6 mois après la sortie de Windows 11, 80 % des PC Windows 10 n'ont pas été mis à jour

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
28 avril 2022 à 08h55
44
Windows 11 clubic © clubic.com
© Clubic

Ça patine, pour Windows 11. Officiellement disponible au grand public depuis le mois d'octobre dernier, le système d'exploitation dernier cri de Microsoft ne suscite pas l'adhésion espérée.

Le cabinet AdDuplex vient de publier son dernier rapport, dans lequel il revient sur le taux d'adoption de Windows 11. Et les chiffres sont plutôt alarmants.

Windows 11 boudé par les utilisateurs

Pour produire son rapport, AdDuplex s'est basé sur les données partagées par quelque 5 000 applications du Microsoft Store, qui détaillent notamment sur quelle version de Windows elles sont utilisées.

Aussi apprend-on que, en avril 2022, l'adoption de Windows 11 a grandi de 0.4 % seulement. La dernière version de l'OS de Microsoft ne représente ainsi toujours que 19.7 % des parts de marché.

Adoption Windows 11 © AdDuplex
© AdDuplex

Que l'adoption soit lente est une chose. Mais que Windows 10 (21H2), son prédécesseur, bénéficie d'une croissance plus importante en est une autre. Toujours d'après AdDuplex, ce dernier a gagné 6.5 % de parts de marché par rapport à mars 2022 (probablement de nouveaux ordinateurs entrés sur le marché).

Le reste du camembert comprend les autres versions majeures de Windows 10. Mais comme le note Neowin, le support de Windows 10 (20H2) arrivera à son terme le 10 mai prochain. Cela devrait mécaniquement augmenter la proportion de personnes utilisant la dernière mouture de Windows 10, et potentiellement Windows 11.

Un OS trop capricieux ?

Bien sûr, ces données sont parcellaires et ne se basent que sur les applications disponibles dans le Microsoft Store. Nous doutons qu'une majorité des utilisateurs de Windows passe par ce biais pour télécharger des programmes. Mais plusieurs indices déjà relevés par nos soins ne nous étonnent pas de la faible adoption de Windows 11.

Il y a d'abord l'épineux problème de la compatibilité matérielle. Vous l'ignorez peut-être, mais Windows 11 nécessite d'avoir un ordinateur doté d'une puce TPM 2.0. Autrement dit, une machine plutôt récente — même si, dans les faits, on peut outrepasser cette condition.

Ensuite, les premiers mois de Windows 11 ont aussi été marqués par des problèmes d'instabilité et de performances frappant les possesseurs de CPU AMD. Désormais résolus, ces impairs ont à coup sûr échaudé les utilisateurs les plus patients.

Toujours est-il que Microsoft ne compte pas relâcher ses efforts pour faire rentrer tout le monde dans le rang. Rapidement après le lancement de Windows 11, il forçait l'installation de l'outil de compatibilité PC Health Check afin de pousser un maximum de monde à mettre à niveau leur système d'exploitation.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
44
31
TofVW
Bah moi je ne suis pas contre, hein !
