Samsung brevette une batterie au graphène à charge ultra-rapide

03 décembre 2017 à 15h21
0
Le géant coréen a mis au point une technologie pour multiplier jusqu'à cinq fois la vitesse de recharge de ses batteries. En les enduisant de graphène, celles-ci gagnent également jusqu'à 45 % de capacité supplémentaire.

Le graphène intéresse de nombreuses industries pour ses propriétés exceptionnelles de conduction thermique.

Un temps de charge à 100 % réduit à 18 minutes

Sa découverte valut à ses deux inventeurs le Prix Nobel de physique en 2010. Connu depuis 1947 mais très complexe à extraire, le graphène est aussi le matériau de base du graphite et des nanotubes de carbone. Les progrès récents pour l'extraire à l'échelle industrielle pourraient bien révolutionner le stockage de l'énergie. L'Advanced Institute of Technology de Samsung vient de lui trouver un usage prometteur pour les batteries de smartphone.

Samsung est en effet parvenu à créer des billes de graphène. En la plaçant comme un enduit à l'intérieur d'une batterie lithium-ion standard, cette dernière augmente sa capacité de stockage jusqu'à 45 %, et surtout, se recharge jusqu'à cinq fois plus rapidement. Le progrès est énorme : alors que les smartphones les plus récents promettent de réduire le temps de charge à une heure environ, le procédé de Samsung permettrait de tomber à seulement une vingtaine de minutes.

01F4000008774838-photo-graphene.jpg


Des applications dans la santé, l'eau, la voiture, etc

L'enrobage au graphène aurait en outre l'avantage de ne pas affecter la durée de vie des batteries. Les tests menés par Samsung révèlent qu'après 500 cycles de recharge, la batterie conserve encore 78 % de ses capacités initiales. Le graphène possède en fait des propriétés exceptionnelles de conduction thermique, qui stabilisent et optimisent le processus de recharge.

Les chercheurs de Samsung développent leurs travaux dans un long papier publié par la très sérieuse revue scientifique Nature. L'exploitation du graphène n'en est qu'à ses tout-débuts, et il va sans doute falloir attendre pour le voir dans les batteries grand public. Son extraction est extrêmement complexe et horriblement chère : un mètre carré coûterait 600 milliards d'euros, mais ce chiffre est aujourd'hui contesté. Le graphène pourrait en tout cas révolutionner l'industrie : l'automobile d'abord, obsédée par le défi du temps de recharge des batteries, mais aussi le dessalage et la purification de l'eau de mer, ou encore la détection du cancer. Vous avez dit matériau miracle ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top