Des pirates publient 4 blockbusters inédits de Sony sur Internet

01 décembre 2014 à 14h59
0
Après avoir menacé Sony Pictures, des pirates ont publié 4 films sur Internet, dont la sortie était prévue au mois de décembre. Le studio de cinéma enquêterait sur la Corée du Nord afin de déterminer si elle est à l'origine de l'attaque informatique.

00C8000001458532-photo-logo-sony.jpg
Et si Sony Pictures avait été piraté par la Corée du Nord, vexée par la comédie « L'Interview qui tue » ? Cette hypothèse serait actuellement étudiée par le studio et ses consultants en sécurité informatique, rapporte le site Re/code.

Selon des sources « proches de l'affaire », les équipes en charge de l'enquête sur le piratage de Sony Pictures en début de semaine dernière se penchent sur l'éventualité d'une attaque menée depuis la Chine, pour le compte de la Corée du Nord. Pour le moment, les experts n'ont pas tranché.

L'attaque coïncide avec l'arrivée prochaine au cinéma du film « L'Interview qui tue ». Une comédie dans laquelle les acteurs Seth Rogen et James Franco incarnent des journalistes ayant obtenu une interview du dictateur nord-coréen Kim Jong-un, et sont ensuite embauchés par la CIA pour mettre fin à ses jours. Le pitch du film n'a évidemment pas plu au régime, qui a menacé les Etats-Unis et les deux acteurs de « représailles impitoyables » dans un communiqué publié à la fin du mois de novembre. D'où les soupçons à son encontre.

Annie, Mr. Turner, et Still Alice aux mains des pirates

Lundi 24 novembre, un groupe de pirates baptisé « Guardians of Peace » (GOP) s'est introduit dans les systèmes informatiques de Sony Pictures. Ces derniers ont mis la main sur diverses données confidentielles, et certains films du studio. Ils ont également bloqué tous les ordinateurs de l'entreprise, et menacé de publier les données si le studio ne leur obéissait pas, sans toutefois préciser leurs réclamations.

Ce week end, comme nous vous l'évoquions ce matin, GOP a mis ses menaces à exécution en publiant sur Internet 4 films inédits produits par Sony Pictures. Il s'agit de Annie, Mr. Turner, Still Alice, et To Write Love on Her Arms, tous supposés sortir dans les cinémas américains au cours du mois de décembre. Le film de guerre Fury, actuellement en salles, a également été mis à disposition des internautes.

Comme l'écrit Rue 89, les pirates ont également mis la main sur le passeport d'Angélina Jolie, un contrat de nudité de Sharon Stone (probablement pour le film Mort ou Vif), des budgets prévisionnels, des mots de passe, des références à Hadopi, et même des séries téléchargées illégalement par les employés de Sony Pictures.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top