Alizee-en-String
En même temps, au début j’ai pu tester sans problèmes Windows 11 sur un vieux portable DELL Vostro 1400. certes il a fallu appliquer au début les bidouilles de la base de registre pour indiquer de ne pas checker la présence du TPM2, de la quantité de Ram et du processeur utilisé, mais l’installation se déroulait sans problèmes, et l’utilisation était identiques à Windows 10 en termes de perf. MOn PC est un Alienware X51 R2 pas tout jeune, que j’ai fait évoluer avec un I7 4790, 16 Go de Ram un SSD Samsung et une nVidia 1060 6 Go, qui fonctionnait très bien sur Win10. Mais je viens de justement de basculer sur Linux (j’ai essayé Zorin OS, Ubuntu, Pop Os) e basculant sur Voyager ( la version finale sort aujourd’hui), he bien ce que je faisais sur Windows je le fais tout aussi bien, surtout pour les quelques jeux ( CS Source, Cs Go, Starcraft 2), donc faut pas s’étonner si d’une part les gens ne basculent pas sur Win11 car pas besoin de racheter du nouveau matériel, et en plus des alternatives existent. Non seulement je ne passe pas sur Windows 11, mais j’abandonne Win10…
flonc
C’est bien beau de dire que ça patine mais il faudrait des faits plutôt que des impressions:<br /> 6 mois, est-ce beaucoup. Est-ce peu?<br /> quel est le risque pour Microsoft? Quelles sont leurs projections?<br /> Windows 10 était critique car c’était le passage au cloud, ils l’ont fortement poussé. Mais pourquoi feraient ils la même chose pour 11? C’est un changement mineur. Ils peuvent prendre leur temps.
Popoulo
« Et les chiffres sont plutôt alarmants. » : Pourquoi un tel article en fait ? Tout le monde a compris depuis un bon moment que les gens ne vont pas changer leur ordi pour simplement pouvoir installer un système étant donné les prérequis.<br /> Ca radote un peu là ^^
rsebas3620
une horreur (ordi 5600x 16 go de ram trident Z 3600 Mhz et 3060 ti gigabyte alim seasonic) depuis l’installation de windows 11 que des problemes…puis sans mon accord on m’a installé un version beta… explorer qui refresh au moindre copier coller de document ecran vert… A EVITER
Dji59
À qui la faute : « Actuellement, ce PC ne rejoins pas la configuration système minimale requise pour exécuter Windows 11 ».<br /> Oui oui, rejoint avec un « s »<br /> C’est vrai que mon pc date un peu, mais il fonctionne encore très bien.<br /> i5-4670K<br /> 16go de Ram<br /> GTX 1080<br /> SSD de 512go.
JeXxx
L’OS n’est pas si capricieux. On reproche souvent à Windows de ne pas être si sécurisé que ça, ils ont ajoutés une puce TPM2.0 qui augmente celle-ci et c’est positif. Mais en contre partie il y a une restriction materiel qui doit être prise en compte.<br /> Malgré que toutes les CM depuis 2016 ont une puce TPM2.0, la majorité de celles-ci ne l’active pas par défaut, donc obliger de faire une maj de la CM ou bien d’aller dans le BIOS pour les personnes sachant l’activer, ce qui dans tout les cas n’est pas à la porter de Madame Michou et ça c’est le problème des constructeurs de CM.<br /> En revanche sur les restrictions matériels je ne comprend pas pourquoi Microsoft n’autorise pas certains processeurs.<br /> Donc il est vrai que les restrictions de Windows 11 sont un freins pour un certains nombres de configurations, mais il y a aussi des personnes qui veulent rester sur Windows 10.<br /> Mais la grande différence entre le lancement de Windows 10 et de Windows 11 c’est que à l’époque Microsoft faisait aussi énormément de forcing pour le passage vers Windows 10, la ou il ne le fait pas avec Windows 11.<br /> @Alizee-en-String, le passage de Windows vers une base Linux comme tu le fait est très marginal, il n’est pas représentatif dans ce genre de cas. Il y a plus de personne qui switch de Windows vers MacOS ou inversement que de Windows/MacOS vers une distrib Linux.
stack
Windows 11 n’est pas à la hauteur de Windows 10 en terme de gestion du système, je dis ça pour l’avoir testé. Je pense qu’après un an, voir un an et demi ça ira mieux dans le cas contraire Windows 12 prendra sa place.
Urleur
Le problème majeur est la configuration matérielle et la crise actuel qui ne seras pas revenu avant 2024 (et encore…) qui incitent pas les gens à investir (les prix ont été multiplié par 2 voir 3) même si l’ordinateur fonctionne toujours, ils auraient dû faire comme le passage de W7 à W10 sans obligation matériel. C’est dommage sa risque de devenir le spectre vista. Personnellement ma config passe de justesse mais je vais pas de suite migrer car tout fonctionne très bien, le jour ou un très bon jeux sortiras que sur W11 minimum : oui, sinon NON pour l’instant.
Alizee-en-String
Oui sauf que je ne vais pas switcher de Windows à MacOS qui impliquerait un renouvellement de matériel. J’ai déjà essayé du hackintosh mais bon… Et je viens de basculer l’iMac 2009 de ma fille sur Pop OS, hé bien elle fait tout ce qu’elle faisait avant avec, mais avec le dernier navigateur Firefox etc. J’ai quand même changé le le disque dur par un SSD pour une certaine réactivité. Bureautique, Youtube , Twitch, elle fait même du streaming de sa Switch avec OBS.<br /> Aujourd’hui, je pense que beaucoup de gens sont dans une démarche de recyclage du matos, que ce soit pour une vision écologique, ou économique, voire même les 2 à la fois. La question du renouvellement « nécessaire » du matériel pour le passage à Windows 11 entraine une réflexion.<br /> Enfin je suis en cours d’installation d’une version Windows 11 « Fixed » sur le fameux Vostro, ça s’installe, ça boote, ça fonctionne… Donc si Microsoft ouvre les vannes, le taux d’adoption pourrait être massif…
Morak
Peux toujours pas faire la maj sur un cpu amd ryzen 5.
gpgl
A part le surcroit théorique de protection de Window11 par rapport à 10, sur un PC éligible, je ne vois pas bien l’intérêt de windows11. J’ai 4 PC actifs sous Windows. 3 en win10 un livré en 11. Je ne vois que des régressions dans U/I avec 11 :<br /> Menus contextuels à rallonge (afficher plus d’options…)<br /> Même chose dans les paramètres<br /> Je dois réinstaller le scanneur de mon imprimante à chaque utilisation (aucun scanneur détecté)<br /> Plus de possibilité de lier un fichier à une application dans la barre de tâches<br /> Le bargraph vert dans la barre de tâches lors d’un transfert de fichier par exemple, remplacé par un petit tiret gris invisible<br /> Plus d’affichage des secondes nulle part. J’envisage sérieusement d’écrire une petite moulinette juste pour çà… Sur Win10, il suffit de cliquer sur l’heure dans la barre de tâches.<br /> Et j’en oublie d’autres. Je ne comprends pas les gens qui veulent absolument passer à Win11 alors que M$ ne veut pas.<br />
TofVW
rsebas3620:<br /> puis sans mon accord on m’a installé un version beta…<br /> Certains sont vraiment prêts à tout pour dénigrer Microsoft.
rexxie
JeXxx:<br /> Mais la grande différence entre le lancement de Windows 10 et de Windows 11 c’est que à l’époque Microsoft faisait aussi énormément de forcing pour le passage vers Windows 10, la ou il ne le fait pas avec Windows 11.<br /> Attends encore quelques mois, tu vas voir qu’ils vont refaire le coup.<br /> gpgl:<br /> menus contextuels à rallonge (afficher plus d’options…)<br /> Plus de possibilité de lier un fichier à une application dans la barre de tâches<br /> Aussi le menu démarrer à rallonge (Toutes les applications)<br /> Les deux, qui selon moi, sont là pour nuire aux applications tierces, tous ces programmes utiles qu’on installe depuis toujours sans passer par le Windows Store. Pas le choix de bouffer uniquement du Microsoft et des quelques apps filtrées par eux. Pour les gens qui se débrouillent bien en informatique, c’est ennuyeux et irrationnel, mais pour la grande majorité c’est un clic de plus qu’ils ne feront pas. Et je suis convaincu que Microsoft le fait exprès.<br /> Il y a bien Classic Context Menu de Sordum, et le très utile StartAllBack (la barre des tâches segmentée, j’adore!), mais ce n’est pas Mme Michu qui va se l’installer non plus.<br /> La liste est longue des inconsistances et discontinuités inutiles, (dans les paramètres chamboulés en autre), où Microsoft s’amuse à changer l’aspect et le nom des fonctions juste pour nous faire croire à du changement, comme ils avaient fait pour Windows 8.<br /> Au risque de me répéter, la fonction TPM aurait facilement pu n’être qu’une case à cocher dans Windows 10 et ne pas rejeter la moitié des PCs. Quel gaspillage ! L’UE devrait les poursuivre pour flagrante obsolescence programmée.<br /> 19% je trouve que c’est beaucoup pour un OS contraignant et discriminatoire qui nous tient encore un peu plus en otage du Tout-Microsoft, mais je me console en me disant qu’un bon pourcentage de ce chiffre est du forcing à l’achat d’un nouvel appareil…
gnouman
Sauf si il n’a pas vraiment tort. Windows 11 manque cruellement de finition et certain changement sont plus qu’étrange. Le nouveau menu démarrer est pour le pire choix qu’ils ont fait.
