Orange : 84 % des professionnels utilisent leur téléphone personnel pour leur activité

01 juin 2018 à 15h36
0
Orange Business Services vient de rendre, en partenariat avec BearingPoint, une étude portant sur les usages des professionnels en matière de téléphonie mobile. Ce livre blanc s'attache particulièrement à connaitre dans quelle mesure les personnes interrogées utilisent leurs propres appareils à des fins professionnelles.

00FA000005036986-photo-orange-business-service.jpg
Orange dévoile les résultats d'une étude portant sur 2 300 professionnels utilisant un téléphone portable fourni par leur société. Le livre blanc baptisé « Dilemme pro/perso et accélération des usages de communication » porte ainsi sur des entreprises de toutes tailles situées en France mais également en Belgique, en Pologne, en Espagne et en Grande-Bretagne.

Ce rapport livre plusieurs tendances fortes notamment sur le fait que la majeure partie des sondés (84 %) avouent utiliser des outils de communication de la vie personnelle à des fins professionnelles. De même, 79 % des personnes interrogées expliquent qu'elles restent en contact avec leur travail en dehors des heures ouvrées.

Pour Anne-Marie Thiollet, directrice des lignes d'offres entreprises cet ensemble de données permet l'éclosion : « de nouveaux modèles avec des abonnements professionnels pour des terminaux personnels. Il est important de redéfinir certaines chartes internes mais aussi de savoir qu'un panel de solutions existe. Par exemple, Orange consulting fait dans la gestion des dépenses et propose de mettre en place des seuils de facturation. Lorsque cette limite est dépassée, il est possible d'envoyer le surplus de facture à l'utilisateur ».

Afin de parer ces désagréments, Orange Business Service rappelle qu'il dispose de deux solutions dédiées à la gestion des flottes mobiles. « Device Management » se décline en deux options avec d'un côté, une version « Express » destinée aux PME et de l'autre une version Premium pour les grands comptes dotés de plus de 200 terminaux. Cette dernière solution commercialisée depuis la fin de l'année dernière couvre également les tablettes tactiles et permet la compatibilité avec d'autres opérateurs étrangers.

Subsiste la question de la fragmentation des OS mobiles. Si Orange promet de prendre en compte l'ensemble des systèmes d'exploitation existants (à défaut de Windows Phone 7 dont la prise en compte est promise pour une date non spécifiée), la mise en pratique de de ce type de politique peut s'avérer ardue pour une flotte mobile vaste.

Sur ce sujet, Philipe Mouly, directeur des trains de la SNCF précise que : « les utilisateurs peuvent mettre à jour leur téléphone mais certains problèmes de compatibilité peuvent éventuellement survenir. C'est pourquoi le gestionnaire du parc doit être prévenu afin d'éviter une mauvaise gestion de l'hétérogénéité de la flotte ». Pour ce faire, la société indique avoir équipé 10 000 agents nomades de Samsung Galaxy S afin qu'ils puissent utiliser des applications métiers mais également de consulter des services personnels dans un environnement sécurisé.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nouvel iPad : demain chez Orange et SFR, quid de la 4G en Europe ?
Vu sur StreetView en train d'uriner, un français attaque Google (MàJ)
Affaire Safari : Google visé par plusieurs enquêtes aux USA et en France
PayPal Here : PayPal se matérialise et marche sur les traces de Square
Entente sur les prix : LG et Samsung sont condamnés en Corée
Western Digital annonce son premier disque dur externe Thunderbolt (MàJ)
L'Amazon Appstore fête son premier anniversaire
Ve-hotech VHS-4 et firmware v3 : Intel Core et fonctions inédites
Modification de notes : deux étudiants sont jugés pour intrusion informatique
Anonymous OS : AnonOps met en garde contre une distribution Linux
Haut de page