Trois Anonymous jugés pour avoir publié les coordonnées de policiers

22 février 2016 à 15h07
0
Trois personnes qui se réclament du groupe des Anonymous vont être jugées cette semaine. Les autorités leur reprochent d'avoir publié en ligne les coordonnées de 541 policiers.

La justice va devoir se prononcer cette semaine sur le sort de trois pirates appartenant aux Anonymous. Agés entre 22 et 27 ans, ces personnes sont accusées d'avoir récupéré puis publié en ligne l'identité ainsi que les coordonnées propres de 541 policiers. Les plaignants considèrent que cette action a contribué à mettre en danger volontairement la vie des policiers et de leurs proches.

Dès 2012, certains membres se réclamant des Anonymous avaient diffusé plusieurs informations concernant des membres des forces de l'ordre. Selon l'AFP, certains sites hébergeant des données collectées sont restés en ligne pendant plusieurs semaines. Ces informations avaient été obtenues grâce au piratage du site du syndicat de police SGP-FO.

Les deux pirates sont donc poursuivis pour avoir obtenu sans aucun consentement ces données personnelles et pour s'être introduit frauduleusement dans un système informatique. Le dernier, connu sous le nom de code « Calin » est accusé d'avoir mis en ligne les coordonnées des 541 fonctionnaires de police.

0258000005898536-photo-les-anonymous.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top