Pernel
Entre les restrictions (facilement contournable) plus que discutable et le fait que ça n’apporte rien a par une interface différente, faut pas s’étonner.
dancod
Ca me semble évident non, je trouve même que 20% des PC équipés est un super chiffre, sachant que l’immense majorité des PCs n’est pas compatible…
TofVW
Si c’est ce qu’il a voulu dire, il aurait pu/dû l’expliciter. Parce que là je comprends qu’« on » lui a installé un version Insider sans son consentement.
Jean_Salopard
La blague, c’est pas que je suis contre w11, mais mon pc équipé d’une TPM2 2.0 n’est pas compatible ! C’est un pc datant de 2018, donc par un vieux de la vieille<br /> Y a surement des tas d’autres PC comme ça on va pas non plus risquer d’installer w11 et se retrouver avec une version avec le filigrane constamment présent sur le bureau et un risque d’être bloqué au niveau des mises à jour !
Pernel
J’ai W11 sur 2 PC (un de 4-5 ans, l’autre de 11 ans), aucun filigrane malgré les MAJ. Après ça n’apporte rien d’intéressant par rapport à W10.
kisskool77
3 PC a la maison (1 fixe, 1 portable Xeon + NVIDIA + écran 4K de 2017, et un netbook pour les voyages) . Aucun n est compatible win11.<br /> Et pas envie de changer des machines qui fonctionnent très bien.<br /> Et honnêtement j attend de voir l evolution du marché et des jeux avec les nouveaux CPU type M1 et le futur M2 versus l archi x86<br /> Car si c est pour avoir d un coté des machines consommant 1000W (CPU et GPU) et de l autre 60W pour le même prix et les même perfs …<br /> Et vu le prix des GPU actuellent…
ti4444
Il me semblais que sur l’architecture ARM ( intéressante pour son économie d’energie et ses perfs ) qu’on ne pouvait pas avoir une carte graphique dédiée car sur l’archi ARM c’est intégré dans le « cpu » ???
Pernel
Le souci de compatibilité est pour l’instant un faux problème, facile à contourner, faut surtout voir si t’as besoin de passer à W11.<br /> Le coup des machines de plus de 1000W c’est un fantasme tiré de rumeurs et de mauvaises interprétations. Les seuls machines pour particulier qui font plus de 1000W ont plusieurs GPU. Et quand bien même les futurs 4090 feraient 500W comme on le voit en rumeurs, ça ne veut pas dire qu’on aura des PC de 1000W de conso, c’est de l’ultra niche, pas représentatif du marché.<br /> Et non les machines ARM avec 60W de conso n’ont pas les perfs d’un X86+GPU de 1000W. Un jour oui ça viendra, heureusement d’ailleurs, mais c’est pas le cas.
