logiciel-filtrage.jpg
Tristement célèbre pour ses réseaux de distributions parallèles, la Chine reste l'un des principaux pays au sein duquel fourmille les licences illégales des logiciels de Microsoft. Plusieurs jours avant la sortie officielle de Windows 7, des versions piratées de l'édition Ultimate étaient ainsi commercialisées pour quelque 2 euros.

Il n'est donc pas surprenant qu'au cours d'un entretien recueilli par le magazine Bloomberg, Steve Ballmer, PDG de Microsoft, déclare : « la Chine est une classe à part : il n'y a pas véritablement de marché. A nos yeux la Chine est bien moins intéressante que l'Inde ou l'Indonésie. ». Il ajoute que le chiffre d'affaires de Microsoft en Inde est sept fois plus important qu'en Chine.

Le magazine InformationWeek rapporte que si ces dernières années les autorités chinoises font pression sur les gros fabricants d'ordinateurs pour intégrer des versions officielles de Windows au sein de leurs machines, la réalité en serait autrement. En effet, il se serait vendu 40 millions de PC en 2009 au sein du pays mais ce dernier ne représenterait même pas 1% des revenus de Microsoft.

Microsoft permettra donc aux autorités chinoises de scruter le code source de Windows 7, Vista, XP mais aussi Windows Server 2008 R2, Server 2003 et Server 2000. Notons également l'inclusion du code source de Windows CE 6, 5 et 4.2 et d'Office 2003. Cette initiative vise à rassurer les autorités locales sur les dispositifs de sécurité des logiciels de l'éditeur. Les deux parties espèrent ainsi mettre en place une véritable coopération et travailler conjointement sur des infrastructures sécurisées.

Guillaume Belfiore

Rédacteur en chef adjoint - Logiciels & Services

Rédacteur en chef adjoint - Logiciels & Services

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet