Do Not Track : un patch pour Apache modifie les paramètres d'IE10

10 septembre 2012 à 11h19
0
La fonctionnalité Do Not Track embarquée au sein des navigateurs est décidément très controversée et les choix de Microsoft pour Internet Explorer 10 enflamment toujours les débats.
00AF000005208572-photo.jpg

Souvenez-vous, au mois de mai Microsoft annonçait avoir configuré par défaut la fonctionnalité Do Not Track (DNT) au sein de la prochaine version de son navigateur Internet Explorer 10. Pour rappel, Do Not Track a pour but de bloquer les sites Internet souhaitant tracer l'internaute sur la Toile afin de lui retourner de la publicité ciblée. Cette décision avait créé la polémique. L'ANA, l'association nationale des annonceurs aux États-Unis expliquait que ces choix pouvait mettre à mal le marché de la publicité en ligne et affecter ses 450 sociétés clientes représentant 9000 marques. Les développeurs du standard Do Not Track s'étaient immédiatement rangés du côté de ces derniers en rajoutant une nouvelle spécification selon laquelle la fonctionnalité devait être manuellement activée par l'internaute et non implémentée par défaut.

La Commission Européenne ainsi que des sénateurs américains avaient de leurs côté soutenu l'éditeur de Redmond et envoyé une lettre auprès du W3C chargé de réguler les standards du web. Au mois d'août, Microsoft annonçait avoir maintenu sa décision mais cette fois la firme doit faire face à la colère des développeurs.

Roy Fielding, employé par Adobe et l'un des créateurs du standard Do Not Track, n'apprécie pas que les ingénieurs Microsoft se donnent la liberté d'implémenter la technologie comme bon leur semble. Sur le répertoire de GitHub d'Apache, M. Fielding a publié un patch permettant spécifiquement de modifier les paramètres par défaut d'Internet Explorer 10. « L'Union Européenne a deux directives (ePrivacy and Data Protection) qui ne nécessitent pas DNT », explique-il en commentaire en ajoutant que DNT ne protège « la vie privée de personne à moins que le destinataire ne pense que l'option a été configurée par un vrai humain avec une réelle volonté de privilégier sa vie privée sur la personnalisation  ».

0258000005395109-photo-apache-patch.jpg


M. Fielding ajoute que Microsoft a volontairement violé le standard mais n'a proposé aucun changement de manière officielle. « La décision de paramétrer DNT par défaut au sein d'IE10 n'a rien à voir avec la vie privée de l'utilisateur », déclare-t-il. Au démarrage d'Internet Explorer 10, Microsoft propose un paramétrage rapide en expliquant clairement que ce dernier activera la fonctionnalité Do Not Track. En se rendant dans les options, l'internaute sera en mesure de désactiver celle-ci.

Apache ne semble pourtant pas convaincu au point de se placer en tant que régulateur pour forcer la désactivation et obliger Microsoft à respecter le standard, quand bien même ce dernier n'a pas été finalisé. Et quid des internautes souhaitant précisément l'activation de cette option ? Quoi qu'il en soit, ce commit sur GitHub ne manquera pas de créer la confusion...

0226000005395053-photo-internet-explorer-dnt.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bouygues Telecom autorise BitTorrent, newsgroups et VoIP sur tous ses forfaits
Microsoft renomme sa place de marché
Le moteur Bing sera paramétré par défaut au sein des prochains Kindle Fire
Panne SFR : l'opérateur enquête (MàJ)
Casio : nouvelles montres Bluetooth compatibles avec l'iPhone 4S
Alcatel-Lucent détaille son plan de restructuration sans mentionner les emplois
Intel : Sandy Bridge perdure pour les CPU mobiles d'entrée de gamme
Nokia prévoierait deux autres smarphones sur Windows Phone 8
Le hacker de la Nasa sera bientôt fixé sur son extradition
Sécurité : Google rachète l'éditeur VirusTotal
Haut de page