Pernel
De ce que j’ai vu et lu, ça dépend du fabricant, Apple a fait une croix dessus parce qu’ils arrivent a faire une puce graphique très intéressante, mais il me semble avoir vu en chine des PC ARM avec GPU en PCIe.
Space_Boy
Idem. Intel 3770K, 16GB, GTX 680, SSD 256GB. Ca marche très bien pour du Windows, développement, etc. J’ai même joué à Tomb Raider de 2015 avec le jeu gratuit depuis Steam.<br /> Mon PC a dix ans et ça marche très bien tous les jours avec Win 10 21H2. Pour une utilisation classique nous avons trop de puissance, disque, etc. de toute façon. C’est une course forcé !
ti4444
là c’est clair que ça m’intéresse : profiter des avantages des deux mondes.<br /> Il n’y a plus qu’à attendre la réponde AMD et Intel à l’ARM.
Pierre771
Nos machines ont 11 ans. It’s hopeless !<br /> Certes ont peut installer une distribution Linux (je sais faire) mais c’est une solution moins idéale qu’il n’y paraît<br /> Enfin c’est pour octobre 2015…
fredmc
nan c’est un vrai problème parce que tu n’as pas les maj de sécurité.
rvm3004
J’ai migré de Windows 10 à Pop!_OS… Parfait pour moi :<br /> Réactivité parfaite<br /> Mises à jour régulières mais sans les inconvénients de Windows (reboot, mises à jours parfois très longues)<br /> Mes jeux Windows tournent très bien sous Steam ou Lutris<br /> Bref tout baigne!
Pernel
Bien sûr que si.
Pernel
J’ai une machine de 11 ans sous W11, aucun souci (mais ça n’apporte rien de plus que W10, donc pas besoin de changer)
DrGeekill
Ba le seul souci que j’ai depuis à vue de nez 2 mois (MaJ depuis Octobre) c’est que trop souvent il faut que je clic 2 fois sur un raccourci pour que l’appli se lance. Au premier essai on voit bien l’anim mais rien. Firefox, Edge, WinUAE,… et même le bouton arrêt quand j’éteins. C’est un peu saoulant à la longue (problème uniquement dans la barre des tâches, pas de soucis avec les raccourcis sur le bureau). Sinon oui ça ne décolle pas et c’est bien dommage. Il faut dire que Microsoft fait tout pour que l’OS ne soit pas adopté en masse. A croire que pour une fois qu’ils ne chient pas une version sur deux ça les a perturbé
darkpokemon
Personnellement j’ai le TPM 2.0 activé, mais impossible d’installer W11 car je n’ai pas le démarrage sécurisé, et impossible de l’activé ( je pensais avoir trouvé, mais impossible de démarrer ensuite, obliger de faire un hard reboot )
bmustang
c’est pas windows 11 qu’il devrait s’appelé, mais boulet ou fardeau ou pourquoi pas PATIN
jipe491
J’ai un PC de 2009, à jour en version 21H2. i7, 32 gigas de Ram. Double écran, SSD 1 TO, une interface customisée avec Windows Blinds , (c’est bien plus beau que l’interface W11), PC bien évidemment non compatible W11.<br /> Le support de W 10 s’arrêtera en octobre 2025. (contrairement à ce que vous dites).<br /> Qu’est ce que je vais aller me faire suer à galérer pour installer W11. ( Plus toutes les applis et les petits réglages faits au fil du temps)
Kx2000
Rien qu’au niveau de l’interface. J’utilise w11 mais je regrette Windows 2000 pour ceux qui connaissent.
