Larry Page et Sergey Brin : quand deux visionnaires créent Google "dans un garage"

01 juin 2018 à 15h36
0
Larry Page et Sergey Brin sont plus que les deux cofondateurs de Google. Ces deux visionnaires dont l'histoire d'amitié a commencé lors d'une journée d'orientation à l'université de Stanford sont parvenus à faire partie des vingt plus grosses fortunes du monde en 2016. Retour sur leur histoire.

Qui ne connaît pas Google ? Depuis 2015, le célèbre moteur de recherche est une filiale de la holding Alphabet cofondée par Larry Page et Sergey Brin. Ces deux visionnaires ont fait un bon bout de chemin ensemble depuis leur rencontre à l'université et la création de Google.com.

Sergey Brin, de son vrai nom Sergueï Mikhaïlovitch Brin, est né dans une famille juive à Moscou, en Russie, le 21 août 1973. Ses parents subissent l'antisémitisme du régime communiste de l'Union soviétique. En 1978, la famille Brin émet une demande de visa pour partir s'installer aux Etats-Unis. Pendant huit mois, ils attendent l'autorisation de quitter le pays et vivent d'un travail temporaire. Le père de Sergey, Mikhaïl, initie alors son fils à la programmation. En mai 1979, le visa obtenu, la famille Brin part pour les Etats-Unis à Palo Alto dans la Silicon Valley. Sergey Brin étudie à l'école Montessori d'Adelphi, dans le Maryland, puis au lycée Eleanor Roosevelt.

0258000002596150-photo-larry-page-et-sergey-brin.jpg
A gauche, Larry Page ; à droite, Sergey Brin

En septembre 1990, Sergey Brin entre à l'université du Maryland où il se spécialise dans les sciences et les mathématiques. En 1993, il y obtient un Bachelor of Science (baccalauréat universitaire en sciences) avec les honneurs. La fondation nationale des sciences lui octroie une bourse pour étudier l'informatique à Stanford. Dans ce cadre, il effectue un stage chez Wolfram Research, les développeurs du logiciel Mathematica. A l'université de Stanford, il décroche un Master of Science en informatique (M.S.) avant d'entreprendre un doctorat.

Larry Page, de son vrai nom Lawrence Edward Page, est né le 26 mars 1973 à Ann Arbor, dans l'Etat du Michigan. Dès son plus jeune âge, il baigne dans l'informatique. Ses parents sont professeurs d'informatique à l'université du Michigan. Son père, Carl Page, fut l'un des pionniers de l'informatique et de l'intelligence artificielle. En 1978, alors que son fils n'a que 5 ans, Carl fait l'acquisition d'un modèle d'ordinateur domestique. Larry tombe amoureux de ces machines. Il élabore seul une imprimante à jet d'encre à base de Lego. Diplômé, il poursuit ses études à l'université du Michigan où il obtiendra un Bachelor of Science en ingénierie et en informatique avec mention. En 1995, Larry Page entre à l'université de Stanford, en Californie, pour effectuer un Master.

Quand Larry rencontre... Sergey

Été 1995. A l'occasion d'une journée d'orientation des nouveaux étudiants de Stanford, Larry Page rencontre Sergey Brin. Larry a 24 ans, vient de l'université du Michigan et visite Stanford pour un week-end. Sergey est chargé par son université de présenter les lieux de l'établissement aux visiteurs. Ces derniers deviennent alors amis et commencent à mettre en commun leurs recherches. Si Sergey Brin travaille sur le développement de bases de données, Larry Page se penche sur la mesure de la popularité des pages web selon le nombre de fois où elles ont été citées sur d'autres pages.

02BC000008437064-photo-stanford.jpg
Université de Stanford, aux Etats-Unis, lieu de la première rencontre de Larry et Sergey


Ensemble, ils conçoivent un algorithme intitulé PageRank qui classe les résultats selon la popularité des pages. Grâce aux développements de l'algorithme, les deux compères lancent BackRub, la première version du moteur de recherche. En février 1996, BackRub fonctionne sur les serveurs de l'université de Stanford avant de monopoliser une grande partie de la bande passante. David Filo, ancien pensionnaire de Stanford et cofondateur de Yahoo avec Jerry Yang, les conseille pour la création de leur start-up et leur recommande de créer leur propre structure.

La naissance de Google... dans un garage

Grâce à Andy Bechtolsheim (l'un des fondateurs de Sun Microsystems) qui investira 100 000 dollars, Larry Page et Sergey Brin déposent le nom de domaine Google.com le 15 septembre 1997. Le nom choisi fait référence au terme "Googol" qui désigne la quantité massive d'informations disponibles sur le web. Très vite, ils abandonnent leur doctorat pour se consacrer au développement de leur projet et à la création d'une entité juridique. En 1998, l'entreprise Google Inc. voit le jour dans un garage d'un ami à Menlo Park grâce à des fonds investis par des membres de l'université. Entre une machine à laver et un sèche-linge, le site traite déjà 10 000 recherches par jour. Après avoir fait beaucoup de bruit sur le web, la société doit déménager à Palo Alto dans des locaux plus grands. En février 1999, elle compte huit salariés et Google répond à 500 000 requêtes quotidiennes.

Le 7 juin 1999, Google connaît un coup d'accélération. Les deux cofondateurs lèvent 25 millions de dollars de capitaux auprès de deux gros investisseurs de la Silicon Valley, Sequoia Capital et Kleiner Perkins Caufields & Buyers. La compagnie continue de croître et crée le Googleplex, ses locaux actuels, à Mountain View en Californie.

0258000008443910-photo-googleplex-google-mountain-view.jpg
Vue aérienne du Googleplex à Mountain View ; droits : Austin McKinley


A la fin de l'été 1999, Google traite plus de trois millions de recherches par jour. Le 9 mai 2000, Google est disponible dans plus de dix langues dont le chinois et le japonais. En quelques années, Google devient le moteur de recherche le plus populaire de la Toile. Sergey Brin dirige la société en tant que coprésident avec Larry Page jusqu'en 2001. Google Inc. comprend déjà des millions d'utilisateurs, une liste impressionnante d'investisseurs et 400 employés dont une demi-douzaine de chefs de projet.

Un engagement dans la science du futur

Larry Page et Sergey Brin sont également connus de par le monde comme étant des visionnaires. Larry Page a notamment obtenu de nombreuses distinctions, suivant l'envolée de Google. En 2002, le titre de "Leader international de l'économie du futur" par le Forum Mondial Economique lui est décerné et en décembre 2005, le Financial Times le désigne « Homme de l'année » avec Sergey Brin.

En 2004, l'année de l'entrée en Bourse de Google, Larry Page reçoit le Prix Marconi pour ses avancées avec Sergey Brin dans le domaine de la transmission de l'information. En mai 2013, Larry Page annonce souffrir d'une paralysie partielle des cordes vocales et d'avoir perdu, de ce fait, une partie de sa capacité vocale. Toujours à la direction opérationnelle de Google, il révèle financer un programme de recherche sur la paralysie des cordes vocales et appelle toutes les personnes atteintes de la même maladie à participer à une étude.

0226000003425610-photo-le-logo-de-google-appos-sur-le-si-ge-du-groupe-aux-etats-unis.jpg


Pour sa part, Sergey Brin se marie en 2007 avec Anne Wojcicki, une biologiste ayant cofondé 23andMe, une start-up permettant aux internautes d'analyser et de déchiffrer leur patrimoine génétique. Sergey Brin y investit par le biais de Google 3,9 millions de dollars. Grâce à 23andMe, Sergey Brin découvre qu'il possède la même mutation du gène LRRK2 que sa mère, responsable de la maladie de Parkinson. Le couple a donné plus de 32 millions de dollars à la fondation Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson. En 2008, âgé de 34 ans, Sergey Brin annonce avoir réservé une place pour l'espace et qu'il prendra prendra un vol privé de la fusée russe Soyouz dans les prochaines années.

0258000008437090-photo-23andme.jpg


La fortune de Sergey Brin est estimée à 34,4 milliards de dollars par Forbes en 2016. Elle le place à la 13e place du classement des hommes les plus riches du monde. De son côté, Larry Page se place en 12e position avec 35,2 milliards de dollars.

La création d'Alphabet

Le 10 août 2015, la holding Alphabet Inc. cofondée par Larry Page et Sergey Brin prend forme. Les rênes de Google sont alors confiées à Sundar Pichai (qui était à la direction d'Android). Cette réorganisation, voulue par Sergey Brin et Larry Page, permet de gagner en autonomie pour lancer de nouveaux projets tout en bénéficiant de la puissance financière et humaine de Google (incluant les services tels que YouTube ou Maps). Selon ses fondateurs, le nom Alphabet symbolise le langage, l'innovation la plus importante de l'humanité qui est au cœur de l'outil de recherche Google.

Le groupe est constitué de Google Inc., Nest Labs, Calico, ainsi que Google Fiber, Google X, les fonds Google Capital et Google Ventures, et Sidewalk Labs dans le domaine de l'urbanisation. Les structures les plus incroyables d'Alphabet se nomment Google X et Calico. Le premier est le laboratoire secret, pensé par Larry Page, en charge des projets les plus fous, qui a déjà lancé des prototypes comme les voitures autonomes, les lunettes de réalité augmentée. L'une des missions des employés espère même prolonger l'espérance de vie de l'homme. La firme a, pour cela, recruté des chercheurs spécialisés dans la génétique et la biologie.

0258000008217234-photo-alphabet-google-logo.jpg


Où s'arrêtera le duo Sergey Brin - Larry Page ? Après avoir fait grandir Google depuis leur rencontre à l'université de Stanford, les deux visionnaires se sont penchés sur de nouveaux projets d'envergure. Surnommés « Les Steve Jobs de Google », ils ont permis à une société de passer d'un simple moteur de recherche à un géant tentaculaire. Offrant des centaines de services, l'entreprise californienne tire la grande majorité de ses revenus de la publicité. Début 2016, Alphabet, la maison-mère de Google, a publié pour la première fois les revenus et les pertes de ses activités hors internet (voir : Google (Alphabet) : la machine à cash détrône Apple en bourse).

Le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 21,3 milliards de dollars, avec une croissance de 18%, et un bénéfice de 4,9 milliards de dollars sur le dernier trimestre de l'année 2015. Le jour même, la capitalisation boursière d'Alphabet, qui a atteint 543,2 milliards de dollars, surpassait celle du géant Apple. Bien que les nouveaux projets futuristes mis en œuvre par la nouvelle entité formée par Sergey Brin et Larry Page peinent encore à dégager un bénéfice, le fruit de la recherche et du développement des nouvelles structures guidera peut-être notre quotidien de demain.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Regardez 15 ans d'évolution d'une supernova en vidéo
BlackBerry Hamburg : des caractéristiques techniques en fuite
Des étudiants en électronique créent leur propre Mario Kart
Google confirme l'arrivée du Play Store sur Chrome OS
LinkedIn demande de réinitialiser vos mots de passe
Le FBI refuse de communiquer sur une faille affectant Tor Browser et Firefox
Quand Microsoft simplifie l'installation de... Windows 7
Un oeil bionique restaure la vue d'un homme malvoyant depuis 40 ans
Fast.com : Netflix lance un outil permettant de connaître sa vitesse de téléchargement
Google proposera d'ouvrir une app Android sans avoir à l'installer
Haut de page