Xerox confirme à HP son intention de forcer la porte du rachat

Xerox vs HP
Ascannio / Shutterstock.com

Le 24 novembre, HP refusait l'offre de rachat de 33,5 milliards de dollars de Xerox malgré la menace par ce dernier d'une OPA hostile, aujourd'hui confirmée.

Dans un nouveau courrier adressé à HP, Xerox a en effet annoncé son intention d'« engager la discussion directement avec les actionnaires d'HP, afin de solliciter leur soutien à exhorter le conseil d'administration à prendre les mesures qui s'imposent et à saisir cette opportunité ».

Un réel potentiel selon Xerox

La nouvelle lettre de Xerox commence par accuser HP de « défier la logique » en refusant le partenariat. L'auteur, qui n'est autre que le vice-président de Xerox John Visentin, écrit : « Nous avons présenté une proposition adaptée, qui permettrait aux actionnaires d'HP de réaliser une plus-value immédiate et de participer sur un pied d'égalité à la hausse substantielle qui devrait résulter d'un partenariat. Notre offre n'est ni "hautement conditionnelle", ni "incertaine" comme vous le prétendez. Elle ne contient pas d'incertitude financière, et la société fusionnée pourrait bénéficier d'une haute côte de crédit ».

Pour Xerox, les bénéfices potentiels d'un partenariat avec HP sont « évidents » et l'association des deux sociétés, susceptible de générer un leader dans le secteur de l'impression, « avec une gamme améliorée et des offres de premier plan sur un portefeuille de produits complet ». HP, dans les échanges précédents, avait émis des doutes sur la solidité financière de Xerox.

David attaque Goliath

Dans ce nouveau courrier, Xerox estime avoir été suffisamment patient vis-à-vis d'HP : « Bien que vous ne sembliez pas apprécier nos stratégies "agressives", nous ne comptons pas nous excuser pour cela. Le moyen le plus efficace de prouver le potentiel de cette opportunité consiste à faire preuve d'une coopération réciproque, ce que vous continuez de refuser, c'est pourquoi nous sommes obligés de l'exiger ».

Malgré cette offensive, Patrick Moorhead, analyste au cabinet Moor Insight & Strategies interrogé par TechCrunch, estime que HP conserve l'avantage dans ce bras de fer. « J'ai l'impression d'avoir déjà vu cela lorsque Carl Icahn a investi d'une manière similaire chez Dell », a-t-il déclaré. « Xerox représente un tiers de la taille d'HP, son chiffre d'affaires diminue régulièrement, l'entreprise est à court d'options et a davantage besoin d'HP qu'HP n'a besoin d'elle ».

Reste à voir comment HP, justement, compte réagir à cette OPA de 33,5 milliards de dollars.

Source : TechCrunch
Modifié le 27/11/2019 à 17h23
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Black Friday Amazon : Xbox One S 1 To + Tom Clancy's The Division 2 & NBA 2K20 à 204,98€
Black Friday 2019 : Top 10 des offres Fnac et Darty
J-2 avant le Black Friday : le VPN CyberGhost a prix cassé
Starliner est installée sur son lanceur Atlas V
Black Friday 2019 : l'iPhone XS 64Go à 749,99€ au lieu de 800€ chez Cdiscount
Black Friday Fnac : Réveil connecté Lenovo Smart Clock avec Google Assistant à 49,99€ au lieu de 99,99€
HP dévoile de bons résultats trimestriels, avec une honorable croissance de ses ventes de PC
Black Friday Cdiscount : aspirateur balai Dyson V10 Motorhead avec dock station à moins de 400€
Black Friday 2019 : le Google Pixel 3a à moins de 350€ chez la Fnac
8 utilisateurs sur 10 utilisent le navigateur pré-installé sur leur smartphone
Haut de page