Kx2000
Ça c’est simple. Démarrage uefi. Disque dur ou ssd en gpt et réinstaller Windows. C’est ça le démarrage sécurisé. C’est la base depuis au moins 6 ans maintenant.
flonc
Disclaimer: je bosse dans l’engineering ms mais n’ai aucune info interne sur 11. Ce qui est ci dessous est le fruit de mes recherches sur internet et de ma réflection personnelle.<br /> Des éléments de réponses pour mieux comprendre la situation.<br /> Un des grands buts de 11 est de lutter contre la cybercriminalité: crypto locker, attaque des travailleurs à domicile, espionnage,etc. Pour cela, une solution a été définit à une équation complexe: activer par défaut des options de sécurité avancées sans impacter les performances ni la qualité. C’est pourquoi les processeurs retenus doivent supporter la virtualization de la sécurité, enforcer tpm et secure boot et implementer le mode base execution control en natif. Ce dernier permet de faire tourner les premiers sans impacter les performances. D’anciens cpu supportent seulement une partie des features, d’autres les supportent toutes mais émule le mode base execution control, ce qui fait chuter les performances, etc. Tous les détails sur : Microsoft Exec: Windows 11 CPU Requirements Allow Key Security Features To Run ‘By Default’<br /> @Jean_Salopard Les updates ne seront probablement pas bloquées mais tu risque une mauvaise expérience et un ordi lent. Rester sur 10 est le bon choix quand le hardware n’est pas supporté<br /> @Pernel oui les restrictions sont facile à contourner. C’est volontaire. Mais c’est déconseillé, tu risque une chute de perf<br /> @darkpokemon , activer secure boot est en effet une purge. L’option diffère d’un bios a l’autre. Il faut que tu actives la puce tpm, que tu la passes en mode 1.2 (c’est une tpm 2.0 qui utilise un protocole 1.2, c’est normal) et que tu actives l’option secure boot. Dans certains cas les options de virtualization de la sécurité cpu sont désactivées et tu dois les activer. Envoies des détails sur ta config si tu veux des conseils. Ce genre d’activation est ce qui ralentit l‘adoption de 11, cela se corrigera quand les fabricants configureront les options par défaut sur leur carte mère.<br /> @rexxie “Au risque de me répéter, la fonction TPM aurait facilement pu n’être qu’une case à cocher dans Windows 10 et ne pas rejeter la moitié des PCs.” Viens vite travailler dans la division Windows. Tout le monde s’emmerde sur la télémétrie, les tests et les scénarios de perf alors que tu as la solution depuis le début. Partage ta science Ô être supérieur ! <br /> @Pierre_C pour info
rexxie
Dans ta réflexion personnelle, tu aurais dû inclure : Un des grands buts de 11 est de rendre l’utilisateur encore plus dépendant du tout-Microsoft. La sécurité, c’est secondaire, en tâche de fond c’est le profit et le monopole qui importe. S’il faut se dorer l’image sécuritaire pour glaner des clients, on le fera, mais seulement si.<br /> Je n’ai pas la science infuse Ô grand ingénieur, mais je suis en informatique depuis 40 ans, et je connais assez la programmation pour savoir qu’une grosse mise à jour de W10 pourrait très bien inclure les fonctions de sécurité, comme on en a eu plusieurs, sans tout chambouler. N’était-il pas annoncé comme un Service, la dernière des dernières version ?<br /> Comme j’ai dit, une simple case à cocher(ou 3) suffirai(en)t, avec avertissement que les perfs peuvent être affectées sur les plus vieilles machines… au choix de l’utilisateur.<br /> Tu le dis toi-même : « activer PAR DÉFAUT des options de sécurité avancées sans impacter les performances ni la qualité. »<br /> Si je me souviens bien, Microsoft ne s’est pas embêté de la chute imortante de performance en incluant la vérif des DRM dans Vista.<br /> flonc:<br /> tu risque une mauvaise expérience et un ordi lent<br /> Tu peux expliquer l’ordi lent ? la « chute de perf » ?<br /> Parce que ça me semble contradictoire avec l’ajout de vérifications de sécurité en tâche de fond, et tu le sous-entends encore toi-même « sans impacter les performances ni la qualité. » Si on fait l’impasse sur ces fonctions sur les machines non acceptées, on enlève plutôt un fardeau à l’OS, même si la puce TPM en prendrait une partie.
