Xerox confirme à HP son intention de forcer la porte du rachat

27 novembre 2019 à 17h15
0
Xerox vs HP
Ascannio / Shutterstock.com

Le 24 novembre, HP refusait l'offre de rachat de 33,5 milliards de dollars de Xerox malgré la menace par ce dernier d'une OPA hostile, aujourd'hui confirmée.

Dans un nouveau courrier adressé à HP, Xerox a en effet annoncé son intention d'« engager la discussion directement avec les actionnaires d'HP, afin de solliciter leur soutien à exhorter le conseil d'administration à prendre les mesures qui s'imposent et à saisir cette opportunité ».

Un réel potentiel selon Xerox

La nouvelle lettre de Xerox commence par accuser HP de « défier la logique » en refusant le partenariat. L'auteur, qui n'est autre que le vice-président de Xerox John Visentin, écrit : « Nous avons présenté une proposition adaptée, qui permettrait aux actionnaires d'HP de réaliser une plus-value immédiate et de participer sur un pied d'égalité à la hausse substantielle qui devrait résulter d'un partenariat. Notre offre n'est ni "hautement conditionnelle", ni "incertaine" comme vous le prétendez. Elle ne contient pas d'incertitude financière, et la société fusionnée pourrait bénéficier d'une haute côte de crédit ».

Pour Xerox, les bénéfices potentiels d'un partenariat avec HP sont « évidents » et l'association des deux sociétés, susceptible de générer un leader dans le secteur de l'impression, « avec une gamme améliorée et des offres de premier plan sur un portefeuille de produits complet ». HP, dans les échanges précédents, avait émis des doutes sur la solidité financière de Xerox.

David attaque Goliath

Dans ce nouveau courrier, Xerox estime avoir été suffisamment patient vis-à-vis d'HP : « Bien que vous ne sembliez pas apprécier nos stratégies "agressives", nous ne comptons pas nous excuser pour cela. Le moyen le plus efficace de prouver le potentiel de cette opportunité consiste à faire preuve d'une coopération réciproque, ce que vous continuez de refuser, c'est pourquoi nous sommes obligés de l'exiger ».

Malgré cette offensive, Patrick Moorhead, analyste au cabinet Moor Insight & Strategies interrogé par TechCrunch, estime que HP conserve l'avantage dans ce bras de fer. « J'ai l'impression d'avoir déjà vu cela lorsque Carl Icahn a investi d'une manière similaire chez Dell », a-t-il déclaré. « Xerox représente un tiers de la taille d'HP, son chiffre d'affaires diminue régulièrement, l'entreprise est à court d'options et a davantage besoin d'HP qu'HP n'a besoin d'elle ».

Reste à voir comment HP, justement, compte réagir à cette OPA de 33,5 milliards de dollars.

Source : TechCrunch
Modifié le 27/11/2019 à 17h23
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top