Pernel
Chut de perf ? C’est nouveau ça maintenant …
flonc
Lis l’article, tu y trouveras toutes les infos. Tu confonds mettre à niveau du code vs mettre à niveau un parc. Oui le code peut être updaté. La clef ici est de mettre un seuil d’entrée sur le matos. Mettre de côté du hardware pour un nouvel os peut se faire, pour une mise à jour ça passerait très mal. Les cases a cocher ne sont pas la solution. C’est aussi expliqué dans l’article. Quant aux perfs:<br /> “ What Microsoft did mention in the posts is virtualization-based security, as well as hypervisor-protected code integrity, or HVCI. Virtualization-based security enables HVCI, also known as memory integrity, which disables any dynamic code that a hacker is trying to inject into the Windows kernel.<br /> Mode-based execution control is a critical underpinning to the optimal use of HVCI. The feature is what ensures that running HVCI doesn’t deliver a major hit to performance and user experience.<br /> HVCI can still work with processors that don’t support mode-based execution control—but those processors depend on an emulation of the feature, “which has a bigger impact on performance,” Microsoft said in July documentation about HVCI.”<br /> Bravo pour tes 50 ans de carrière. Met de côté tes préjugés, ça te permettra de continuer encore longtemps.
rexxie
40 ans, tu as mal lu.<br /> Donc tu dis que la chute de performance serait due à l’action d’un éventuel maliciel. Je te l’accorde, les malwares ralentissent tous un peu, mais mieux ils sont fignolés, moins c’est perceptible. Je te remercie mais on a déjà des anti-malwares pour ça. Ça n’est pas parfait, et ça agit à postériori dans le cas du BIOS/UEFI.<br /> Par contre, ton extrait parle de la fonction HVCI ajoutée, et du « mode based execution control ». Bien en voilà deux cases à décocher si votre machine ne peut supporter le ralentissement de ces deux fonctions !<br /> Corrige-moi si je me trompe, mais « doesn’t deliver a major hit to performance » signifie « ne ralentit pas trop » n’est-ce pas ?<br /> Autrement dit, à part la puce elle-même et son impact sur les rootkits et l’UEFI, les fonctions de sécurité ajoutées et obligatoires pourraient faire partie de n’importe quel anti-virus qui le désire.<br /> Dis ô grand gourou, est-ce qu’Intel a cessé d’implanter MINIX dans ses CPU ?<br /> En conclusion, puissance pour puissance, les machines non-éligibles sont plus rapides sous W11.<br /> Pour mes préjugés, j’ai eu la « chance » d’assister à la montée et à la consolidation du monopole de Microsoft qui n’en finit plus de tout gober, presque chaque nouvel OS est un prétexte pour hacher la concurrence, escroquer le client et faire chanter les fabricants… C’est d’expérience que je parle de ce monstrueux malware qu’est Microsoft, sous bien des aspects.
flonc
Ceci sera ma dernière réponse, j’ai l’impression de répéter l’article ligne à ligne . Prend 10 minutes et lis le.<br /> L’impact sur les perfs n’est pas du à un malware. S’il y a un impact, il toucherait n’importe quelle application. En très résumé, w11 virtualise le code kernel pour se protéger des attaques, comme pour credential guard. Hvci et mbec sont utilisés chaque fois qu’une application exécute une instruction. Hvci fournit les briques de base, mbec simplifie et sécurise l’implémentation. Quand mbec n’est pas présent, il est émulé d’où le possible impact sur les perfs. Plus de détails sur mbec ici https://5gmobilephone.net/mbec-windows-11/ où la https://www.reddit.com/r/Windows11/comments/o9uynb/mbec_mode_based_execution_control_the_culprit_why/<br /> Ton approche de “décocher les cases “ va à l’encontre du but recherché, cf Microsoft Exec: Windows 11 CPU Requirements Allow Key Security Features To Run ‘By Default’ “What we learned from 10 is, if you make things optional, people don’t turn them on,” “ the job of securing a business has become much more difficult, Weston noted. In response, one of the goals with Windows 11 has been to make life easier for security teams through automatically turning on security features”<br /> Non ces options ne peuvent pas être implementees dans un antivirus. Un logiciel ne peut pas vérifier par lui même son intégrité, il a besoin du hardware pour ce faire, ça doit donc démarrer dès l’initialisation et la chaîne ne doit pas être brisée. Seule une puce peut le faire et ça doit être supporté par l’os. Ça vient en complément de l’antivirus en simplifiant son travail. Lis la partie EDP de l’article pour plus d’info<br /> J’ignorais pour minix. Merci pour l’info même si ça n’a pas de rapport avec cette discussion. D’après ce que j’ai lu, désactiver amt (active management technology), suffit pour se protéger<br /> J’ai eu la même chance que toi. Mes premières expériences étaient sur hp3000. Ensuite pas mal de Novel bindery, as400, nds, windows, Linux, etc. Et maintenant des services cloud mondiaux. J’ai gagné une vue différente de la tienne. Comme quoi les goûts et les couleurs ne se discutent pas . J’ai aussi appris que le nombre d’années d’expérience ne fait pas tout. Par exemple, le David Weston de l’article n’a pas la moitié de mon experience mais a 15 fois mes connaissances et capacités.<br />
TheKartman
De toute façon, c’est de l’hypocrisie cette histoire de configuration minimum, quand on sait que le i7 7800 et plus sont compatibles, alors qu’un 7700HQ de la même génération technologique ne l’est pas, oui, c’est de l’hypocrisie !
rexxie
Tu as encore mal lu ce que j’ai écrit… et ce que Ms a écrit… ou tu le fais exprès.<br /> Les cases à cocher bien cachées, Ms était parfaitement au courant bien avant W10, ils s’en servent de routine pour manipuler les non geeks. Est-ce que « par défaut » est au dessus de ta compréhension ? Je ne crois pas.
paulposition
@rexxie: Le post traite la non adoption (ou tres faible adoption) de W11; Merci de rester dans le sujet, qui n’est pas « les cases a cocher »,la « manipulation des non geek » , le « monopole de MS », ou tout autres « dérives ».
darkpokemon
merci bien de l’information et du coup de main eventuel.<br /> Le tpm est ok pour l activation, confirmer par l’outil de microsoft.<br /> ma config :<br /> Aorus Master z390 aorus master<br /> 4x 8Go trident z rgb 3600 Mhz Cas 16<br /> 1 Nvme, 1 DD ( Stockage ) 2 SSD<br /> I9 9900k<br /> SoundblasterX Ae5<br /> Seasonic platinium 850w<br /> Aorus Rtx 3080Ti extreme
darkpokemon
Merci, j’avais effectivement hésiter à refaire uns installation propre de w10 pour cela. Je tenterais, mais pas mal de choses à sauvegarder avant.
rsebas3620
denigrer microsoft ??? je n’ai rien demande et pourtant j’y suis avec obligation de reinstaller pour ne plus avoir les versions beta…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Vous cherchez à obtenir Photoshop ? Cette promo Adobe est faite pour vous !
Google Cloud va enfin lancer ses data centers en France
Windows 11 preview 25120 : bureau interactif et compatibilité ARM64
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Brave renforce encore la protection de votre vie privée sur iOS
Shadow repense son offre de cloud computing et annonce un drive gratuit de 20 Go
Découvrez l'app Microsoft Designer en images, le successeur de Publisher ?
Surfshark VPN s'offre enfin une interface sous Linux
Apple dévoile ses prochaines fonctionnalités d'accessibilité : détection de porte, Live Caption, etc.
iOS 15.5 : voici toutes les nouveautés déployées sur votre iPhone par la nouvelle mise à jour Apple
Haut de page